Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rien à déclarer
Richard Ford  (Editions de l'Olivier)  septembre 2021

Un nouvel ouvrage du géant Richard Ford est toujours un évènement en soi et la sortie de Rien à déclarer en ce début de mois de septembre n’a en rien dérogé à cette règle. Alors même si ce n’est pas un roman que nous propose l’auteur du superbe Canada sorti en 2013 mais un recueil de nouvelles on ne peut que s’incliner devant la beauté des textes qu’il nous propose, traduits par l’excellente traductrice Josée Kamoun.

On ne peut qu’aimer l’exercice de la nouvelle quand on lit celles que nous propose Richard Ford qui au passage de cet ouvrage salue deux de ses modèles, James Salter, pour sa précision, sa cruauté et sa mélancolie et Alice Munro, la championne incontestée du discours indirect libre (deux auteurs publiés aux éditions de l’OIivier. Notons par ailleurs que sort aussi en ce moment dans une superbe nouvelle collection l’ouvrage Indépendance, datant de 1995, encore un livre à lire absolument.

Avec Rien à déclarer, Richard Ford nous emmène à New-York ou dans le Michigan, à La nouvelle Orléans, à Paris ou à Dublin où des hommes et des femmes se penchent sur leur passé. Solitaires le plus souvent, parfois malgré eux (séparés, veufs ou célibataires), ils s’interrogent aussi sur leur avenir. Sans amertume, même quand la nostalgie joue en sourdine la petite musique des regrets, la ritournelle des occasions perdues et des rendez-vous manqués.

Selon l’auteur, il n’y a rien d’autobiographique dans ces nouvelles. Pourtant, on est tenté d’y lire, entre les lignes, le bilan de la maison Ford. Sans jamais utiliser la première personne du singulier, on retrouve dans ces nouvelles et dans les personnages présents un peu de Richard Ford, ne serait-ce qu’au travers d’un certain goût pour l’ironie.

Dix nouvelles sont présentes dans le livre, la première donnant le titre à l’ouvrage, une nouvelle particulièrement réussie à mon goût. Tout au fil de l’ouvrage, l’auteur nous propose des personnages qui sont tout sauf lisses, des personnages qui ne sont pas souvent ce qu’ils laissent penser. Ils sont riches, souvent connus, font des métiers réputés et vivent dans de belles demeures qui devraient les rendre heureux. Et pourtant, cela ne les empêche pas d’avoir des regrets, nombreux que ce recueil de nouvelles va nous faire découvrir. Cela en fait au final des gens ordinaires avec des existences et des vies ordinaires.

Des personnages qui au détour d’un souvenir ou d’une rencontre reviennent à un amour ancien et s’interrogent sur la notion de bonheur et sur la place que l’on prend ou que l’on tient dans la vie des autres. Tout cela porté par la superbe écriture de Richard Ford qui sait toujours trouver les mots justes pour décrire un sentiment qu’il soit de joie ou de peine.

Avec cet ouvrage, Richard Ford s’avère être aussi un formidable auteur de nouvelle, lui qui excelle aussi dans le roman. On n’en doutait pas, Rien à déclarer est une merveille de lecture. Qu’on se le lise…

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Entre eux" du même auteur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 octobre 2021 : la petite lorgnette de la culture

C'est reparti pour un tour, on vous prépare des choses pour la fin d'année avec les amis du Village Pop mais aussi dans le look de votre site préféré. En attendant, voici le replay de la MAG34 et bien entendu le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Glow on" de Turnstile
"9" de 21 Grammes
"Satellite" de Fabulous Sheep
"55" de Heimlich
"Schubert : Sonates pour piano D840 & D960" de Jean Marc Luisada
"Mixology" de Katerina Fotinaki
"Love Letters" la nouvelle émission de Listen In Bed qui cause de Metronomy
"Awé !" de Samy Thiébault
"Diaporama" de Stéphanie Acquette
"Mumbo Jumbo" de Dragon Rapide
"La nuit des stéphanois" au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"Mary's Ideas : Umlaut Big Band plays Mary Lou Williams" de Umlaut Big Band
"From dreams to dust" de The Felice Brothers
"A bright interval" de Sweet Gum Tree
Rencontre avec Marianne Piketty autour de son disque "Vivaldi l'âge d'or"
"Fracture" saison 3 émission 2 de Listen In Bed
"En suspens" de Daniel Jea
"Chaleur digitale" de Collateral

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pour ne pas finir comme Roméo et Juliette" au Théâtre des Abbesses
"A.I.R." au Théâtre La Flèche
les reprises :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Portrait de Raoul" au Monfort Théâtre
"Accusé.e" au Théo Théâtre
"Mon meilleur copain" à la Comédie de Paris
"Jos Houben - L'art du rire" à La Scala
"Mathieu Penchinat - Qui fuis-je ? " au Théâtre du Marais
"Machine de Cirque" à La Scala
les autres spectacles à l'affiche
et le théâtre dans son salon avec des captations intégrales en streaming gratuit
"Acqua Alta" au Théâtre national de Chaillot
"Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?" au Théâtre du Petit Montparnasse

Expositions :

"Jean-Michel Othoniel- Le Théorème de Narcisse" au Petit Palais
"Soutine/de Kooning, la peinture incarnée" au Musée de l'Orangerie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Vernon Subutex 1" de Hannes Rossacher
"Tu ne tueras pas" de Krzysztof Kieslowski
"Un Condé" de Yves Boisset
"L'Ange exterminateur" de Luis Bunuel
"A Fish swimming upside down"de Eliza Petkova
"Hadewijch" de Bruno Dumont

et en salle un documentaire "Leur Algérie" de Lina Soualem

Lecture avec :

Les conquérants de la steppe, d'Attila au khanat de Crimée, Ve-XVIIIe siècle" de Arnaud Blin
"Le jardin des monstres" de Lorenza Pieri
"Kérozène" de Adeline Dieudonné
"En automne" de Karl Ove Knausgaard
"Danton et Robespierre, le choc de la révolution" de Loris Chavanette
"Danseurs sur le rivage" et "Dem" de William Melvin Kelley
et toujours :
"Venise" de Elisabeth Crouzet-Pavan
"Sur l'île noire" de Sonja Delzongle
"Rien à déclarer" de Richard Ford
"Le chat, le général et la corneille" de Nino Haratischwilli
"L'unique goutte de sang" de Arnaud Rozan
"Apocalypse Show, quand l'Amérique s'effondre" de Anne-Lise Melquiond

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=