Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Omerta
R.J. Ellory  (Editions Sonatine)  juin 2022

Avoir tous les ans un nouvel ouvrage du maître du thriller R.J. Ellory est à la fois un rituel et un pur bonheur. Et là, c’est un beau et bon pavé que nous propose l’auteur avec Omerta, son quatorzième roman publié en France. Presque 600 pages pour un ouvrage qui succède au Carnaval des ombres, qui nous embarquait dans l’Amérique rurale des années 50, autour d’un cirque ambulant.

Avec ce nouvel ouvrage, Omerta, l’auteur fait le choix de nous proposer une plongée saisissante au sein d’une mafia New-Yorkaise agitée par les luttes intestines. Dans la lignée de son ouvrage Vendetta, R.J. Ellory nous propose donc un nouvel opéra mafieux excellent.

Écrivain à la dérive, John Harper vient d’apprendre une nouvelle qui le bouleverse : son père, qu’il n’a jamais connu et croyait mort depuis longtemps, est bel et bien en vie. Il se trouve dans un hôpital de Manhattan où l’on vient de le transporter, à la suite de graves blessures par balle. John n’est cependant pas au bout de ses surprises : son père n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit de Lenny Bernstein, l’un des pontes de la mafia new-yorkaise. Bien vite, John va découvrir que si son passé a été bâti sur des mensonges, son présent l’est tout autant. Pour démêler le vrai du faux, il va devoir se confronter à une énigme insoluble : quel genre d’homme est vraiment son père ?

Je dois avouer dans un premier temps que j’aime beaucoup ce qui a attrait à la mafia, que cela soit des séries, des films ou des livres. Il n’était donc pas bien compliqué de me conquérir avec cet ouvrage très noir proposé par Ellory. Il n’en reste pas moins que cette histoire de famille, de secrets et de mensonges est parfaitement construite et plutôt prenante malgré les nombreux détails que nous propose l’auteur car dans les histoires de mafia il y a souvent pléthore de gangsters et Omerta ne déroge pas à cette règle.

Le cœur de l’ouvrage se situe autour de la recherche de ses origines du personnage principal qui pensait avoir perdu son père depuis de nombreuses années pour se retrouver avec un père mafieux gravement blessé par balle. Il va alors se retrouver, un peu contre son gré, au milieu du crime organisé et de la mafia new-yorkaise. La qualité de l’ouvrage tient beaucoup dans ce personnage particulièrement travaillé par l’auteur qui peut être à la fois très naïf vis-à-vis de certaines personnes mais aussi très perspicace devant les vérités qui se dévoilent devant lui au fil des pages.

Sans engager un suspense insoutenable, l’ouvrage n’étant pas un thriller, il se termine néanmoins de façon superbe avec de nombreuses surprises que l’on n’attendait pas qui viennent mettre fin à l’ambiance trouble que l’auteur avait pris soin de nous dépeindre depuis le début du livre.

C’est donc encore un excellent ouvrage que nous propose R.J. Ellory avec Omerta, un superbe roman sur la perte de l’innocence, l’apprentissage des désillusions et l’héritage lourd de conséquences qu’un père peut léguer à son fils.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le Carnaval des ombres" du même auteur
La chronique de "Le jour où Kennedy n'est pas mort" du même auteur
La chronique de "Le chant de l'assassin" du même auteur
La chronique de "Les fantômes de Manhattan" du même auteur
La chronique de "Un coeur sombre" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de R.J. Ellory
Le Facebook de R.J. Ellory


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 juin 2022 : Voilà l'été

Paul McCartney a 80 ans, La Mare aux Grenouilles vient de fêter ses 2 ans, il fait (trop) chaud : pas de doute, c'est bientôt l'été. En attendant une actualité plus légère sur juillet et août, voici de quoi découvrir et aiguiser votre curiosité !

Du côté de la musique :

"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy
et toujours :
"L'innocence" de Lisa Portelli
"Le syndrome de Goteborg" des Fatals Picards
Rencontre avec Laurent Honel des Fatals Picards
"Jokers" de Vincent Peirani
"Paris n'existe pas" de Son Parapluie
"The pleasure is goldmine" de Olivier Rocabois
"Les démons familiers" de Mathias Lévy
"Prince de plomb" de Marcia Higelin
"La dynastie du chouchou" de Listen In Bed à écouter en ligne
Festival Art Rock 2022 avec Kim Gordon, Flore Vesco, Pete Doherty ...
"Social Kaleidoscope" de Boris Maurussane
"Lost in confusion" de Amy Lee & the Loco Project Band
Cosse, Bukowski et Flor Del Fango dans une sélection de clips

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Believers" au Théâtre Lepic
"Ceci n'est pas une Framboise Frivole" à la Piccola Scala
"Hop-là !" au Théâtre Essaion
en avant-première du Festival Off d'Avignon :
"Une nuit avec Monsieur Teste"
"Je m'appelle Adèle Bloom"
"Second souffle"
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
derniers jours pour "Boilly - Chroniques parisiennes" au Musée Cognacq-Jay
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Jungle rouge" de Juan José Lozano et Zoltan Horvath
en streaming gratuit avec :
"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio
"La tourneuse de pages" de Denis Dercourt
"Frost" de Sharunas Bartas
"Lady Chatterley" de Pascale Ferran
et le cinéma asiatique en 7 films

Lecture avec :

"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter
et toujours :
"Unfollow" de Luka Juliger
"Traquenoir" de Ed Lacy
"Reste près de lui" de Emily Koch
"Leonard de Vinci" de Jean Yves Boriaud
"Elle est le vent furieux" de Marie Alhinho, Marie Pavlenko, Sophie Adriansen, Flore Vesco, Cyndy Van Wilder & Coline Pierré

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=