Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La commode aux tiroirs de couleurs
Olivia Ruiz  (Editions Le Livre de Poche)  juin 2021

J'ai découvert Olivia Ruiz comme tout le monde dans une émission de télé-réalité sur le chant.

Je l'ai regardé de loin, je ne  m'intéresserais déjà pas beaucoup à l'époque à ce genre d'émissions qui ne reflétait pas mes goûts musicaux.

Ce qui m'avait plu, c'est qu’elle l'avait quittée sur un coup de tête (ou après mûres réflexions), mais toujours est-il qu'elle en était partie et je l’ai redécouverte quelques années plus tard en écoutant sa musique qui, même si ce n'est pas mon style, m'a semblé totalement sincère et en adéquation avec le personnage.

C'est une Olivia Ruiz écrivain romancière qui est à mettre dans la lumière avec ce magnifique roman qui s'appelle La commode aux tiroirs de couleurs. C'est une saga familiale, d’émigrés espagnols, et qui se retrouvent en France lors de la terrible période du Franquisme. On découvre l'histoire de la famille de la narratrice, et plus particulièrement de toutes les femmes de ce clan pas comme les autres.

C'est très intéressant et très révélateur de l'époque. On ne sait pas si on est dans un récit autobiographique ou si on est dans un roman de pure fiction et c'est très bien finalement parce que ça permet de rêver, et puis est-ce si important que cela.

L'histoire est magnifique et pour être honnête, j'ai même versé ma petite larme à la fin. J'avais vraiment la boule dans la gorge à plusieurs reprises. Pour cela, je dois féliciter Olivia Ruiz, c'est assez rare que cette réaction se produise quand je lis... Seuls Vian et Saint-Exupéry y étaient arrivés avant, c'est dire la qualité de ce roman.

La fin m’a littéralement clouée et achevée. C'est poétique sans tomber dans le mièvre. On voyage dans une réalité dure : découvrir un pays lorsqu’on est déraciné enfant, les tribulations romantiques de ces femmes, sans jamais tomber ni dans un excès de pathos ni dans le ridicule. C’est écrit sur un ton très juste.

Je ne l'ai pas lu tout de suite à la sortie pour de nombreuses raisons et j'ai vraiment profité de mes vacances pour le savourer et ça a été un très bon moment. Je ne peux vous donner qu’un conseil : c’est d’aller prendre cinq minutes dans une librairie indépendante de préférence et d'acheter le livre. Vous allez très rapidement tomber dedans et vous allez vous faire happer comme moi, vous ne voudrez plus le lâcher avant d’en savoir plus sur cette famille.

Un magnifique premier roman qui confirme les talents d’écriture d’Olivia Ruiz et son talent de conteuse que nous ne connaissions pour le moment qu’à travers sa musique !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La femme chocolat de Olivia Ruiz
Olivia Ruiz en concert au Tryptique (11 mai 2004)
Olivia Ruiz en concert à l'Espace Kiron (26 avril 2005)
Olivia Ruiz en concert à La Cigale (14 novembre 2005)
Olivia Ruiz en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Olivia Ruiz en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (samedi)
Olivia Ruiz en concert au Fil ( 15 mai 2009)
Olivia Ruiz en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - jeudi
Olivia Ruiz en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Olivia Ruiz en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi

En savoir plus :
Le Facebook d'Olivia Ruiz


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 septembre 2021 : Au revoir l'été

Il n'a jamais fait aussi beau qu'en cette fin d'été, profitons-en pour sortir, au théâtre, au cinéma, au musée, dans vos librairies et chez vos disquaires. Si vous manquez d'idées, voici notre petite sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Chausson - Ravel - Enescu" de David Grimal & Les Dissonnances
"Marcel Lattès : le diable de Paris" de Les Frivolités Parisinnes
"The Free Design", nouveau mix de la nouvelle saison de Listen In Bed
"Onze heures onze orchestra volume 3" de Onze Heures Onze Orchestra
découvrez Temps Calme, Eau Rouge, The Blinds Suns, Ottis Coeur et The Soulphoenixs dans cette petite sélection
"Hard days fuzzy nights" de The Freaky Buds
"De pelicula" de The Liminanas et Laurent Garnier
"Spaceshipone" de The Volunteered Slaves
et toujours :
"Fever dreams" de Villagers
"Sankofa" de Amaro Freitas
"Incidents" de Black Ink Stain
"Les géantes" de Duo du Bas
"Apocalypsna" de Eliz Murad qui nous en parle en interview
"Saturday night, sunday morning" de Jake Bugg
"Jean Baptiste Lully : Ballet royal de la naissance de Vénus" de Les Talens Lyriques
"Froggy's Delight", le meilleur titre d'émission jamais trouvé, et c'est celui de la première émission de Listen In Bed pour sa saison 3 !
"Vivaldi, l'âge d'or" de Marianne Piketty & le Concert Idéal
"Chrysta bell sings The Cure" de Strange as Angels

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet. Not a musical, not at all" au Théâtre 13-Glacière
"Tu es vraiment si pressé ?" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Le Grand départ" au Théâtre La Flèche
"Guten Tag Madame Merkel" au Théâtre La Flèche
"Premier Amour" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
les reprises :
"Correspondance avec la Mouette" au Théâtre La Reine Blanche
"Al Atlal, chant pour ma mère" à la MC93 à Bobigny
"Karine Dubernet - "Souris pas !" à l'Apollo Comedy
et les autres spectacles de la rentrée

Expositions :

"Vivian Maier" au Musée du Luxembourg
dernière ligne droite pour :
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer"au Musée Marmottan-Monet
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
dans le registre Oldies but Goodies "Via Margutta" de Mario Camerini
en streaming gratuit :
"La Fille inconnue" de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne
"Sibel" de Guillaume Giovanetti et Cagla Zencirci
un cyle Brunot Dumont en 5 flms
"Twentynine Palms"
"Hadewijch"
"La Vie de Jésus"
"Flandres"
"L'Humanité"

Lecture avec :

"Celle qui brûle" de Paula Hawkins
"Okoalu" de Véronique Sales
"Poudre blanche Sable d'or" de Matthieu Luzak
"Quand tu viens me voir ?" de Charles Berberian
"Shuggie bain" de Douglas Stuart
"Si maintenant j'oublie mon ile" de Serge Airoldi
et toujours :
"L'enfant de poussière, la peste et la vigne" de Patrick K. Dewdney
"L'éternel fiancé" de Agnès Desarthe
"La commode aux tiroirs de couleurs" de Olivia Ruiz
"Les soeurs de Montmorts" de Jérôme Loubry
"Nouvelle histoire de la Shoah" de Alexandre Bande, Pierre Jérôme Biscarat & Olivier Lalieu
"Plasmas" de Céline Minard
"Une autre guerre" de John A. Lynn II

Du côté des jeux vidéos :

"Chivalry 2" sur PS4, PS5, Xbox Series et Windows
"Ghosts'n Goblins Resurrection" sur Switch, PS4, Xbox One et Windows
Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=