Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Interpol
The Black EP  (Labels)  decembre 2003

Voilà donc le nouvel EP d’Interpol, la "sensation rock" 2002. De quoi est composée cette sombre galette ? L’excellent "Say Hello To The Angels" , tiré de leur premier album Turn on the Bright Lights, mais aussi, et surtout, quatre titres (dont "Specialist", B-side de PDA) extraits de leur prestation live lors des Black Sessions de Bernard Lenoir sur France Inter, ainsi que la version démo du fabuleux "NYC".

La première chose qui saute aux oreilles, à l’écoute de ce Black EP, est la qualité sonore de l’ensemble qui ne rend pas justice à ce que le groupe est capable de faire sur scène. L’ensemble apparaît donc plutôt fade, et certaines mélodies sont même étouffées par la mauvaise production. Le morceau extrait de l’album, "Say Hello To The Angels" , a été sous-mixé pour être à un niveau sonore identique au reste du CD (sic !). Dommage.

On sent quelques ralentissements sur la rythmique lors des morceaux live, mais cela est incontournable de toute performance scénique, et ce serait chipoter de leur en tenir rigueur. Le reste est bien en place, voix identique à l’album, basse lourde et très 80’s, rien à redire de la prestation à proprement parler, si ce n’est que "Leif Erikson" offre un clavier nettement plus audible que sur l’album.

"NYC" dans sa version démo ne présente pas beaucoup d’intérêt, si ce n’est un étouffement du son de grosse caisse et une durée prolongée de 10 secondes…

Venons en au plus intéressant, "Specialist" , le seul véritable inédit de ce disque. Pour ceux qui ne le connaissent pas, tout commence sur une basse rappelant une fois encore Joy Division, appuyée par une batterie mid-tempo, sur fond d’accords de guitare, toujours effectués en sons clairs. On sent sur ce titre que la basse est la réelle épine dorsale du groupe. Un morceau chargé d’émotion, pas vraiment novateur certes, mais suffisamment intéressant, et réellement convainquant, qui laisse présager du bon quand à l’avenir du groupe.

Au final, on se retrouve avec un disque plutôt décevant pour le néophyte, mais qui satisfera évidemment tout fan de la formation new-yorkaise. Quand au nouvel album, on l’attend de pied ferme !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Antics de Interpol
La chronique de l'album Our love to admire de Interpol
La chronique de l'album eponyme de Interpol
La chronique de l'album The Maccabees - Cardiknox - Ben Howard - Mini Mansions - Stereophonics - Glass Animal - Inte de Festival Rock en Seine 2015 - Samedi 29 août
La chronique de l'album Marauder de Interpol
Interpol en concert à l'Elysée Montmartre (21 mars 2003)
Interpol en concert à The Electric Factory (7 novembre 2004)
Interpol en concert à l'Elysée Montmartre (19 novembre 2004)
Interpol en concert au Festival Summercase 2008 (vendredi)
Interpol en concert à L'Aéronef (mardi 21 septembre 2010)
Interpol en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
Interpol en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)
Interpol en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Interpol en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
L'interview de Interpol (septembre 2004)
L'interview de Interpol (mai 2007)


Thom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=