Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Amnistie
Aravind Adiga  (Editions Globe)  avril 2022

Voilà un ouvrage d’un auteur que je n’ai jamais lu mais dont j’ai entendu beaucoup de bien. En apprenant ses origines indiennes et en voyant que son ouvrage parlait de Ceylan, pays que j’ai visité et beaucoup aimé, je ne pouvais pas passer à côté de cet ouvrage, Amnistie, à la couverture originale et intrigante.

Aravind Adiga est né à Madras en 1974. Élevé en Australie, diplômé d’Oxford et de Columbia, ancien collaborateur du Times et du Financial Times, il fait une entrée fracassante en littérature avec Le Tigre blanc (Booker Prize 2008), roman magistral dans lequel il livre un portrait à l’acide de son pays natal et dévoile l’envers du miracle économique indien. Amnistie annonce le retour tant attendu du "félin des lettres indiennes".

Parce que la police l’accusait à tort d’être membre des Tigres tamouls, Danny – Dhananjaya Rajaratnam – a fui le Sri Lanka pour trouver refuge en Australie. Là-bas, il espère le statut de demandeur d’asile. Mais sa requête est rejetée. Depuis quatre ans, il vit sans papiers, tente de s’insérer en rasant les murs, fait des ménages dans un quartier résidentiel de Sydney.

Un matin, Danny apprend le meurtre d’une de ses employeuses. Lorsqu’il s’aperçoit qu’il détient un indice sur le crime – un indice qui permettrait d’arrêter le coupable –, Danny se trouve confronté à un dilemme. Doit-il parler à la justice, au risque d’être expulsé?? Ou se taire, et laisser un meurtrier s’enfuir??

Au même titre qu’il existe les intouchables en Inde, l’ouvrage d’Adiga nous parle des invisibles que l’on trouve dans les sociétés occidentales. Ces gens qui n’ont eu d’autre choix que celui de quitter leur pays pour aller s’installer dans ce qu’il considère être un eldorado, qui pourtant ne les reconnaît pas et refuse même leurs demandes d’asile.

Ici Danny se retrouve face à un dilemme, aider la police à retrouver un meurtrier au risque de se faire expulser vue sa situation irrégulière sur le sol australien. On va le suivre au cours d’une seule journée, minutée dans l’ouvrage face à ce dilemme. Cela va nous permettre d’appréhender la société australienne, faite de culture et d’ethnies différentes qui exclut autant qu’elle inclut, qui crée des hiérarchies peu supportables. Il nous permet évidemment d’appréhender au plus près la précarité de ces invisibles et nous fait beaucoup réfléchir sur tous ces problèmes.

On peut dire que cet ouvrage est d’une grande intelligence, superbement construit, qu’il porte très bien son titre et qu’il manie très bien l’ironie. Très plaisant à lire, il fait de l’auteur un observateur parfait de nos sociétés qui ont tendance à oublier toute morale, se refermant sur elles-mêmes, oubliant toutes formes de solidarités humaines.

Après Le Tigre blanc, chronique de l’Inde des bas-fonds, Adiga s’attaque donc à la face cachée de Sydney?: celle des invisibles, des travailleurs sans-papiers qui chaque jour balaient nos rues et nettoient nos appartements sans laisser de trace. Perdu dans un enfer administratif, Danny embarque dans une véritable odyssée du doute?; tour à tour courageux, cynique ou résigné, il tourne en rond, revient sur ses pas, prend des décisions et les abandonne immédiatement. Avec Amnistie, Aravind Adiga signe un conte moral grinçant, qui questionne notre rapport aux frontières et à ceux qui les dépassent.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Aravind Adiga
Le Facebook de Aravind Adiga


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=