Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50 (édition 2023)
Martin Panchaud - Tom Gauld - Sole Otero - Sophie Guerrive - Aniss El Hamouri - Alison Bechdel - Catherine Meurisse - Riad Sattouf - Julie Doucet - Philippe Druillet  (Angoulême)  26 au 29 janvier 2023

Que nous réserve le 50e festival de la bande dessinée d’Angoulême ?

50 ans déjà que le FIBD rassemble à Angoulême les amoureux de la bande dessinée dans toute sa diversité. On pourrait s’attendre à une grande célébration patrimoniale ou une exposition rétrospective à l’occasion de cette édition, qui aura lieu du 26 au 29 janvier 2023 : que nenni. L’équipe organisatrice annonce vouloir donner le coup d’envoi d’une nouvelle ère, et se tourner vers l’avenir et la jeunesse. Pour preuve, une place croissante consacrée au manga, avec un Manga City ambitieux, et un nouveau Quartier Jeunesse sur plus de 1500 m².

La sélection officielle affirme son virage vers une sélection d’albums "indés", parfois même expérimentaux, avec de jeunes auteurs, de la diversité géographique, de la mixité de genre, et une présence de plus en plus anecdotique des grandes maisons d’édition. Le plus étonnant (mais pas forcément le plus marquant) est peut-être La couleur des choses de Martin Panchaud, récit construit sur un principe schématique où les personnages sont des cercles colorés placés sur une carte. La revanche des bibliothécaires de Tom Gauld réjouira les afficionados du New Yorker et les professionnels de l’édition.

Parmi les albums méritant un sérieux coup d’œil, on peut citer Naphtaline, récit en partie autobiographique dans lequel Sole Otero, autrice argentine installée en France, explore l’histoire de sa lignée féminine. EDEN de Sophie Guerrive, cinquième volume des aventures de l’ours Tulipe, offre une dérive philosophique à la rencontre du paradis véritable. Difficile aussi de ne pas se laisser séduire par Ils Brûlent, une histoire de Dark Fantasy aussi terrible que grâcieuse servie par le trait économe et vif d’Aniss El Hamouri.

Quant au Grand Prix, quel(le) que soit le lauréat ou la lauréate qui sera annoncé(e) à l’ouverture du festival, le mercredi 25 janvier prochain, ce sera dans tous les cas la prime à l’intime. Entre la figure de proue de la bande dessinée queer Alison Bechdel, Catherine Meurisse, première autrice de bande dessinée membre de l'Académie des beaux-arts, et Riad Sattouf qui a déjà remporté deux Fauves d’or du meilleur album, les artistes en lice ont tout trois pratiqué avec bonheur le récit autobiographique.

Sur place, il n’y aura certes pas d’exposition de Bastien Vivès, mais il y aura une grande rétrospective dédiée à la québecoise Julie Doucet, Grand Prix du Festival 2022, qui promet d’être intéressante au vu de la diversité de techniques utilisées par l’artiste, du collage au bois gravé. De très délectables choses seront aussi à voir du côté de l’exposition consacrée à Philippe Druillet, co-fondateur de Métal Hurlant et des Humanoïdes associés. Très bonne nouvelle aussi : la programmation d’une exposition dédiée aux couleurs dans la bande dessinée, une occasion d’enfin mettre en lumière l’importance du travail des coloristes, artistes trop souvent oublié(e)s. En célébration du 50ème anniversaire du festival, une partie des expositions présentées à Angoulême seront également visibles dans des gares un peu partout en France.

Mais ne l’oublions pas, le FIBD, c’est aussi le prix de la BD alternative – un bon moyen de découvrir ce qui se bricole partout dans le monde –, des rencontres, l’exposition jeunes talents, et une foule de fantaisies parallèles…

 

En savoir plus :
Le site officiel du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême
Le Facebook du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême


Anaïs Bon         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=