Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Liars
Drum's not dead  (Mute / Labels)  février 2006

On nous aurait menti sur Liars?

Vraisemblablement, car à la sortie de leur premier album en 2002, le New Musical Express s'était hâté de rattacher le groupe au wagon des groupes en "The" (the Strokes, the Rapture etc).

Au début, on y a vaguement cru, sur la foi de quelques titres de punk dansant forts efficaces. Les choses s'étaient un peu compliquées à la sortie de We Were Wrong, So we Drowned : cet opus était plein de guitares mal léchées, vénéneuses, et de rythmiques tribales. On n'avait pas entendu de guitares aussi malades et bruitistes depuis la no wave de Mars ou le Confusion is Sex de Sonic Youth.

Nombreux furent ceux qui jetèrent l'éponge et rangèrent le trio dans la catégorie "expérimentaux pénibles." We Were Wrong… serait un peu la bande originale avortée du projet "Blair Witch" voire carrément son penchant musical, avec référence à la sorcellerie et tout le toutim…

Pour son dernier opus, Drum's Not Dead, le groupe s'est exilé à Berlin… Cet exil teuton n'a visiblement pas calmé les loustics, car ce disque est barré à souhait. Il pousse encore plus loin les ambiances malsaines et malades de l'album précédent.

Mais ce qui surprend sur Drum's not Dead, c'est que le groupe a poussé un peu plus loin l'épure et l'abstraction, en dégraissant certains morceaux jusqu'à l'os. Le disque est porté par des percussions tout droit sorties de rituels indiens, oscillant entre pulsations chamanistes et lentes processions mortuaires. On trouve encore des guitares à rebrousse-poil croisées naguère chez les héros de la no wave.

Petite nouveauté de taille : le calme fait quelques incursions dans le joyeux bordel sonique orchestré par les trois américains. Et puis on découvre qu'Angus Andrew, chanteur guitariste, est capable de prouesses vocales dignes d'un Brian Wilson (si, si, sans rire)…

Les nappes ambiantes de Kid A de Radiohead s'invitent également au beau milieu des concassages de rythmes et de guitares… Et puis pour ceux qui en redemandent, le groupe propose une version filmée de l'album. Et là on se dit que ces jeunes gens sont de grands malades : au choix : une brosse à dents copule avec un tube de dentifrice où alors vous pourrez suivre les aventures d'un escargot pendant près de 40 minutes. ( !!!!)

Les Liars ont également demandé au réalisateur Markus Wambsganss de tourner 12 vidéos résolument "arty" pour spectateur patient.

Nota Bene : Cet objet est déconseillé aux épileptiques, psychopathes, et potentiels tueurs en séries…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album They were wrong so we drowned de Liars
La chronique de l'album Mess de Liars
Liars en concert à La Boule Noire (19 novembre 2003)
Liars en concert au Tryptique (15 mai 2004)
Liars en concert au Festival Art Rock 2004 (Jeudi)
Liars en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Liars en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
Liars en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - samedi 3 novembre
Liars en concert au Festival La Route du Rock #24 (vendredi 15 août 2014)
Liars en concert à La Machine (jeudi 9 octobre 2014)
L'interview de Liars (novembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Liars
Le Soundcloud de Liars
Le Myspace de Liars
Le Facebook de Liars


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=