Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hotel Dorothy Parker
Théâtre La Bruyère  (Paris)  avril 2006

Spectacle écrit par Valeria Moretti et Rachel Salik, mis en scène par Rachel Salik, avec Geneviève Mnich, Susanne Schmidt, Sykvie Jobert, Yvette Caldas, Betty Bussmann et Gonzague Phélip

En 1915, alors qu'elle n'avait que 22 ans, à la question de Frank Crowminshield, directeur de Vogue et de Vanity Fair, "Si vous deviez rédiger votre épitaphe, qu'écririez-vous ?" Dorothy Parker répondait : "Excusez-moi pour la poussière".

Une poussière qui a commencé par être dorée pour finir en cendres dans une urne funéraire restée 20 ans dans un office notarial en attendant qu'un de ses légataires, la National Association for the Advancement of Colored Poeple organise une cérémonie funéraire.

Entre temps, consacrée en 1926 "femme la plus spirituelle d'Amérique", surnommée "The Wit" (l'esprit), égérie des écrivains du "vicious circle" qui se réunissaient autour de la célèbre table ronde de l'hôtel Algonquin à New-York, elle mène une vie qu'on qualifie de sulfureuse au sein du tout New York argenté et snob et se fait connaître comme auteur de poèmes, de recueils de nouvelles et de pièces de théâtre, scénariste pour Hollywood, critique dramatique et littéraire et chroniqueuse (Vanity Fair, Esquire, New Yorker). Mais elle fut également impliquée dans des luttes politiques comme l'émancipation sexuelle, le droit à toutes les libertés pour les femmes, contre l'exécution de Sacco et Vanzetti, et fondatrice de la Ligue antinazie entre autres.

Mondaine misanthrope, version féminine de Truman Capote à la plume aiguisée, l'ironie ravageuse et l'humour décapant, elle épingle les travers de ses contemporains avec férocité, férocité qu'elle exerçait même à son encontre.

Adepte de la dive bouteille, c'est une désenchantée chronique qui tourne en rond dans sa vie comme dans sa chambre d'hôtel quand les feux des réceptions se sont éteints.

Sa vie et ses écrits ont inspiré Valeria Moretti et Rachel Salik qui proposent, à partir d'une judicieuse mosaïque de ses écrits, un spectacle singulier sous forme de tableaux cocasses ou attachants, plein d'imagination, d'extravagance et de chansons, dans lequel l'héroïne est démultipliée en 4. Il fallait bien cela pour tenter de restituer les différentes facettes de ce personnage hors du commun.

Les comédiennes, toutes excellentes, vous entraînent dans le sillage parfumé des années folles d'outre-Atlantique dans lequel plus d'une s'est brûlée les ailes.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=