Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Metric
Live it out  (Naïve)  novembre 2006

Le rock caribou a la côte, et Metric aura fait partie des groupes dont on aura beaucoup entendu parler en 2005.

Sur le papier, la formation menée par Emily Haines et James Shaw a tout pour plaire : une chanteuse sexy à souhait, le parrainage du réalisateur Olivier Assayas (le groupe apparaît dans son dernier film, "Clean"), des extras chez leurs collègues de Broken Social Scene, et cerise le gâteau, une récente première partie pour les Rolling Stones à New York…

C'est bien joli tout ça mais la musique ? Old World Underground, le premier effort du groupe, était un début honnête, porté par les tubes "Combat Baby" et "Dead Disco", qui font toujours un malheur quand une soirée se ramollit…

Donc à l'instar de Noel Gallagher ou encore des Strokes, Metric se retrouve face au "délicat virage du deuxième album", marque déposée de tout bon critique rock qui se respecte. Et y a plutôt intérêt que ça file droit ce deuxième album, sinon, c'est la porte ouverte aux oubliettes des espoirs gâchés du rock'n'roll…

Malheureusement, Live It Out est tout aussi décevant que le deuxième album d'Oasis. C'est un disque frustrant, ni mauvais, ni extraordinaire. Il fait penser à ces élèves poussifs et irréguliers, capables d'obtenir un 17 à un contrôle (disons Old Worl Underground) et se contentant d'un petit 11 au devoir suivant ( Live It Out) …

Le morceau d'ouverture, "Empty", affiche quasiment six minutes au compteur avec son introduction qui vide le titre de son intérêt. On se serait largement contenté des guitares nerveuses qui arrivent trop tard…

"Handshakes", sort un moment le groupe du marasme. La guitare de James Shaw assure une jolie ligne mélodique parsemée de déflagrations sonores bien senties. "Too Little Too Late" sombre dans une banalité sidérante pour un groupe qui a naguère commis les tubes explosifs du premier album.

"Poster of a girl" achève tous les bons espoirs que l'on avait placés dans Metric : des paroles en français murmurées et aussi inspirées que du Nada Surf sur "Là pour ça"…

Et là on est sérieusement embêté, car Metric est forcément le genre de groupe qu'on a envie d'aimer et de défendre… Mais cette fois, il n'y a aucun tube millimétrique pour relever la terrible banalité de ce deuxième album… Pourtant sur le papier…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Old World Underground de Metric
La chronique de l'album Fantasies de Metric
La chronique de l'album Pagans In Vegas de Metric
Metric en concert au Normandy (29 avril 2005)
Metric en concert au Festival Art Rock 2005 (Jeudi)
Metric en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Metric en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Metric en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)
La conférence de presse de Metric (14 août 2005)
L'interview de Metric (23 mars 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de Metric


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Metric (23 mars 2009)


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=