Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cali
L'amour parfait  (Labels)  decembre 2003

Sauf à vous être expatrié depuis deux mois dans un pays où la musique française n'est pas plus diffusée que la musique traditionnelle slovène en France, vous n'avez pu passer à coté du tube du moment "C'est quand le bonheur?" chanté par Cali. Le nouvel espoir de la chanson française profite donc d'un beau lancement et la bonne surprise de son concert au Café de la danse a engendré une impatience certaine pour une confirmation par la sortie de son album "L'amour parfait" .

Véritable premier album de cet artiste qui bourlingue pourtant depuis pas mal d'années, de scènes en disques autoproduits, qui a troqué l'aventure en solo pour fonder un groupe dont il est bien évidemment le leader (Bruno Caliciuri pour l'état civil) et dont on ne peut dire qu'il soit un artiste préfabriqué comme il est d'usage en ce moment dans la variété française et internationale.

Souvent comparé à Miossec, à juste titre, le registre sémantique de Cali ressemble fort à celui de son aîné breton, bien que l'amour prime l'alcool au sein de textes plus suggérés et poétiques.

Entre espoir ("C'est quand le bonheur ?" , "L'amour parfait"), désespoir ("J'ai besoin d'amour" qui flirte avec le répertoire du chanteur Arno, "Dolorosa") se glisse un zeste d'humour pince sans rire ("Le grand jour", "Tout va bien").

Toujours sur des mélodies a priori basiques, souvent festives, et donc fédératrices, essentiellement habillées de violons, piano, et l'inévitable guitare-basse-batterie, la voix de Cali se pose parfaitement (à ce titre, "C'est quand le bonheur ?" est un single parfaitement choisi et représentatif). Chargée de cet imperceptible accent du sud (Il est originaire de Perpignan) la voix de Bruno sait se faite émouvante sur "L'amour parfait" et incisive sur "Dolorosa", plus rock sur "Différent" et franchement pop, à la manière de Melville/Chelsea, défunt projet de Emmanuel Tellier, sur "Pensons à l'avenir".

Un très prometteur échantillon de son talent qui mérite de sortir du lot de la chanson française actuelle.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La vie ne suffit pas de Cali
La chronique de l'album L'Espoir de Cali
Cali en concert au Café de la Danse (1er juillet 2003)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Cali en concert au Festival Solidays 2004 (samedi)
Cali en concert au Festival de Dour 2004 (dimanche)
Cali en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Cali en concert à l'Olympia (21 novembre 2005)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Cali en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
Cali en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Cali en concert à Théâtre antique (28 juillet 2006)
Cali en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Cali en concert au bordel magnifique - Live (octobre 2006)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Cali en concert à Zénith (14 et 15 avril 2008)
Cali en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Vendredi
Cali en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Cali en concert au Festival Furia Sound 2008
Cali en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
L'interview de Cali (juillet 2003)
La conférence de presse de Cali (10 juillet 2004)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=