Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Paroles & Musiques #30 (édition 2021) - La Nuit des Stéphanois
Felower - Doorsfall - Radikale Junkypop - Broadway - Redbong - An'Om x Vayn  (Le Fil, Saint-Etienne)  samedi 2 octobre 2021

Aux privés de dessert sanitaire, aux confinés bien intentionnés, il semblerait que le moment soit venu, le monde d’après c’est maintenant. Et vous savez quoi, il y a toujours de la bière et des concerts, nous voilà enchantés de fabriquer de nouveaux souvenirs. Saint-Etienne, Le Fil, 2 octobre, la nuit des Stéphanois.

Non pas une soirée foot et bières, mais les 30 ans du Festival Paroles & Musiques et un regard spécial sur ces groupes de proximité, une sorte de soirée circuit-court de l’acoustique aux allures de festival. Du neuf et du pas tout jeune, des reformations pour l’occasion et des presque premiers pas sur la scène du Fil. La relève et les voyages dans le temps, à donner des envies à certains de repartir en tournée.

Un atome suspendu, une longue salve électronique dans une pénombre bienvenue, Felower est seul sur scène avec un clavier et une grosse boîte pleine de sons. De la fumée, des loupiotes justement placées, et il chante. En français, il supplie sa belle de revenir, de ne pas partir, et si elle pouvait rester ça serait tout de même plus mieux bien. Producteur et chanteur, le jeune construit un véritable univers acoustique fait de nappes vaporeuses et de déchirements.

Des guitares électriques, un vent de Californie souffle sur la scène Doorsfall. Ils sont groove, ils sont pop et ils punkent un poil dans les années 80-90, ça sent bon les premiers émois musicaux. Eteint depuis 2016, le trio se reforme pour la soirée, riche idée, ils nous emportent loin des rugissants vers un rock planant et des cordes rafraîchissantes. Un clavier souffle de longues salves oniriques percutées en plein vol par une puissante basse à peine refrénée dans ses ardeurs par la batterie sous jacente.

La jeunesse flamboyante, elle est Radikale Junkypop, ample sweat et queue de cheval, elle flow les mots sur des rythmes syncopés avec un discret beat make. En colère ? Non, pas forcément, mais une souplesse linguistique qui a de quoi séduire le plus simple des amoureux de la langue de Voltaire. Culture hip-hop et rage au ventre, les paroles ne font pas sourire, entre fusil sur la tempe et gros calibres dans les poches, le rapport aux autres est tumultueux. Sans agressivité, avec musicalité et énergie, elle nous laisse avec une odeur de bitume et du kérozène dans les voiles.

Des basses, de l’élégance des guitares à la grâce de l’électro, Broadway est fluide. Le groupe invite à l’introspection, à l’élargissement des points de vue avec des titres solaires. Le quatuor stéphanois attise une certaine mélancolie dans ses plages musicales, sans perdre de vue l’euphorie des retrouvailles. C’est frais, c’est punchy et vibre de guitares.

Redbong sont un duo de rappeurs de l’ancien monde, 4 albums puis le silence depuis 2015, ils se reforment pour la soirée. Ils vitupèrent, scandent et vibrent de la ferveur de leur public. Une énergie à décoiffer les poteaux et une autodérision qu’on savoure. Ils montrent du doigt les évadés fiscaux, les complotistes et la téléréalité, et savent être sérieux en parlant cassette audio et générique d’émission de la chaîne publique. C’est bien peu de dire qu’ils mettent le feu à la salle, et bien plus encore. Leurs titres phares attendus ne seront pas de la soirée, mais qu’importe, l’ivresse est là, les regards pétillent, les sourires ravagent.

Et pour boucler la soirée : An’Om x Vayn. Deux jeunes en chemisette, des mélodies et un rap chanté à faire se tomber en pâmoison les demoiselles du premier rang. Le duo formé en 2017 porte les histoires de leur génération à travers des mélodies électroniques et un flow à mi-chemin entre le rap et le chant. Le mélange est spontané, la diction est soignée, l’ensemble est entraînant.

 

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Paroles & Musiques
Le Facebook du Festival Paroles & Musiques

Crédits photos : Eric Ségelle


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 octobre 2021 : la petite lorgnette de la culture

C'est reparti pour un tour, on vous prépare des choses pour la fin d'année avec les amis du Village Pop mais aussi dans le look de votre site préféré. En attendant, voici le replay de la MAG34 et bien entendu le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Glow on" de Turnstile
"9" de 21 Grammes
"Satellite" de Fabulous Sheep
"55" de Heimlich
"Schubert : Sonates pour piano D840 & D960" de Jean Marc Luisada
"Mixology" de Katerina Fotinaki
"Love Letters" la nouvelle émission de Listen In Bed qui cause de Metronomy
"Awé !" de Samy Thiébault
"Diaporama" de Stéphanie Acquette
"Mumbo Jumbo" de Dragon Rapide
"La nuit des stéphanois" au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"Mary's Ideas : Umlaut Big Band plays Mary Lou Williams" de Umlaut Big Band
"From dreams to dust" de The Felice Brothers
"A bright interval" de Sweet Gum Tree
Rencontre avec Marianne Piketty autour de son disque "Vivaldi l'âge d'or"
"Fracture" saison 3 émission 2 de Listen In Bed
"En suspens" de Daniel Jea
"Chaleur digitale" de Collateral

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pour ne pas finir comme Roméo et Juliette" au Théâtre des Abbesses
"A.I.R." au Théâtre La Flèche
les reprises :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Portrait de Raoul" au Monfort Théâtre
"Accusé.e" au Théo Théâtre
"Mon meilleur copain" à la Comédie de Paris
"Jos Houben - L'art du rire" à La Scala
"Mathieu Penchinat - Qui fuis-je ? " au Théâtre du Marais
"Machine de Cirque" à La Scala
les autres spectacles à l'affiche
et le théâtre dans son salon avec des captations intégrales en streaming gratuit
"Acqua Alta" au Théâtre national de Chaillot
"Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?" au Théâtre du Petit Montparnasse

Expositions :

"Jean-Michel Othoniel- Le Théorème de Narcisse" au Petit Palais
"Soutine/de Kooning, la peinture incarnée" au Musée de l'Orangerie
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Vernon Subutex 1" de Hannes Rossacher
"Tu ne tueras pas" de Krzysztof Kieslowski
"Un Condé" de Yves Boisset
"L'Ange exterminateur" de Luis Bunuel
"A Fish swimming upside down"de Eliza Petkova
"Hadewijch" de Bruno Dumont

et en salle un documentaire "Leur Algérie" de Lina Soualem

Lecture avec :

Les conquérants de la steppe, d'Attila au khanat de Crimée, Ve-XVIIIe siècle" de Arnaud Blin
"Le jardin des monstres" de Lorenza Pieri
"Kérozène" de Adeline Dieudonné
"En automne" de Karl Ove Knausgaard
"Danton et Robespierre, le choc de la révolution" de Loris Chavanette
"Danseurs sur le rivage" et "Dem" de William Melvin Kelley
et toujours :
"Venise" de Elisabeth Crouzet-Pavan
"Sur l'île noire" de Sonja Delzongle
"Rien à déclarer" de Richard Ford
"Le chat, le général et la corneille" de Nino Haratischwilli
"L'unique goutte de sang" de Arnaud Rozan
"Apocalypse Show, quand l'Amérique s'effondre" de Anne-Lise Melquiond

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=