Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Samedi 9 juillet
Cannibale - Goat Girl - Fishbach - Sleaford Mods - Skunk Anansie - Metronomy - Orelsan - Gusgus - Vitalic  (Hérouville-Saint-Clair, Normandie)  7 au 10 juillet 2022

Ce samedi à Beauregard s'annonce comme la grosse journée du festival. D'abord, la présence très attendue d'Orelsan fait que c'est la journée qui a affiché le plus vite complet de l'histoire du festival, et aussi celle dont les billets se sont vendus le plus en avance, mais aussi parce qu'il n'y a pas qu'Orelsan à l'affiche ce jour-là.

La journée commence avec les Normands de Cannibale, formation qui a déjà sorti deux albums de "tropical rock" sur l'excellent label Born Bad Records. Leur rock teinté de calypso se révèle très agréable en plein soleil et malgré la chaleur. Belle découverte !

C'est ensuite Goat Girl qui prend la scène John, à l'autre bout du site. Le rock enfumé des quatre jeunes femmes anglaises et du clavier bénéficie d'un peu d'ombre, et c'est tant mieux. Leur pop-rock atmosphérique aux rythmes lents tarde un peu à s'amorcer. Peut-être à cause de l'horaire ou de la chaleur, mais petit à petit on rentre dans leur set et la magie opère. Ce sont donc plutôt les chansons interprétées en fin de set qui ont eu la faveur du public ce jour : "Viper fish", "Where do we go from here ?" et bien entendu "Sad Cowboy".

Je laisse de côté Fishbach, déjà vue à Paris et dont le set ne m'avait pas particulièrement intéressé, pour revenir à l'espace presse où est prévu un échange avec Goat Girl. Je loupe donc le début du set de Sleaford Mods, groupe que je ne connaissais pas encore sur scène. Andrew Fearn, short, casquette et longue barbe grise, lance le son sur l'ordinateur portable et danse à côté de la machine, tandis que Jason Williamson au chant vitupère à grande vitesse dans le micro. C'est en les voyant en scène que je me suis rendu compte à quel point ce duo est la suite, en plus abrupt, en plus minimaliste, mais tout aussi punk et politique, d'un autre duo hors-norme, Carter The Unstoppable Sex Machine. En tout cas, le duo et le public jubilent. Grosse performance jouissive pour les deux lads de Nottingham.

On enchaîne aussitôt avec Skunk Anansie. Skin, en majesté, costume méphistophélique, se lance dans le concert comme sur un ring. Dès le second morceau, elle descend dans le public au milieu d'un pogo sage et respectueux. Cette date était l'une des toutes dernières d'une tournée européenne qui a duré plusieurs mois pour Skunk Anansie. Le groupe des années 90 n'a rien perdu de sa rage ni de son intensité, tout en conservant cette capacité à tisser des mélodies et pour Skin de faire montre d'une voix exceptionnelle. Ce concert a été, pour moi, le plus généreux et le plus spectaculaire de la journée.

Dès lors, difficile de continuer avec Metronomy, groupe que j'ai toujours trouvé un peu fade. Comme le dit Astrid de TOOOD, "de la musique pour happiness manager de startup". Même si ce concert de Metronomy m'a semblé plus enlevé que les précédents qu'il m'avait été donné de voir, et que la setlist a plu aux amateurs, je reste dubitatif devant ce groupe.

C'est ensuite le retour du fils prodigue en sa patrie caennaise. Le site est sursaturé. Il est impossible de s'approcher même un peu de la scène tellement tout le monde présent sur le festival se presse devant la foule. Une "fête de famille" pour Orelsan. L'ambiance est à son maximum. Il parle beaucoup avec son public. Lorsque sur "Simple Basique", il interrompt la chanson pour tancer le public, comme lors de la tournée précédente, à Caen il sort "Mais ça va pas. Vous êtes mous. Pas étonnant que Liam Gallagher se soit tiré hier soir", déclenchant les huées complices puis l'hilarité de la foule. A titre personnel, petite déception sur la version live de "L'Odeur De L'Essence", mais enthousiasme complet sur "La Terre Est Ronde". Le concert se termine avec la projection des noms des musiciens, producteurs, et remerciements en générique en fond de scène. Et même si le concert devait se terminer 5 minutes avant le suivant, Orelsan reste sur scène jusqu'à la dernière seconde, en osmose avec son public.

