Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hyperclean
Hyperclean  (Microbe / Warner)  avril 2006

Il sont marrants les Hyperclean.

C'est le premier truc que l'on se dit à l'écoute de ce premier album. Déjà parce que dès les premières notes on remarque le décalage entre la pochette façon rock frénétique (musicien qui se roule par terre) et le ton du disque qui s'avèrera assez furieux, certes, mais pas de la manière dont on l'imagine.

Pas de décibels à outrance ni de porc que l'on égorge sur ce disque donc mais une belle dérision et des textes comico-punk au programme.

Si "Pistolet" sonne un peu comme du Mickey 3D, il est d'ailleurs fait allusion à des Mickey dans le texte (simple hasard ?), c'est plutôt dans un monde issu de la fusion entre l'univers de Katerine et celui d'un rock 60's ("ô ma chérie") que s'expriment les Hyperclean.

La voix elle-même joue dans la cour de Philippe Katerine et certains titres pourraient tout aussi bien avoir été écrits et interprétés par l'un ou l'autre comme cette formidable tragédie romantico-trash intitulée "Ta Gueule". Entre bossa et variété française, pop anglaise et ritournelle d'un autre temps, les titres de Hyperclean ne manqueront pas de vous faire sourire tant par les textes que par les arrangements (clavier vintage par ci, guitare rétro par là).

C'est bien simple parfois on se croirait à un numéro 1 des Carpentier spécial Michel Delpech qui aurait pris une dose quasi létale de produits non recommandés par la loi comme par exemple sur l'irrésistible "Halo" ou l'amusant "Je danserai avec toi".

Bien sûr il n'y a ici pas forcément matière à casser 3 pattes à un connard mais on se retrouve bon gré mal gré dans un univers loufoque, une comédie un peu burlesque, un peu grivoise qui, au lieu d'être un roman ou un film de Gérard Lauzier, est ici un disque de rock français.

Du rock de qualité qui plus est. Bien plus que simple support aux élucubrations du groupe, leur musique dans l'air du temps (autrement dit légèrement datée 60's) fait mouche et je ne serais pas surpris que "La fin de l'hiver" soit le slow de l'été. …

Même "Les cygnes" sur lequel le chanteur nous la joue Marvin Gaye (mais en version Antoine De Caunes déguisé en Raoul Bitenbois) vous restera dans le creux de l'oreille avec ses montées de guitares glam.

Non, franchement, ils sont marrants les Hyperclean… mais ce n'est pas pour autant qu'il faut les prendre pour des guignols.

A écouter donc, mais surtout à voir sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Hyperclean en concert à La Maroquinerie (13 avril 2006)
Hyperclean en concert au Festival des 3 éléphants 2006

En savoir plus :

Le site officiel de Hyperclean


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=