Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bérénice
La Scala  (Paris)  septembre 2022

Tragédie de Jean Racine, mise en scène de Muriel Mayette-Holtz, avec Carole Bouquet, Frédéric de Goldfiem, Jacky Ido, Augustin Bouchacourt et Eve Perreur.

"Bérénice" de Racine est une pièce délicate et pleine d’écueils, tant à la mise en scène qu’à l’interprétation.

L’histoire finalement simple et atemporelle de la fin de la relation amoureuse entre l’empereur romain, Titus, et la reine de Palestine, Bérénice, est en effet volontairement corsetée par son auteur par une contextualisation précise et un phrasé en alexandrins tout à la fois sublime et suranné.

Beaucoup d’artistes y viennent et y reviennent, tant les variations et possibilités offertes par l’œuvre sont multiples. C’est le cas de Muriel Mayette-Holtz qui l'a mis en scène pour la Comédie-Française en 2011, et de Carole Bouquet qui interprétât le rôle de Bérénice sous la direction de Lambert-Wilson aux Bouffes du Nord en 2008 et Jean-Daniel Verhaeghe dans un téléfilm avec Gérard Depardieu diffusé en 2000.

Dans cette nouvelle mise en scène, Muriel Mayette-Holtz a voulu donner à l’œuvre une teinte contemporaine et resserrer le propos sur les sentiments amoureux des protagonistes.

Elle fait ainsi le choix de placer l’intrigue dans un appartement bourgeois volontairement impersonnel (pensé par Rudy Sabounghi), qui surplombe la ville qu’on imagine mais qu’on ne voit pas. De grands rideaux laissent passer un jour déclinant virant progressivement à la nuit noire (suggéré par le très beau jeu de lumière de François Thouret), à l’image de la relation de Titus et Bérénice.

Pas de doute, nous sommes dans l’intimité des puissants, loin de la vie publique, médiatique, des fastes et des dorures. La clameur de Rome est ainsi mise à bonne distance et le trio Titus, Bérénice et Antiochus peut se concentrer sur le drame tout personnel qui les anime. Titus aime Bérénice mais il la quitte. Bérénice aime Titus mais elle part. Antiochus aime Bérénice mais renonce à son amour.

Carole Bouquet est très à l’aise dans son rôle de grande bourgeoise bafouée. Son charisme, son port altier et sa diction parfaite font résonner les vers de Racine dans toute leur grandeur. Frédéric de Goldfiem, chemise froissée et cravate desserrée incarne un Titus hésitant, qui ne cache pas ses faiblesses et est plus homme qu’empereur sur le plateau. Jacky Ido quant à lui, dans le rôle d’Antiochus, contrebalance grâce à sa présence et à la justesse de son jeu, le duo d’amants.

Muriel Mayette-Holtz fait de cette tragédie du répertoire classique un drame bourgeois où l’intensité de la passion amoureuse et l’extraordinaire résilience des sentiments sont mis de côté au profit d’un fatalisme assumé et d’une mélancholie lancinante, portée par l’omniprésence de la musique de Cyril Giroux qui habite le spectacle.

Un spectacle de bonne facture, plaisant et feutré, à contre-courant des adaptations grandiloquentes usuelles.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=