Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hans Bellmer - Anatomie du désir
Centre Pompidou  (Paris)  Du 1er mars au 22 mai 2006

Le Centre Pompidou propose une exposition d'une très grande richesse rassemblant des peintures, des photos, des dessins, des sculptures-objets et des carnets de croquis de Hans Bellmer, peintre et dessinateur d'origine allemande qui vécut à Paris et fut grandement associé au mouvement surréaliste.

Lumière diffuse, tamisée, clair-obscur dans ce labyrinthe gris et fushia de courbes et de recoins, la scénographie s'organise en circonvolutions cérébrales adaptées aux formats réduits de l'?uvre et à l'immersion dans l'univers d'Hans Bellmer.

Au détour d'une salle, l'autoportrait de Hans Bellmer, apparition fantomatique surgie du néant vitreux d'une matrice universelle, à la fois sublime, évident et terrifiant, saisit l'âme en ce qu'elle montre un homme qui créa une oeuvre singulière, totalement atypique et personnelle.

Passionné par la psychanalyse, auteur d'une " Petite anatomie de l'inconscient physique ou l'anatomie de l'image" (à laquelle renvoie d'ailleurs le titre de l'exposition), Hans Bellmer a une personnalité obsessionnelle tournée vers les pulsions essentielles de l'être humain l'infernal couple Eros-Thanatos. Plus que le corps en tant que sujet c'est le corps en tant qu'objet des pulsions de vie et de mort qui l'obsède.

Et cette exploration artistique est aussi le fruit de ses propres expériences, sexe, alcool et cocaïne, et de sa vie avec Unica Zürn, graphiste atteinte de troubles psychiatriques graves.

En 1933, Hans Bellmer fabrique une poupée articulée en bois, papier mâché et matériaux divers, qu'il considère être une "fille artificielle aux possibilités anatomiques capables de rephysiologiser les vertiges de la pensée jusqu'à inventer des désirs", dont le concept qui deviendra la l'objet emblématique de son ?uvre jusqu'en 1948.

D'entrée, la section "Les jeux de la poupée" installe le visiteur dans cette "étrangeté inquiétante" qui caractérise toute l'oeuvre de Bellmer : images fortes, violentes, habitées qualifiées de subversives et toujours dérangeantes.

La première version sera le sujet de maintes photos destinées à l'édition dont la première "Die Puppe"en comporte 10.

La seconde poupée avec des articulations en boules, à la manière des mannequins en bois pour peintres, donnera lieu à une second volet de photos "La Poupée seconde partie" puis à une troisième édition enrichie des textes de Paul Eluard et de photos coloriées à la main qui paraîtra en 1949.

Objet symbolique et érotique, la poupée est rarement représentée dans son intégrité. Elle est démembrée, torturée, monstrueuse, ligotée, décapitée, et mise en scène elle matérialise tous les désirs, toutes les perversions, tous les fantasmes et toutes les sublimations. Contextualisée, elle est photographiée dans un environnement familier qui renforce l'impression d'inquiétante étrangeté de l'image.

Ainsi la poupée concentrait à la fois les possibilités plastiques de l'objet qu'elle est, les implications esthétiques qu'elle signifie et les représentations mentales qu'elle concrétise.

C'est sans aucun doute la partie de son ?uvre qui est la plus connue. Mais Hans Bellmer est également un peintre et un dessinateur fulgurant tant par le trait que par l'inspiration.

Egalement sont présentés de nombreux de dessins, gouaches, peintures, découpages, croquis qui représentent d'étranges et fantasmagoriques personnages, sorte de métamorphoses du corps qui tend à l'hermaphrodisme et qui visitent les profondeurs de l'inconscient.

La même esthétique raffinée et violente se retrouve dans ses dessins dont le trait fin, minutieux et sinueux serpente sur la feuille et ne représente pas qu'une figure, un objet ou un paysage mais une histoire à déchifrrer. Un rêve, un fantasme, une pulsion du désir qui s'inscrivent dans une recherche fondamentale, à travers le retour à l'eden primal, la question ultime : l'origine de la vie.

Car tout comme la poupée, qui n'est pas qu'une représentation féminine mais aussi un jouet qui renvoie vers l'enfance où la vie et la mort ne sont pas contradictoires, les dessins de Bellmer font référence à la non différenciation sexuelle de l'enfant.

En 1927, Hans Bellmer reçoit une caisse expédiée par sa mère contenant ses jouets d'enfant. Il dira plus tard : "J'éprouvai alors le sentiment atroce d'avoir perdu ma vie depuis l'âge de raison."

 

"Le corps est comparable à une phrase qui nous inviterait à la désarticuler, pour que se recomposent à travers une série d'anagrammes sans fin, ses contenus véritables". Hans Bellmer

Crédits photos : Thomy Keat (plus de photos sur la galerie )
avec l'aimable autorisation du Centre Pompidou.


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 novembre 2020 : Le Froggy's Nouveau

L'arrivée du Beaujolais nouveau sera moins festive qu'à l'habitude cette année. Qu'à cela ne tienne la nouvelle édition de Froggy's Delight et le replay de la nouvelle Mare Aux Grenouilles est là pour vous tenir chaud ! Voici le programme :

Du côté de la musique :

"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

et toujours :
"Pursue a less miserable life" de Saffron Eyes
"Reborn" de Aldo Romano
"Dear mademoiselle" de Astrig Siranossian
"Lignes futures" de Brazzier
"Song machine, season one : Strange timez" de Gorillaz
"Mémoire d'un enfant de 300 000 ans" de Imbert Imbert
"Perspectives & avatars" de Laura Perrudin
"Aux amis qui manquent" la 4eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Frédéric Chopin" de Roustem Saitkoulov
"Beethoven, un nouveau manifeste" de Simon Zaoui
"Any day now" de The Brooks

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Douze Hommes en colère" de Reginald Rose
"Phèdre!" par François Gremaud
"La Dame de chez Maxim" de Georges Feydeau
"Comme s'il en pleuvait" de Sébastien Thiéry
"La journée de la jupe" de Jean-Paul Lilenfeld
"Hier est un autre jour" de Sylvain Meyrac et Jean-François Cros
"10 ans de mariage" d'Alil Vardar
"Ils s’aiment" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"Le Professeur Rollin se re-rebiffe" de François Rollin
et un malicieux air d'opéra avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir l'exposition commentée "Soleils Noirs" au Louvre-Lens
en virtuel :
"Miro "Bleu I, Bleu II, Bleu III" au Centre Pompidou
"Gregory Crewdson - An Eclipse of Moths" à la Galerie Templon
voir ou revoir l'exposition "Les costumes font leur show !" au Centre national du costume de scène à Moulins
parcourir les collections de la National Gallery of Denmark à Copenhague
du Palais de Schönbrunn à Vienne
du Museu Imperial de Petropolis au Brésil et en Thaïlande
et du Museum of Contemporary Art à Bangkok
et "Les petites histoires des chansons coquines" du Musée de la Sacem

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Les bien-aimés" de Christophe Honoré
"L'exercice de l'Etat" de Pierre Schoeller
"Jimmy Rivière" de Teddy Lussi-Modeste
"Peur de rien" de Danielle Arbid
"The Bookshop" de Isabel Coixet

Lecture avec :

"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud
et toujours :
"Histoire politique de la roue" de Raphael Meltz
"Inépuisables" de Vivian Gornick
"Kudos" de Rachel Cusk
"Se cacher pour l'hiver" de Sarah St-Vincent
"Histoire navale de la seconde guerre mondiale" de Craig L. Symonds

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=