Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Refuge - Aurus
Le Fil  (Saint-Etienne)  jeudi 11 novembre 2021

La froidure, le winter qui coming, les feuilles mortes dans les pelles, tout ça tout ça dehors et alors ? Puisqu’en dedans on est pas mal, plutôt bien même. Ce soir, c’était la petite bise qui brise les dernières traces de soleil et de la chaleur inside. Une soirée aux artistes qui n’habitent pas le monde de la même façon.

Refuge, l’électro teinté d’Orient et d’introspection. L’homme porte bijoux et robe, le regard rêveur et la voix lointaine, il chante la rudesse du chemin, des premiers pas, des chutes et de la douleur qu’on ressent encore quand on se relève, la fierté de se tenir debout. En anglais et en français, les paroles se haussent parfois de notes perchées ou de murmures plein de promesses : "A travers tes cernes tes larmes ton sourire".

Un acolyte aux percussions et une compagne au clavier, le trio joue des sonorités indiennes aux accents électro. La musique se fait planante, elle caresse l’âme et l’entraîne dans une folle sarabande, les yeux mi-clos et le corps abandonné. Les thèmes abordés ne sont pas des plus folichons, entre les doutes, et la difficulté à trouver sa place dans le monde, mais qu’importe, la musique est lumineuse, l’univers est élégant.

Un moment à tâtons, pour se laisser emporter au fil des notes à la manière d’une jeune fille en fleur, la grâce des timides en plus. Un petit tour et puis s’en va, le cœur ailleurs, dans un Orient paisible où les percussions pulsent de loin en loin.

Noir. Un plastique suspendu dans le fond, une paire de musiciens que j’ai cru jumeaux pendant de longues minutes (jusqu’à la fin en fait) et le personnage de ma prochaine heure : Aurus. Littéralement habité, l’homme est à lui tout seul un univers mystique et possédé. Il concentre l’énergie de la salle entière et l’envoie valser dans tous les sens, pour le plus grand plaisir d’un public conquis et complice.

Les cordes vocales oscillant de là à là, en passant ici et tout là-haut, puis tout en bas, il chante, il scande, il murmure, il chuchote, il invite, il envoûte ; en créole et en anglais des mélodies oniriques. Des percussions venues du fond des âges aux murmures d’un clavier, le champ mélodique est complet. Envoûté, le public est comme hypnotisé par cet étonnant personnage capable d’incarner à la fois l’air et le feu dans sa prestation.

L’homme radieux, c’est Bastien Picot, il parle des médias, de l’instant présent et de la masse humaine qui se ressemble comme des moutons dans un troupeau. Ses airs tribaux donnent des envies de briser des cercles et de s’envoler sans s’inquiéter de la chute, de prendre des risques et de rebondir comme baudruche au soleil. Hypnotique et décomplexé, le moment est solaire.

Un voyage ? Une aventure ? Un dépaysement ? Un peu des trois et tout à la fois, la soirée fut un moment essentiel, entre deux mondes, entre deux états, au milieu et des deux côtés à la fois, entre océan et nuages, terre et vertiges, tradition et modernité.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rivière de Plumes et B.O. Le Refuge de Louis-Ronan Choisy
La chronique de l'album Refuge de Girls In Hawaii

En savoir plus :
Le site officiel de Aurus
Le Bandcamp de Aurus
Le Facebook de Aurus
Le Soundcloud de Refuge
Le Facebook de Refuge

Crédits photos : Eric Ségelle


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 décembre 2021 : Ca sent le sapin

C'est bientôt Noël ! ça sent le sapin dans les maisons et les appartements, il ne vous reste plus qu'à vous inspirer de notre sélection culturelle pour y glisser quelques beaux cadeaux dessous. Voici donc notre sélection et bien entendu le replay de la MAG #38

Du côté de la musique :

"Le cirque de consolation" de Léonie Pernet
"Elements" de Thomas Gonzalez Trio
"Pensées rotatives" de Théo Girard
"Ins & outs" de Skalli
"Ilium - Complexe" de Pierre de Bethmann
"Juste derrière toi" de Ottis Coeur
"Jonathan Richman & The Modern Lovers" est le thème de la nouvelle émission de Listen In Bed
"Still moving" de Justin Adams & Mauro Durante
"Last of the fishing days" de Jérôme Piétri
"Concerto pour piano en ré mineur, Sonates pour violon de Brahms" de Geoffroy Couteau et Amaury Coeytaux
"Tuberose" de Amanda Lear
et toujours :
"Voltiges" de Tristan Pfaff
"Tormenta" de Sweet Needles
"Padre padrone" de Nicolas Paugam
"Merci bisou" de Monokini
"En la selva numerica" de Mekanik Kantatik
"Little odetta" de Little Odetta
"Galles / Ecosse" le mix de la semaine de Listen In Bed
"Excuse my french" de Julien Bouchard
"Gottfried von der Goltz - Concerti all'arrabbiata" de Freiburger Barockorchester
"Bardainne Jaumet" de Bardainne Jaumet
Maidavale et Cavale en concert au Fil

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Music-Hall" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Belles Amies" au Théâtre du Roi René
"My dead bird" au Théâtre Les Déchargeurs
"100% Marianne" au Théâttre du Petit Gymnase
"J'ai toujours voulu faire bien" au Théâttre Les Déchargeurs
"Soixante minutes dans la vie d'une forêt" au Théâtre La Reine Blanche
les reprises :
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre Le Local
"Les dézingués du vocal" à la Comédie Bastille
"Opérapiécé" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche en décembre

Expositions :

"Alexej von Jawlensky - La promesse du visage" à La Piscine à Roubaix
"Jean-Jacques Henner, dessinateur" au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse
et les autres expositions à l'affiche en décembre

Cinéma :

la semaine cinéma en 5 bandes-annonce
en streaming gratuit avec :
"Toni Erdman" de Toni Erdmann
un spécial Espions avec :
"Espions" de Nicolas Saada
"Le Dossier 51" de Michel Deville
"L'espion de la dernière chance" de Werner Klinger
"Mata Hari, Agent H21" de Jean-Louis Richard

Lecture avec :

"3 minutes pour comprendre la 2de guerre mondiale" de Benoit Rondeau
"47 cordes, première partie" de Timothé Le Boucher
"Les détectives sauvages" de Roberto Bolano
et toujours :
"American predator" de Maureen Callahan
"Je suis l'abysse" de Donato Carrisi
"La première guerre mondiale dans le pacifique" de Maxime Reynaud
"Le cabanon à l'étoile" de Hélène Legrais
"Rock'n'roll justice" de Fabrice Epstein

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=