Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Turnstile
Glow On  (Roadrunner Records)  août 2021

Pour certains, Turnstile est une déflagration sonore rafraîchissante cassant totalement les codes du genre hardcore et pour d’autres, ce n’est que de la musique aseptisée pour hipsters en manque de sensation forte. Tu l’as compris, ami lecteur, Turnstile divise.

Ici, on est clairement dans la première catégorie, On adore cette idée de faire rencontre musicalement Sick of It All avec la production de Mike Elizondo, collaborateur de Dr. Dre ou de Maroon 5. Il y’a même chez eux un côté Weezer avec un sens aiguisé de la mélodie pop.

Ils reprennent ainsi la matrice d’un style en le faisant passer à la moulinette de plein d’autres influences pop, éléctro, R&B, etc. et sans tomber dans le style fusion qu’on a pu connaître à fin des années 80’s – début 90’s avec Fishbone ou Rage Against the Machine. Dans une certaine mesure, ils sont un peu au punk / hardcore qu’Odd Future a pu être au hip-hop en déstructurant un genre.

Ce quintet en provenance de Baltimore est donc de retour pour ce troisième album intitulé Glow On composé de 15 titres, pour un peu moins de 35 minutes, qui vont encore plus loin que le précédent dans la relecture du son hardcore en mode 4.0. La pochette avec son ciel rose et ses nuages en est à cet égard une belle illustration.

Voici un album qui ose la présence de boîtes à rythme ("Wild Wrld"), de samples ("Humanoid / Shake It Up") ou de morceaux aux légères colorations pop voir R&B avec la participation du britannique Blood Orange ("Alien Love Call" et "Lonely Dezires"). Attention, on y retrouve également des titres rapides à l’efficacité redoutable. L’enchaînement en ouverture de "Mystery", "Blackout" et "Don’t Play" est d’ailleurs époustouflant.

En résumé, Glow On est probablement l’un des plus grands disques de cette année par sa fraîcheur et son ambition rendant finalement le disque accessible à tous. On peut même aller plus loin, cet album marquera probablement son temps comme à leur époque At the Drive-In ou Rage Against the Machine. Un grand disque.

Enfin, il suffit de voir des captures live pour constater que leur musique prend encore plus d’ampleur sur scène. A vérifier à l’Elysée Montmartre le 15 février 2022 et au Hellfest 2022.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty

En savoir plus :
Le site officiel de Turnstile
Le Bandcamp de Turnstile
Le Soundcloud de Turnstile
Le Facebook de Turnstile


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 octobre 2021 : la petite lorgnette de la culture

C'est reparti pour un tour, on vous prépare des choses pour la fin d'année avec les amis du Village Pop mais aussi dans le look de votre site préféré. En attendant, voici le replay de la MAG34 et bien entendu le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Glow on" de Turnstile
"9" de 21 Grammes
"Satellite" de Fabulous Sheep
"55" de Heimlich
"Schubert : Sonates pour piano D840 & D960" de Jean Marc Luisada
"Mixology" de Katerina Fotinaki
"Love Letters" la nouvelle émission de Listen In Bed qui cause de Metronomy
"Awé !" de Samy Thiébault
"Diaporama" de Stéphanie Acquette
"Mumbo Jumbo" de Dragon Rapide
"La nuit des stéphanois" au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"Mary's Ideas : Umlaut Big Band plays Mary Lou Williams" de Umlaut Big Band
"From dreams to dust" de The Felice Brothers
"A bright interval" de Sweet Gum Tree
Rencontre avec Marianne Piketty autour de son disque "Vivaldi l'âge d'or"
"Fracture" saison 3 émission 2 de Listen In Bed
"En suspens" de Daniel Jea
"Chaleur digitale" de Collateral

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pour ne pas finir comme Roméo et Juliette" au Théâtre des Abbesses
"A.I.R." au Théâtre La Flèche
les reprises :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Portrait de Raoul" au Monfort Théâtre
"Accusé.e" au Théo Théâtre
"Mon meilleur copain" à la Comédie de Paris
"Jos Houben - L'art du rire" à La Scala
"Mathieu Penchinat - Qui fuis-je ? " au Théâtre du Marais
"Machine de Cirque" à La Scala
les autres spectacles à l'affiche
et le théâtre dans son salon avec des captations intégrales en streaming gratuit
"Acqua Alta" au Théâtre national de Chaillot
"Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?" au Théâtre du Petit Montparnasse

Expositions :

"Jean-Michel Othoniel- Le Théorème de Narcisse" au Petit Palais
"Soutine/de Kooning, la peinture incarnée" au Musée de l'Orangerie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Vernon Subutex 1" de Hannes Rossacher
"Tu ne tueras pas" de Krzysztof Kieslowski
"Un Condé" de Yves Boisset
"L'Ange exterminateur" de Luis Bunuel
"A Fish swimming upside down"de Eliza Petkova
"Hadewijch" de Bruno Dumont

et en salle un documentaire "Leur Algérie" de Lina Soualem

Lecture avec :

Les conquérants de la steppe, d'Attila au khanat de Crimée, Ve-XVIIIe siècle" de Arnaud Blin
"Le jardin des monstres" de Lorenza Pieri
"Kérozène" de Adeline Dieudonné
"En automne" de Karl Ove Knausgaard
"Danton et Robespierre, le choc de la révolution" de Loris Chavanette
"Danseurs sur le rivage" et "Dem" de William Melvin Kelley
et toujours :
"Venise" de Elisabeth Crouzet-Pavan
"Sur l'île noire" de Sonja Delzongle
"Rien à déclarer" de Richard Ford
"Le chat, le général et la corneille" de Nino Haratischwilli
"L'unique goutte de sang" de Arnaud Rozan
"Apocalypse Show, quand l'Amérique s'effondre" de Anne-Lise Melquiond

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=