Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #50 (édition 2023)
Martin Panchaud - Tom Gauld - Sole Otero - Sophie Guerrive - Aniss El Hamouri - Alison Bechdel - Catherine Meurisse - Riad Sattouf - Julie Doucet - Philippe Druillet  (Angoulême)  26 au 29 janvier 2023

Que nous réserve le 50e festival de la bande dessinée d’Angoulême ?

50 ans déjà que le FIBD rassemble à Angoulême les amoureux de la bande dessinée dans toute sa diversité. On pourrait s’attendre à une grande célébration patrimoniale ou une exposition rétrospective à l’occasion de cette édition, qui aura lieu du 26 au 29 janvier 2023 : que nenni. L’équipe organisatrice annonce vouloir donner le coup d’envoi d’une nouvelle ère, et se tourner vers l’avenir et la jeunesse. Pour preuve, une place croissante consacrée au manga, avec un Manga City ambitieux, et un nouveau Quartier Jeunesse sur plus de 1500 m².

La sélection officielle affirme son virage vers une sélection d’albums "indés", parfois même expérimentaux, avec de jeunes auteurs, de la diversité géographique, de la mixité de genre, et une présence de plus en plus anecdotique des grandes maisons d’édition. Le plus étonnant (mais pas forcément le plus marquant) est peut-être La couleur des choses de Martin Panchaud, récit construit sur un principe schématique où les personnages sont des cercles colorés placés sur une carte. La revanche des bibliothécaires de Tom Gauld réjouira les afficionados du New Yorker et les professionnels de l’édition.

Parmi les albums méritant un sérieux coup d’œil, on peut citer Naphtaline, récit en partie autobiographique dans lequel Sole Otero, autrice argentine installée en France, explore l’histoire de sa lignée féminine. EDEN de Sophie Guerrive, cinquième volume des aventures de l’ours Tulipe, offre une dérive philosophique à la rencontre du paradis véritable. Difficile aussi de ne pas se laisser séduire par Ils Brûlent, une histoire de Dark Fantasy aussi terrible que grâcieuse servie par le trait économe et vif d’Aniss El Hamouri.

Quant au Grand Prix, quel(le) que soit le lauréat ou la lauréate qui sera annoncé(e) à l’ouverture du festival, le mercredi 25 janvier prochain, ce sera dans tous les cas la prime à l’intime. Entre la figure de proue de la bande dessinée queer Alison Bechdel, Catherine Meurisse, première autrice de bande dessinée membre de l'Académie des beaux-arts, et Riad Sattouf qui a déjà remporté deux Fauves d’or du meilleur album, les artistes en lice ont tout trois pratiqué avec bonheur le récit autobiographique.

Sur place, il n’y aura certes pas d’exposition de Bastien Vivès, mais il y aura une grande rétrospective dédiée à la québecoise Julie Doucet, Grand Prix du Festival 2022, qui promet d’être intéressante au vu de la diversité de techniques utilisées par l’artiste, du collage au bois gravé. De très délectables choses seront aussi à voir du côté de l’exposition consacrée à Philippe Druillet, co-fondateur de Métal Hurlant et des Humanoïdes associés. Très bonne nouvelle aussi : la programmation d’une exposition dédiée aux couleurs dans la bande dessinée, une occasion d’enfin mettre en lumière l’importance du travail des coloristes, artistes trop souvent oublié(e)s. En célébration du 50ème anniversaire du festival, une partie des expositions présentées à Angoulême seront également visibles dans des gares un peu partout en France.

Mais ne l’oublions pas, le FIBD, c’est aussi le prix de la BD alternative – un bon moyen de découvrir ce qui se bricole partout dans le monde –, des rencontres, l’exposition jeunes talents, et une foule de fantaisies parallèles…

 

En savoir plus :
Le site officiel du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême
Le Facebook du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême


Anaïs Bon         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=