Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arletty - Comme un oeuf dansant au milieu des galets
Lavoir Moderne Parisien  (Paris)  octobre 2021

Monologue théâtral de Koffi Kwahulé interprété par Julia Leblanc-Lacoste dans une mise en scène de Kristian Frédric

Dans la partition monologale "Arletty - Comme un oeuf dansant au milieu des galets", le dramaturge Koffi Kwahulé décline un de ses thèmes récurrents qu'est la violence faite aux femmes, tel dans ses précédents textes "Jaz" et "Nema" sous l'angle de la critique politique et sociétale.

Et ce sous le prisme historique, celui des heures noires de l'épuration lors de la libération de la France et la chasse aux femmes coupables de "collaboration horizontale", avec non une de ses victimes anonymes, mais une cible à la notoriété publique.

En effet, il opère sous forme d'une mise en abime du biopic d'une actrice emblématique du cinéma français des années 1940, notamment sous la direction de Marcel Carné dans les films inconiques "Les Visiteurs du soir", "Les Enfants"du Paradis", "Hôtel du Nord" et "Le Jour se lève", clouée au pilori par ses amours et amitiés "dangereuses".

Comme de célèbres aînées plébéiennes des Années folles, Arletty se positionne de manière radicale en femme libre. Elle aime la vie et ses plaisirs de toute nature, prône le commandement christique "Aimez-vous les uns les autres" et s'affranchit de codes de la "bienséance" imposées aux femmes.

Mais elle est rattrapée par la "bienpensance", celle s'érigeant en autorité morale et justicière des moeurs visée dans la chanson "La mauvaise réputation" de Georges Brasssens : "les braves gens n'aiment pas qu'on prenne une autre route qu'eux, je ne fais pourtant de mal à personne en suivant mon chemin de petit bonhomme".

Koffi Kwahulé a opté pour un titre métaphorique qui renvoie à la résistance de compression de la coquille d'oeuf qui cependant peut se fêler instantanément pour évoquer l'attitude exemplaire d'Arletty qui s'est refusée à toute repentance pendant cette période tragique.

Kristian Frédric assure avec acuité la mise en scène, et la scénographie judicieuse, de ce seul en scène fougueux émaillé de nombreuses citations dans lequel Arletty se dessine comme la figure tutélaire d'une une actrice d'aujourdhui.

Il est dispensée par Julia Leblanc-Lacoste comédienne à la belle palette dramatique et au jeu organique qui, certes, restitue le franc-parler, la gouaille et l'insolence de la protagoniste, mais surtout porte magistralement cet exercice d'admiration.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=