Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un barrage contre le Pacifique
Théâtre des Quartiers d'Ivry  (Ivry)  juin 2022

Monologue dramatique d'après le roman éponyme de Marguerite Duras, adaptation, mise en scène et interprétation par Anne Consigny.

C'est en 1950 que Marguerite Duras publie chez Gallimard son roman, "Un barrage contre le Pacifique". Elle a trente-six ans et n'a pas encore affirmé pleinement son style inimitable dans cet ouvrage d'écriture apparemment classique.

Ici et là, pointe déjà "Marguerite" dans ce grand récit de son enfance indochinoise qui va contribuer à révéler l'écrivaine au grand public avec aussi "Les petits chevaux de Tarquinia, en 1953.

Dans son adaptation, Anne Consigny rajeunit considérablement l'œuvre qui a longtemps pâti de sa version cinématographique italo-américaine de 1958, dans laquelle René Clément livre un produit d'époque, un film plutôt fidèle au roman mais qui l'emporte du côté des fictions "hollywoodiennes".

Evidemment, ce n'est pas là l'idée d'Anne Consigny rayonnante dans sa robe à fleur et prête à se coiffer de son grand chapeau indochinois. Le premier mot qui vient à l'esprit devant cette lecture est "fraîcheur". On est loin dans la manière de dire de l'actrice d'un drame datant de 70 ans.

L'actrice s'approprie joyeusement le texte de Duras et montre, sans difficulté, qu'il y a de l'humour dedans. Les relations de la mère et de ses deux enfants, Suzanne et Joseph, sont complètement liées à leur situation de petits blancs perdus dans l'Indochine coloniale finissante. Elles sont à la fois difficiles et paradoxalement empreintes d'une certaine gaieté, celle d'êtres qui s'aiment mais aussi au bord de sombrer dans la folie.

Bondissante, virevoltante sur scène, Anne Consigny montre les hauts et les bas, les changements permanents de ton de ce trio qui cherche à survivre dans cette plantation maudite.

Récemment, "Azuro" (2021), film de Matthieu Rozé, réveillait lui aussi "Les Petits chevaux de Tarquinia" et montrait également, à l'instar d'Anne Consigny, toute la modernité de la Duras des premières années, l'éclat de son écriture et son bonheur de raconter. Dans "Un Barrage contre le Pacifique" ajoute à ce bonheur celui de jouer Duras.

Déjà, en 2014, aux côtés d'Emmanuelle Riva et sous la direction de Didier Bezace, on sentait tout le plaisir qu'elle prenait à participer à "Savannah Bay". Ici, il semble présent à chaque instant, dans chaque inflexion de sa voix, dans chaque mimique qui accompagne son interprétation.

Anne Consigny réussit à construire une passerelle entre la Duras d'avant Duras et celle à jamais installée dans son art.

Ce mélange alchimique d'intelligence et de sensibilité qui se dessine annonce pour Anne Consigny qu'elle a trouvé son texte de référence, celui où tout son art va s'épanouir pour que jaillisse une évidence absolue : elle appartient désormais à ces actrices d'exception que Duras permet d'adouber. On pense bien sûr à Madeleine Renaud, Bulle Ogier ou Jeanne Moreau.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 7 août 2022 : On prend la Route du Rock

C'est bientôt l'heure du festival La Route du Rock, notre festival de coeur ! Que vous ayez prévu d'y aller ou pas, voici de quoi réjouir votre été

Du côté de la musique :

"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
et toujours :
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia...
"Witch cults" nouveau mix signé Listen In Bed à écouter partout
"César Franck : Piano Quintet - Antonín Dvorák : String Quartet No. 14" de Quatuor Prazak & François Dumont
"Asymétrie" de Slim Abida
"Ostinatos piano solo" de Xavier Thollard
"Homemade" de Yvan Robilliard
le replay du concert et interview de SuperBravo

Au théâtre :

la nouveauté de la semaine :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
quelques suggestion de spectacles musicaux
"Paris la grande" au Théâtre Le Lucernaire
"Prisca Demarez - Coquelicot" au Théâtre de la Contrescarpe
"Novocento pianiste" au Théâtre Le Lucernaire
et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :

"Molière en costumes" au Centre national du costume de scène à Moulins
"Newton, Riviera" au Nouveau Musée National de Monaco
dernière ligne droite pour :
"Christian Louboutin - L'Exhibition[niste] - Chapitre II au Grimaldi Forum à Monaco
"La Joconde" au Palais de la Bourse à Marseille
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratut :
"Trois visages" de Jafar Panahi
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Le Club Vinland" de Benoit Pilon
"Un Juif pour l'exemple" de Jacob Berger
le cinéma des frères Dardenne en 3 films

Lecture avec :

"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth
et toujours :
"La saignée" de Cédric Sire
"Le maître et l'assassin" de Sophie Bonnet
"Labyrinthes" de Franck Thilliez
"Méfiez-vous des anges" de Olivier Bal

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=