Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je bande donc je suis
Sainte Paluche  (Editions Kiwi)  novembre 2022

Aujourd’hui, 25 novembre, est une journée un peu particulière (jour où j’ai écrit cette chronique et présenté ce livre dans la Mare aux Grenouilles, notre Talk curieux et culturel).

En effet, c'est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Une statistique effrayante : toutes les 6 minutes, une femme est victime de viol ou de tentative de viol !

Pour autant, on stigmatise bien trop les victimes et assez peu les criminels. Et si cela venait aussi d’une impunité mise dans la tête des hommes à leur insu ? Et si cette violence était due au patriarcat ? C’est justement un des sujets du livre dont je vais parler.

Le livre dont je vais vous parler va nécessiter de ma part une certaine gymnastique. En effet si l’auteur, Sainte Paluche, tel est son pseudo sur Instagram, est journaliste et réalisateur et de par le fait a une plume qualitative, il n’en reste pas moins que parlant de sexualité masculine, il emploie les termes appropriés que je ne pourrais pas utiliser sous risque de nous voir censurer.

Nous partirons donc du principe que quand je parle des appareils sexuels de l’homme et de la femme je ne pourrai utiliser de termes fleuris comme lui le fait et que quand je parle de relations charnels, j’utiliserai le très joli terme de coquinerie que je lui emprunte donc.

Parce que oui, le titre du livre est très clair. Nous allons parler de sexualité, masculine principalement et hétérosexuelle, car comme l’explique l’auteur, il n’est pas homophobe (page 104), mais il ne peut parler que de ce qu’il connaît. D’autre part, il ne se pose jamais en professeur, en influenceur (et heureusement, sinon tu n’entendrais même pas parler de ce livre) ou autre posture du genre. Il rapporte ce que disent les études menées et ce que des centaines de témoins qu’il a approchés lui ont expliqué.

Ce n’est pas un guide qui viendrait compléter le Kamasutra, c’est plutôt un éclairage fait sur notre société et sur comment les hommes de notre génération et de celles d’après ont été conditionnés par le patriarcat.

Nous avons grandi dans une société où il était impératif d’avoir de nombreuses conquêtes si nous voulions être bien vus, où les coquineries doivent durer longtemps et où la taille est importante (et tu sais très bien de quelle taille je parle et encore plus si tu as fréquenté longtemps les vestiaires sportifs). En bref, tu ne dois pas pleurer, être fort, mettre plein de femmes dans ton lit et être monté comme un poney. Les femmes doivent s’exécuter, se pâmer devant toi.

OK, c’est caricatural pour nous mais pas tellement quand on voit ce que nos enfants ont comme modèles sur internet, sur des sites accessibles à tous ou sur des plateformes auxquelles ils ne devraient pas avoir accès avant leur majorité.

Sainte Paluche essaie de remettre l’église au centre du village dans un livre très bien écrit, accessible à tous (enfin peut-être pas à n’importe quel âge, attention). Il s’emploie à casser les codes et à essayer de rassurer les hommes. J’ai adoré un chapitre en particulier sur les préliminaires.

Le livre est illustré par Marie Casaÿs (voir sur Instagram) qui a un style très particulier, mais qui enrichit fortement un livre déjà très bien écrit et passionnant.

Ce livre rentre en résonance avec celui de Nikkie (alias @plaquemoisurtonmur sur Instagram) qui lui casse les codes concernant les filles. Par exemple, elle aussi explique que pour les hommes, les filles qui aiment les coquineries n’ont pas bonne réputation et ne devrait ni le faire, ni le dire, mais que quand même ils en veulent plein dans leur lit (page 52)

Une fille peut faire des allusions coquines sans pour autant être une personne de petite vertu. Ce qu’on accepte chez un homme, voire ce que l’on attend, pourquoi une femme devrait se l’interdire ? Enfin non, toutes les femmes ne rêvent pas de prince charmant ou de récurer la maison, comme Sainte Paluche trouve anormal qu’un homme ne fasse pas les tâches ménagères. Pourquoi seules les femmes devraient subir la charge mentale ?

Deux excellents bouquins à mettre sous le sapin de Noël, que ce soit à un ou une jeune adulte pour le rassurer, lui montrer qu’une autre façon de voir les choses est possible ou tout simplement parce que vous savez que cela lui plaira. Et si le sujet vous passionne autant que moi : je vous rappelle ce livre de Taous Merakchi, Vénère.

 

En savoir plus :
Le Instagram de Sainte Paluche


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=