Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Georgia O'Keeffe
Centre Pompidou  (Paris)  Du 8 septembre au 6 décembre 2021

Dans l'exposition "Elles font l'abstraction" consacrée à l'abstraction au féminin qui s'est achevée en août 2020, le Centre Pompidou présentait dans une section intitulée "Abstractiser le réel, la ligne organique", une seule oeuvre - au demeurant la seule qu'il détient - de la peintre américaine Georgia O'Keeffe (1887-1986) inscrite au panthéon des figures de l'art nord-nord-américain du 20ème siècle.

Et en septembre 2021, après le Museo Nacional Thyssen-Bornemisza de Madrid et avant la Fondation Beyeler de Bâle, le Centre Pompidou accueille la centaine de peintures, dessins et photographies constituant une rétrospective dédiée élaborée par ces trois institutions avec le partenariat du Georgia O'Keeffe Museum sis à Santa Fe.

Didier Ottinger, le directeur adjoint du Musée national d’art moderne-Centre Pompidou qui en assure le commissariat, a opté pour un parcours chronologique (vidéo de l'exposition in situ) qui retrace cinq décennies de création placée sous le signe d'un syncrétisme singulier en laissant au visiteur la tâche du décryptage et de l'analyse synthétique d'une oeuvre qui a connu, et connaît encore, maintes affiliations nonobstant sa cohérence et sa continuité interne.

Georgia O'Keeffe, de la figuration à l'abstraction "hard edge", le rapport de l'art et de l'infini

Grâce à la promotion soutenue opérée dès 1916 par la Galerie 291, tête de pont de l'art moderne, co-fondée par le photographe Alfred Stieglitz qu'elle épousera, elle est consacrée de son vivant, dès 1928 avec une première rétrospective à Brooklyn et la seule artiste femme figurant dans l'exposition "Painting and Sculpture by Living Americans" au MoMA en 1930 (voir le diaporama in situ).

Et, érigée en icone nationale, elle sera même associée à la figure héroïque et féministe des années 70 avec l'activisme du Feminist Art Movement : la photographe Mary-Beth Ederson la positionne à la place du Christ dans une cène regroupant les Women Artits ("Some Living American Women Artists") tout comme Judy Chicago l'insère dans son installation "The Dinner Party".

Entre temps, elle est célébrée comme héritière du paysagisme américain qui procède de la fusion du romantisme, du naturalisme et du symbolisme, puis rattachée au vitalisme de l’Art nouveau et le biomorphisme avec ses fleurs en gros plan, tel "Inside Red Canna" reproduite pour le visuel de l'affiche, appréhendées comme érotiques selon une grille de lecture psychanalytique, au mouvement du "regional modernist" avec une américanité intégrant les éléments de la culture des natuves quand elle résidait au Nouveau Mexique ("Cow Skull : Red, White, and Blue"), au précisionnisme sous influence du cubo-réalisme, l'art néo-conceptuel et l'abstraction ("Green, Yellow and Orange") et au " colorfield painting" (Blue II").

Le visiteur pourra au coeur de sa déambulation prendre la mesure des tropismes qui prévalent dans les deux genres picturaux de prédilection de Georga O'Keeffe.

D'une part, la peinture de paysage, des plaines natales du Wisconsin ("Real Orange from the plains") à celle désertiques du Nouveau Mexique terre d'adoption ("Black Mesa Landscape") en passant par le paysage urbain avec les buidings newyorkais ("New York Street with the moon").

D'autre part, la peinture de fleurs, mais dans un procédé macrocospique façon zoom photographique et tous deux entendus comme la transcription d'émotions personnelles du paysage spirituel enracinée dans le sentiment panthéiste de la nature ainsi que du beau et du sublime qui dépasse - et transcende - la représentation du réel et pose le rapport de l'art à l'infini.

