Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tortoise and Bonnie Prince Billy
The Brave And The Bold  (Domino / Pias)  janvier 2006

Il y a dix ans, ce genre de casting aurait affolé le rythme cardiaque de plus d'un fan de rock indé américain… Imaginez, Tortoise, les hérauts du post-rock et Will Oldham, alias Bonnie Prince Billie, le roi de l'alternative country.

Depuis, les premiers se sont un peu perdus dans les théorèmes fumeux d'un genre pompeusement appelé math rock. Depuis TNT, les chicagoans ont eu beaucoup de mal à se renouveler, et l'écoute de leur dernier album en date, It's All Over You est surtout éprouvante.

Le destin de Will Oldham est un peu différent. En dix ans, le bonhomme n'a fait que confirmer et asseoir sa réputation avec des albums toujours aussi magnifiques et constants…

The Brave And The Bold n'est malheureusement pas LA collaboration attendue entre ces deux artistes. Ce disque est uniquement un disque de reprises, sorte de petite récréation entre potes, histoire de… rien de plus… Vus la réputation et le talents des cocos,on se dit qu' ils vont nous reprendre des petites perles du rock indépendant américain des années 90…

Des versions improbables de Slint ? Une reprise bien sentie de quelconque obscure formation post-rock de Chicago ? … (Tiens, pourquoi pas une petite reprise des merveilleux Sea And Cake…) ou encore du Steve Reich ?

Et bien raté, le chois des reprises est assez surprenant : une reprise du "Thunder Road" de Springsteen, avec une frayeur sur une intro boursouflée par des synthés kitch. Plus loin, on a droit à une reprise du "Daniel" d'Elton John.

Mais que les puristes se rassurent, la "crédibililté indé" est tout de même sauve, grâce à une reprise de Mike Watt sur le plutôt réussi "It's Expexted I'm Gone".

Tout au long de cette collaboration, Tortoise assure la charpente sonore sans trop se fouler. Il manque le brin de folie que le collectif saupoudrait dans toutes ses compositions dix ans auparavant… Reste le petit père Oldham qui sauve le tout. Sa voix, son phrasé, ce timbre quasi céleste arrive à rendre digeste le loukoum d'Elton John …

Après il y a peut être beaucoup d'ironie, un côté post moderne qui m'échappe totalement dans le choix des artistes repris… Reste à espérer que les sessions de ce disque auront laissé place à des improvisations plus spontanées… Et surtout que le magnéto tournait.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Catastrophist de Tortoise
Tortoise en concert au Festival des Sons d'Hiver 2007 (16 février 2007)
Tortoise en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi)
Tortoise en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi) - 2ème
L'interview de Tortoise (4 juin 2009)
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (juillet 2006)
La chronique de l'album The Letting Go de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Is It The Sea ? de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Beware de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album The Wonder Show Of The World de Bonnie Prince Billy & The Cairo Gang
La chronique de l'album Wolfroy goes to town de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Singer's grave a sea of tongues de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Pond Scum de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy en concert à Mains d'Oeuvres (30 mars 2003)
Bonnie Prince Billy en concert à L'Aéronef (mercredi 2 novembre 2011)

En savoir plus :

Le site officiel de Tortoise
Le site officiel de Bonnie Prince Billy


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=