Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cali
L'amour parfait  (Labels)  decembre 2003

Sauf à vous être expatrié depuis deux mois dans un pays où la musique française n'est pas plus diffusée que la musique traditionnelle slovène en France, vous n'avez pu passer à coté du tube du moment "C'est quand le bonheur?" chanté par Cali. Le nouvel espoir de la chanson française profite donc d'un beau lancement et la bonne surprise de son concert au Café de la danse a engendré une impatience certaine pour une confirmation par la sortie de son album "L'amour parfait" .

Véritable premier album de cet artiste qui bourlingue pourtant depuis pas mal d'années, de scènes en disques autoproduits, qui a troqué l'aventure en solo pour fonder un groupe dont il est bien évidemment le leader (Bruno Caliciuri pour l'état civil) et dont on ne peut dire qu'il soit un artiste préfabriqué comme il est d'usage en ce moment dans la variété française et internationale.

Souvent comparé à Miossec, à juste titre, le registre sémantique de Cali ressemble fort à celui de son aîné breton, bien que l'amour prime l'alcool au sein de textes plus suggérés et poétiques.

Entre espoir ("C'est quand le bonheur ?" , "L'amour parfait"), désespoir ("J'ai besoin d'amour" qui flirte avec le répertoire du chanteur Arno, "Dolorosa") se glisse un zeste d'humour pince sans rire ("Le grand jour", "Tout va bien").

Toujours sur des mélodies a priori basiques, souvent festives, et donc fédératrices, essentiellement habillées de violons, piano, et l'inévitable guitare-basse-batterie, la voix de Cali se pose parfaitement (à ce titre, "C'est quand le bonheur ?" est un single parfaitement choisi et représentatif). Chargée de cet imperceptible accent du sud (Il est originaire de Perpignan) la voix de Bruno sait se faite émouvante sur "L'amour parfait" et incisive sur "Dolorosa", plus rock sur "Différent" et franchement pop, à la manière de Melville/Chelsea, défunt projet de Emmanuel Tellier, sur "Pensons à l'avenir".

Un très prometteur échantillon de son talent qui mérite de sortir du lot de la chanson française actuelle.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La vie ne suffit pas de Cali
La chronique de l'album L'Espoir de Cali
Cali en concert au Café de la Danse (1er juillet 2003)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Cali en concert au Festival Solidays 2004 (samedi)
Cali en concert au Festival de Dour 2004 (dimanche)
Cali en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Cali en concert à l'Olympia (21 novembre 2005)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Cali en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
Cali en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Cali en concert à Théâtre antique (28 juillet 2006)
Cali en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Cali en concert au bordel magnifique - Live (octobre 2006)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Cali en concert à Zénith (14 et 15 avril 2008)
Cali en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Vendredi
Cali en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Cali en concert au Festival Furia Sound 2008
Cali en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
L'interview de Cali (juillet 2003)
La conférence de presse de Cali (10 juillet 2004)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=