Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jasmine Vegas
Les Bains Douches  (Lignères)  28 janvier 2006

Nous avons découvert Jasmine Vegas, ex Saint Jasmine, ex Jasmine Bande, ex Jasmine Alone, en solo en février 2005 aux Bouffes du Nord lors d'un concert de De Kift où la diva s'accompagnait à l'accordéon aussi bien pour une ballade irlandaise que pour une interprétation castafiorenne de "O sole moi".

Depuis, auteur, compositeur, interprète, musicienne, elle a sorti son premier album Time, une mine de pépites, 10 compositions instimistes originales mid tempo et au mezzo voce pour une invitation à un voyage cosmique dans la pop aérienne, psychédélique et planante.

Time prend aujourd'hui son véritable envol en spectacle live.

En effet, après quelques concerts en compagnie de musiciens en "extras, Jasmine Vegas s'est posée pour constituer un vrai groupe.

Si elle se réserve l'accordéon et le synthé, son choix s'est porté sur Chris Sanchez (ex d'Ultra Orange) pour la guitare, Christophe Lavergne à la batterie et Thomas Corlay aux machines.

Après quelques semaines de résidence aux Bains Douches de Lignières, le spectacle "Time" est né. Et c'est dans cette salle qu'elle a choisi de l'inaugurer.

Sur scène, alors que résonne le tric tac d'un réveil et sonnent les cloches d'un clocher appelant les spectateurs, nous découvrons de grands panneaux blancs qui laissent présager la projection de visuels.

Lunettes blanches, robe de paillettes vertes et boléro léopard, Jasmine Vegas entre en scène avec son petit réveil "It's time to get !".

Elle nous dit qu'elle a 14 ans dans sa tête, non 26 depuis sa psychanalyse, et puis nous raconte son périple Paris-Bourges-Lignières en ce jour de neige.

Tombé de veste et première chanson, "Time", la bien nommée sur fond de projections géométriques et c'est un choc. Nouveaux musiciens, nouvelle orchestration plus rythmée, plus rock voire électronique mais toujours cette même voix profonde et envoûtante.

 

Elle poursuit sur un "Paradise" coloré et dèjà le public est conquis. Le reste va s'enchaîner très vite avec les incontournables "Blue sky", "Milky way", revisités, triturés et enrichis, jusqu'au final avec le sublime "Cannabis" avec des projections abstraites qui vous transportent dans un voyage immobile.

Les chansons en français ne sont pas oubliées ("Fou", "Je te vois", "Encaisse moi") et même enrichies d'un rutilant "Je n'aime que les psychopathes".

Plus qu'un concert, Jasmine et ses musiciens ont concocté un véritable spectacle et c'est à un one woman show extravagant et décalé que nous invite la plus parisienne des new yorkaises. Une superbe réussite.

Elle présente ses musiciens 116, Albator et Space Boy avec humour, fait des vocalises, se gargarise au micro de manière d'ailleurs fort musicale, délire sur la Belgique, nous dit "It'scold outside but inside I'm hot", arbore boa vert et perruque rousse.

Elle nous révèle le phénomène de sa poitrine musicale, se promène dans la salle en dansant, lit un poème surréaliste fait de mots commençant par la lettre V, se présente "Jasmine avec un J dur comme dans éjaculation et Végas comme Elvegas Presley !".

Parce que Jasmine vegas c'est aussi ça !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Time de Jasmine Vegas
Jasmine Vegas en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (26 mars 2005)
Jasmine Vegas en concert au Point Ephémère (mai 2005)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (21 février 2006)
Jasmine Vegas en concert au Zénith (30 mars 2006)
Jasmine Vegas en concert à La Maroquinerie (23 septembre 2006)
L'interview de Jasmine Vegas (17 juin 2005)
L'interview de Jasmine Vegas (28 janvier 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Jasmine Vegas

Crédits photos :Thomy Keat (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=