Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce T.I.N.A.
Théâtre La Flèche  (Paris)  octobre 2022

Seul en scène humoristico-burlesque co-écrit par Garange Legrou, Alexandre Pavlata et Lucie Reinaudo et interprété par Garance Legrou dans une mise en scène de Alexandre Pavlata et Lucie Reinaudo.

Où trouver, en résonance avec un inventaire à la Prévert, et entre autres, la maîtresse de Dieu dans une boule à neige, la phobie du délétère quart d'heure américain, une chanson d'Alain Souchon, le message d'adieu de VGE, un manifeste politique taclant l'ultralibéralisme et une ode à la danse de la chenille ?

Et la dictature du rire comme antidote de l'angoisse et véhicule d'une assignation crimpienne au bonheur, un défribillateur pour la future génération et l'autocritique d'une "femme blanche cis et hétéro" ?

Dans "T.I.N.A.", acronyme de "There is no alternative", le seul en scène protéiforme aussi original et singulier qu'explosif de la comédienne Garance Legrou et fondatrice de la Compagnie Elucubrations Tragi-Comiques ce qui donne une idée de son registre dramatique.

Titre également d'un manifeste partiellement reproduit sur l'affiche, qui retrace, indique-t-elle dans sa note d'intention, une quête existentielle autofictionnelle pour "inviter le public à s’installer pendant une heure sur le bas côté de la route avec moi et faire ensemble notre propre état des lieux".

Ce en forme d'instantaté sociétal qu'elle a placé sous l'antienne "l’échec n’est jamais qu’une réussite qui se voile la face (et inversement)" et les auspices conjuguées, de l'humoriste Pierre Desproges, du romancier Romain Gary et des bébéistes Gotlib et Franquin.

Et le public ne sera pas déçu. Car elle pratique un salutaire dynamitage en règle du type bombe à fragmentation associée au fusil à tirer dans les coins non par la voie de la profération du tribun mélanchonien ou du prêcheur d'anathèmes mais en empruntant la figure ambivalente du clown aussi divertissant qu'inquiétant quand il traite de l'état du monde et que son sourire se transforme en rictus.

Ainsi endosse-t-elle le costume du docte clown blanc toufefois souvent saisi par une transformation à la Hulk révélant son double d'Auguste perturbateur qui, titillant le spectacteur installé dans son confort de public, l'emporte dans une folle équipée à l'allure de montagnes russes réflexives.

Sur un plateau quasiment vide et sous les lumières de Fabrice Peineau, avec aux manettes Alexandre Pavlata et Lucie Reinaudo à la mise en scène, Garance Legrou mène à bien son entreprise sous obédience d'un humour caustique générant un rire qui passe par toutes les nuances de la palette chromatique.

Du burlesque à la truculence, de la satire au loufoque, de la réflexion à la dénonciation, de la dérision à l'autodérision, elle dispense une roborative ode à l'esprit critique pour s'écarter des sentiers politiquement balisés, ne pas céder au chant des sirènes techno-dictatoriales et larguer les amarres pour privilégier les chemins de traverse menant à un projet de société, peut-être encore utopique, autre que celui hérité des années 80.

Et vive son projet de création de l'Internationale de la chenille pour rassembler les corps et les coeurs !

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=