Et il prendra la mesure de la dimension cosmique de l'art de Georgia O'Keeffe notamment avec la prévalence de la forme organique du cercle ou de la spirale en fil rouge ("Red Hills- Lake George", "Abstraction White Rose","Evening Star n° VI", "Blue I", "Abstraction Dark Green", "East River from the Shleton")

diaporama de l'exposition in situ

En préambule à la visite :

le documentaire de la BBC "Georgia O'Keeffe By Myself"
une sélection d'oeuvres sur le site du Georgia O'Keeffe Museum
l'exposition à Madrid

A voir en vidéo la conférence de Didier Ottinger "Les coulisses de l'exposition Georgia O'Keeffe" dans laquelle il souhaite montrer la relative marginalité de cette artiste dans le grand récit de l'art moderne

A écouter en podcasts la visite commentée par Anna Hiddleston-Galloni, attachée de conservation au Musée ational d’art moderne-Centre Pompidou

Les expositions récentes :

"Georgia O’Keeffe et ses amis photographes" au Musée de Grenoble en 2015

"Georgia O'Keeffe" à la Tate Modern en 2016 avec une vidéo panoramique "Journey in the world of Georgia O'Keeffe"

"Georgia O'Keeffe: Living Modern" au Brooklyn Museum en 2017

 
En savoir plus :

Le site officiel du Centre Pompidou


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 septembre 2021 : Au revoir l'été

Il n'a jamais fait aussi beau qu'en cette fin d'été, profitons-en pour sortir, au théâtre, au cinéma, au musée, dans vos librairies et chez vos disquaires. Si vous manquez d'idées, voici notre petite sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Chausson - Ravel - Enescu" de David Grimal & Les Dissonnances
"Marcel Lattès : le diable de Paris" de Les Frivolités Parisinnes
"The Free Design", nouveau mix de la nouvelle saison de Listen In Bed
"Onze heures onze orchestra volume 3" de Onze Heures Onze Orchestra
découvrez Temps Calme, Eau Rouge, The Blinds Suns, Ottis Coeur et The Soulphoenixs dans cette petite sélection
"Hard days fuzzy nights" de The Freaky Buds
"De pelicula" de The Liminanas et Laurent Garnier
"Spaceshipone" de The Volunteered Slaves
et toujours :
"Fever dreams" de Villagers
"Sankofa" de Amaro Freitas
"Incidents" de Black Ink Stain
"Les géantes" de Duo du Bas
"Apocalypsna" de Eliz Murad qui nous en parle en interview
"Saturday night, sunday morning" de Jake Bugg
"Jean Baptiste Lully : Ballet royal de la naissance de Vénus" de Les Talens Lyriques
"Froggy's Delight", le meilleur titre d'émission jamais trouvé, et c'est celui de la première émission de Listen In Bed pour sa saison 3 !
"Vivaldi, l'âge d'or" de Marianne Piketty & le Concert Idéal
"Chrysta bell sings The Cure" de Strange as Angels

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet. Not a musical, not at all" au Théâtre 13-Glacière
"Tu es vraiment si pressé ?" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Le Grand départ" au Théâtre La Flèche
"Guten Tag Madame Merkel" au Théâtre La Flèche
"Premier Amour" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
les reprises :
"Correspondance avec la Mouette" au Théâtre La Reine Blanche
"Al Atlal, chant pour ma mère" à la MC93 à Bobigny
"Karine Dubernet - "Souris pas !" à l'Apollo Comedy
et les autres spectacles de la rentrée

Expositions :

"Vivian Maier" au Musée du Luxembourg
dernière ligne droite pour :
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer"au Musée Marmottan-Monet
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
dans le registre Oldies but Goodies "Via Margutta" de Mario Camerini
en streaming gratuit :
"La Fille inconnue" de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne
"Sibel" de Guillaume Giovanetti et Cagla Zencirci
un cyle Brunot Dumont en 5 flms
"Twentynine Palms"
"Hadewijch"
"La Vie de Jésus"
"Flandres"
"L'Humanité"

Lecture avec :

"Celle qui brûle" de Paula Hawkins
"Okoalu" de Véronique Sales
"Poudre blanche Sable d'or" de Matthieu Luzak
"Quand tu viens me voir ?" de Charles Berberian
"Shuggie bain" de Douglas Stuart
"Si maintenant j'oublie mon ile" de Serge Airoldi
et toujours :
"L'enfant de poussière, la peste et la vigne" de Patrick K. Dewdney
"L'éternel fiancé" de Agnès Desarthe
"La commode aux tiroirs de couleurs" de Olivia Ruiz
"Les soeurs de Montmorts" de Jérôme Loubry
"Nouvelle histoire de la Shoah" de Alexandre Bande, Pierre Jérôme Biscarat & Olivier Lalieu
"Plasmas" de Céline Minard
"Une autre guerre" de John A. Lynn II

Du côté des jeux vidéos :

"Chivalry 2" sur PS4, PS5, Xbox Series et Windows
"Ghosts'n Goblins Resurrection" sur Switch, PS4, Xbox One et Windows
Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=