Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nous, l'Europe, banquet des peuples
Théâtre de l'Atelier  (Paris )  mai 2022

Spectacle sur un texte de Laurent Gaudé, conception, musique et mise en scène de Roland Auzet, avec Karina Beuthe Orr, Robert Bouvier, Nina Dipla (ou Artemis Stavridi), Rodrigo Ferreira, Yasin Houicha, Rose Martine, Dagmara Mrowiec-Matuszak, Stanislas Roquette, Thibault Vinçon et la Nébuleuse d’HIMA (Faustine Berardo, Bro’Lee et Maxime Pillard).

Adaptation du roman éponyme de Laurent Gaudé, "Nous l’Europe, Banquet des peuples" détricote, dans une grande fresque musicale et théâtrale, l’entrelacement d’évènements et d’évolutions sociétales qui ont sous-tendu la construction de l’Union Européenne.

Dans une mise en scène énergique et puissante, qui habille le lyrisme du texte de rires, de chants, de sueur et de larmes, Roland Auzet propose une vision chorale de l’Europe, faite d’un collectif d’individus et qui semble prendre corps presque malgré elle au milieu d’une joyeuse mais chaotique cohabitation de points de vue et intérêts.

Revenant sur l’utopie des origines, celle du "plus jamais ça" d’après-guerre, mais n’occultant pas les heures sombres et les renoncements de son histoire (les dictatures, la guerre des Balkans, les repliements nationalistes, la crise des migrants…), "Nous l’Europe, Banquet des peuples" questionne le spectateur en tant qu’Homme et Citoyen.

Le rêve européen est-il destiné à mourir, victime de son incapacité à fédérer les peuples autours d’une aspiration commune plus élevée qu’une somme de décrets ou qu’une régulation d’échanges commerciaux ? Mais l’Europe n’a-t-elle justement pas pour mission première de juguler les passions traîtresses de peuples trop empressés à verser dans leurs éternelles pulsions fratricides ?

Sur scène ils sont 12 comédiens d’horizons et de cultures très différents (français, belge, allemand, polonais, italien, portugais, grec, ukrainien…) pour donner vie, dans une alternance incessante de langues (traduites par d’autres comédiens ou sous-titrées) aux multiples saynètes du spectacle dans une escalade d’énergie communicative.

Ils livrent chacun une prestation forte et engagée, se donnant tous avec une ardeur peu commune. Puissance, poésie, colère, courage, crainte, facétie, chacun amène sur scène une facette de sa propre histoire et de sa personnalité et ceci avec beaucoup de naturel.

Pour renforcer encore la vitalité de sa vision européenne, Roland Auzet fait la part belle dans sa mise en scène à la musique, intégrant à la distribution un chœur, un chanteur baroque et un collectif electrorock ( La Nébuleuse d’HIMA) qui interprète quelques-unes de leurs compositions en plus de titres emblématiques (Bella ciao, l’Estaca, Hey Jude).

La scénographie, très inventive (œuvre de Roland Auzet, Bernard Revel et Juliette Seigneur) mixe modularisation de l’espace, captations vidéo de la scène projetées en direct sur un large panneau amovible blanc qui sert tour à tour de mur, d’écran et de toiles de maître.

Le déplacement de ce panneau tout au long du spectacle permet habilement de moduler les volumes et marquer les transitions, sans aucun temps mort. L’utilisation de matelas permet également de délimiter les espaces de déplacement au sol, les rendant également plus aléatoires, fragiles, chaotiques… avant de disparaître.

Mélangeant habilement l’intelligence de l’écriture de Laurent Gaudé, l’actualité du sujet, le foisonnement créatif de Roland Auzet et servie par un collectif de comédiens tous plus brillants les uns que les autres, "Nous l’Europe, Banquet des peuples" est sans conteste un spectacle d’une grande force évocatrice tant sur le fond que sur la forme. Le spectateur en ressort forcément interpellé.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 juillet 2022 : Rythme d'été

Moins d'émissions mais toujours des chroniques tout au long de l'été sur le site évidemment, avec des spectacles, des nouvelles du Festival Off d'Avignon, des expos en région et peut être quelques concerts de temps en temps : restez connectés !

Du côté de la musique :

"Violetta y el jazz" de Emiliano Gonzalez Toro
"Leoni Leoni" de Leoni Leoni
"Circus envy" un nouveau mix à écouter en ligne signé Listen In Bed
"L'album du centenaire 1922-2022" de Odette Gartenlaub
"Folklore chapter 1" de Pilani Bubu
"Mami Wata" de Reuben's Daughters
et toujours :
"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Malade imaginaire" au Théâtre Le Lucernaire

"Boule de Suif" au Théâtre Le Lucernaire
"Novecento Pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
"B+B=BB" à La Folie Théâtre
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Hexagone" au Théâtre Essaion
les autres spectacles déjà l'affiche
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions :

"ORLAN - Les femmes qui pleurent sont en colère" au Musée Picasso Paris
"Manifeste ORALN - Corps et sculptures" aux Abattoirs à Toulouse
dernière ligne droite pour "Love Brings Love" au Palais Galliera
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Esprit sacré" de Chema García Ibarra
"The Sadness" de Rob Jabbaz
en streaming gratuit avec :
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Séjour dans les monts Fuchun" de Gu Xiaogang
"Rapsody" de Constance Meyer
"Sashinka" de Kristina Wagenbauer
"Corps of Tobi" d'Alexa Bakony

Lecture avec :

"Cao Bang 1950" de Ivan Cadeau
"La fille sur le coffre à bagages" de John O'Hara
et toujours :
"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=