Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Calla
Nouveau Casino  (Paris)  15 février 2006

Après une longue absence, les Calla reviennent enfin à Paris, unique date française de cette tournée.

Le public est sagement installé, poliment silencieux quand les trois s'accordent, peaufinent les derniers réglages. Alors, Aurelio s'approche du micro, balbutie quelques mots. On se dit que ça y est, c'est parti.

Non ! Ils ressortent, éprouvent notre impatience des retrouvailles, nous alanguissent d'entendre la version live de leur fabuleux dernier album Collisions.

Une boucle est lancée depuis la table de mixage, les lumières déclinent. Après quelques minutes, ils arrivent enfin, un verre à la main…

Calmement, c'est une lente ascension qui commence avec comme guides la voix fragile mais ô combien sensible d'Aurelio, son jeu de guitare racé, soutenu par la basse glissante de Pete et la rythmique très mécanique de Wayne.

Les premiers morceaux sont doux, à mid-tempo, puis, au fur et à mesure, la guitare d'Aurelio rugit, les notes s'envolent en volutes soniques, se décomposent en breaks précis et recherchés. L'intrusion de samples incisifs (qui caractérisent les titres du nouvel album) complète l'épaisseur du son. Ils se mélangent merveilleusement à l'ensemble comme s'ils étaient les pièces manquantes d'un puzzle.

Certes, pas beaucoup de mouvement sur la scène, mais Aurelio fascine et captive ses auditeurs.

Ses cheveux sombres, son regard direct, sa contenance, sa maîtrise technique de l'instrument - qu'il porte parfois à la façon d'un guitariste de fandango - et son enchaînement d'effets, lui confèrent un charisme qui impose le respect.

Alors quand la tempête arrive, on ne s'y attend pas.

Tout devient plus rapide, plus saturé, grésillant, et ce sont des merveilles de tourbillons mélodiques qui nous emportent loin d'ici, vers des cieux plus cléments que ceux de Paris en ce mois de Février.

Quel concert ! Intelligent jusque dans sa construction, le set de Calla prouve qu'ils ont évolué, grandi, atteignant une stature qui devrait les conduire dans des salles encore plus importantes que le Nouveau Casino pour notre plus grand plaisir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Collisions de Calla
La chronique de l'album Strength In Numbers de Calla
Calla en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
L'interview de Calla (février 2006)
Une 2ème interview de Calla (février 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Calla

Crédits photos : Fabrice (plus de photos sur Taste of indie)


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=