Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Josh Rouse
Interview  (Paris)  février 2006

Un petit moment de détente dans la pluie parisienne, avec des accalmies, comme l'album de Josh Rouse, Subtitulo, un coin de ciel bleu, aux nuances folk et sud-américaines. Un songwriter dilettante aux mélodies qui restent dans l'oreille, longtemps après avoir enlevé ses écouteurs…

C'est une question un peu facile, pour commencer, mais vous avez émigré en Espagne voila quelques mois, pour réaliser Subtitulo. C'est assez inhabituel pour un artiste américain de s'expatrier comme ça à l'étranger… qui plus est en Espagne..

Josh Rouse: Miles Davis l'a fait !! (ndlr : "Sketches of Spain")

Je parle d'artistes encore vivant…s.Plus précisément, pourquoi ce voyage ?

Josh Rouse : Je sortais avec une fille qui vivait en Espagne, ce qui est peut être la meilleure raison ! Je suis toujours avec cela dit... Et puis vivre à côté de l'océan, parler espagnol, yeah, c'était plutôt excitant. Mais je pense revenir sur New York, faire les allers-retours, c'est la maison de disque qui sera contente ! (rires)

Et avez-vous trouvé ce que vous étiez venu chercher ?

Josh Rouse : Je ne cherchais rien de particulier en venant ici. Juste trouver une expérience et chercher le challenge. Et la musique espagnole ne m'a pas du tout inspiré, le flamenco, tout ça. Le propre de la musique espagnole est le swing, les musiques noires. …Je préfère les influences brésiliennes à choisir.

La première chanson de l'album, "Quiet town", fait directement référence à votre vie en Espagne, dans un petit village. Pas trop dur de passer de tout à rien, je veux dire, de l'USA urbaine à la ruralité espagnole ?

Josh Rouse : Tout est plus lent, les gens joyeux, clairement différent ! (Rires). C'est un peu ennuyeux en fait, pas un seul cinéma… Heureusement que Valencia n'est pas loin. Et le disque est un peu le reflet de l'ambiance qui règne ici. "A summer record" si vous voulez, je désirais que cela transparaisse dans la production et les chansons. On voit souvent les songwriters comme des gens dépressifs, tristes, mais ce n'est pas mon cas. Je l'ai déjà été mais je me suis soigné !

La production de "Subtitulo" est très clairement orientée 70' ..Les violons de "Givin' it up, le clavier de "His majesty rides"…Un choix ou une influence inconsciente ?

Josh Rouse : C'est pas ma faute, j'adore les albums de cette période, Otis Redding et tous ces disques. Je suis directement branché sur ces courants, plus que sur la musique actuelle. Bob Dylan, The Band, Neil Young me parlent directement.

Pour finir, puisque vous êtes bilingue maintenant, pourriez-vous nous dire quelques mots en espagnol sur cet album ?

Josh Rouse : Well, uh eh… Pues, es increible, es nuevo, es poco de Bossa Nova y Folk..Que mas..Trabajo en el suerte de Espana con un hombre que se llama Paco Loco y…esta loco ! Hasta luego amigo ! (Rires)
 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Subtitulo de Josh Rouse
La chronique de l'album Country mouse, City mouse de Josh Rouse
Une 2ème chronique de l'album Country mouse, City mouse de Josh Rouse
La chronique de l'album El Turista de Josh Rouse
Josh Rouse en concert au Café de la Danse (lundi 29 mars 2010)

En savoir plus :

Le site officiel de Josh Rouse


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=