Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Top Secret
La Cinémathèque française  (Paris)  Du 21 octobre 2022 au 21 mai 2023

La Cinémathèque française consacre une exposition au genre populaire du film d'espionnage, présent sur les écrans dès l'apparition du cinéma muet avec une acmé conjoncturelle dans les années 1960 pendant la période de la Guerre froide.

Intitulée "Top Secret", elle ne constitue toutefois ni une rétrospective ni une immersion discursive dans un sous-genre polymorphe du cinéma d'action se déclinant en une multitude de registres tant stylistiques qu'idéologiques, du cinéma d’auteur à la série B, du pur divertissement à la partition idélologique et du dramatique à la parodie.

En effet, les commissaires Alexandra Midal, commissaire d’exposition indépendante et Matthieu Orléan, collaborateur artistique à la Cinémathèque française en charge des expositions temporaires, ont opté pour l'incursion ponctuelle.

Et ce avec la modalité du focus thématique qui bénéficie de l'enchaînement scénographique réalisé par l'Atelier Maciej Fiszer.

Espionnes et agents secrets à la une

La monstration s'intéresse en premier lieu à la panoplie du spécialiste du renseignement dont le matériel technique ainsi la montre avec enregistreur et la machine de chiffrement électromécanique aujourd'hui bien désuets en raison des innovations technologiques,

De même pour ceux de la section "gadgetologie" avec outre les nombreux pistolet multifonctions, le rat explosif, le rouge à lèvres pour un véritable baiser de la mort, la boîte à lettres en forme de branche, le porte-cigarette stylet et le fameux parapluie bulgare.

S'agissant des protagonistes, la sexuation s'impose : la femme est une espionne et l'homme un agent secret. Et dès le début du 20ème siècle, la figure de l'espionne dame le pion à celle de son homologue masculin, ainsi avec la première fictionnelle prénommée Protéa et la célèbre et réelle Mata-Hari.

Et notamment par son interprétation par les grandes actrices de leur temps telles Greta Garbo, Hedy Lamarr, Marlène Dietrich, Jeanne Moreau et Ingrid Bergman dans le film "Les Enchaînés" du maître du genre Alfred Hitchcock.

L'agent secret masculin s'impose dans les années 1960-70 notamment avec le fameux James Bond, transposition au cinéma du héros romanesque de Ian Fleming, mythifié par Sean Connery avant ses successeurs dont Roger Moore, Pierce Brosnan et Daniel Craig.

A côté des blockbusters étasuniens, la monstration évoque le cinéma français qui verse dans le pur divertissement au moyen de la parodie et du pastiche ainsi avec les personnages de de Nick Carter dans plusieurs films des années 60 et OSS 117 dans les films réalisés par Michel Hazavnicius respectivement campés par Eddie Constantine et Jean Dujardin.

Et une section opère une digression sur les séries télévisées dont "Carlos" d'Olivier Assayas avec la mallette ad hoc et "Le Bureau des Légendes" d'Eric Rochant.

A ne pas rater le scrapbook personnel de Mata-Hari, les dessins du chef-décorateur Ken Adam pour la saga des James Bond jusqu'en 1979.

De même que l'affiche "L'Agrippe du Boa" de la campagne de propagande soviétique contre les activités de la CIA et les superbes lithographies du cinéaste David Lynch.

En parallèle la Cinémathèque programme le cyle "Le cinéma d'espionnage, 20 classiques" du 22 octobre au 27 novembre 2022 et une rétrospective Hedy Lamar du 2 au 19 novembre 2022.

 
En savoir plus :

Le site officiel de la Cinémathèque française

Crédits photos : ©MM
avec l'amale autorisation de la Cinémathèqe française


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=