Difficile ensuite pour Gusgus d'occuper le créneau suivant. Biggi Veira, le DJ du collectif, lance doucement les rythmes, en attendant que la foule parvienne à s'extraire de la scène où a joué Orelsan. C'est uniquement lorsque le public est suffisamment présent qu'il lâche les basses. Le concert se déroule dans des conditions peu habituelles pour Gusgus, plus habitués à des salles de concert, essentiellement composées d'un public masculin et gay, ou de festivals techno qu'à un public divers de festival plutôt orienté rock et variété. Mais, pour avoir à de nombreuses occasions eu l'occasion de voir Gusgus, Biggi est un DJ qui sent le public, sait à quel moment ralentir et à quel moment relancer le rythmes ou les basses. Daníel et la nouvelle venue, Margrét, mélangent leurs voix. Daníel, dans une superbe combinaison motif rideau-à-fleurs danse comme il en a le secret. A la fin, le public, même fatigué, même un peu ivre, acclame le trio islandais.

C'est sous les basses puissantes et les rythmes survitaminés de Vitalic que je quitte le site après une journée particulièrement dense.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011)
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Dimanche
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Dimanche
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #5 (édition 2013)
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Samedi
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #6 (édition 2014)
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - vendredi 7 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - samedi 8 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - Dimanche 9 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Vendredi 6 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Lundi 9 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Jeudi 4 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Dimanche 7 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Dimanche 10 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Vendredi 8 juillet
Festival Beauregard en concert au Festival Beauregard #14 (édition 2022) - Jeudi 7 juillet
La chronique de l'album Cannibale de Calypso Valois
La chronique de l'album Not Easy to Cook de Cannibale
Goat Girl en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
Goat Girl en concert au Festival Rock in the barn #13 (édition 2022)
Fishbach en concert aux Trois Baudets (jeudi 14 janvier 2016)
Fishbach en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Samedi 26 août
La chronique de l'album Spare Ribs de Sleaford Mods
Sleaford Mods en concert au Festival La Route du Rock #26 (dimanche 14 août 2016)
La chronique de l'album Smashes & Trashes - Best Of de Skunk Anansie
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Skunk Anansie en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Skunk Anansie en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Top 3 des meilleurs sets de ReS 2010
Metronomy parmi une sélection de singles (décembre 2007)
Metronomy parmi une sélection de singles (mai 2008)
La chronique de l'album Nights out de Metronomy
La chronique de l'album The English Riviera de Metronomy
Metronomy parmi une sélection de singles (avril 2012)
Metronomy en concert au Festival International Benicàssim 2008
Metronomy en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Metronomy en concert au Festival We Love Green #1 (édition 2011)
Metronomy en concert au Festival We Love Green 2011 (1ère édition) - dimanche 11 septembre
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Metronomy en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - vendredi
Metronomy en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)
Metronomy en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019) - Samedi 17
L'interview de Metronomy (29 mai 2008)
La chronique de l'album Perdu d'avance de Orelsan
Orelsan en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Orelsan en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - dimanche
Orelsan en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Orelsan en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Vendredi
Orelsan en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Marseille
Orelsan en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Vendredi 28 septembre
Orelsan en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2018 - Dimanche 22
Orelsan en concert au Festival Les Vieilles Charrues #30 (édition 2022)
Vitalic parmi une sélection de singles (été 2006)
Vitalic en concert au Festival de Dour 2004 (jeudi)
Vitalic en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
Vitalic en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
Vitalic en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Samedi)
Vitalic en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
Vitalic en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Vitalic en concert au Festival Rock en Seine 2009 (vendredi 28 août 2009)
Vitalic en concert au Festival Art Rock 2010
Vitalic en concert au Festival Rock en Seine 2013 (samedi 24 août 2013)
Vitalic en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Samedi 8 juillet
Vitalic en concert au Festival Nancy Jazz Pulsations #44 (édition 2017)
Vitalic en concert à RUSH Festival #4 (édition 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Festival Beauregard
Le Facebook de Festival Beauregard

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Metronomy (29 mai 2008)


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=