Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Big Mother
Théâtre des Béliers Parisiens  (Paris)  février 2023

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Mélody Mourey, avec Patrick Blandin, Pierre-Yves Bon, Ariane Brousse, Guillaume Ducreux, Marine Llado et Karina Marimon.

Après "Les Crapauds fous", sur le thème de l'héroïsme ordinaire en temps de guerre, et "La Course des Géants" dédiée à la conquête spatiale déclinée avec les tropismes du "good feeling" étasunien, qui ont connu un beau succès tant public que critique, Mélody Mourey présente l'opus "Big Mother" dont le titre, par sa résonance avec un homologue masculin, le Big Brother orwellien, annonce la thématique.

Celle de la société de surveillance et de la démocratie totalitaire dénoncées de manière alors considérée comme dystopique par l'écrivain George Orwell dans son roman "1984" paru en 1949 des années.

Et aujourd'hui devenue la réalité contemporaine de la post-démocratie à la faveur de la propagande devenue une effective manipulation des masses grâce aux technologies numériques, avec les pratiques du Big Data, et à la toute puissance des cabinets d'expertise, de communication et de stratégie qui officient dans tous les domaines du merchandising à la politique.

Mélody Mourey procède avec une pratique émérite du syncrétisme par la combinaison de différents genres théâtraux, le brassage de nombreuses thématiques, dont, et entre autres, le rôle de la presse 4ème pouvoir, les turpitudes de la politique politicienne, la réflexion camusienne sur la fin et les moyens, la pratique du story-telling et l'abrutissement volontaire des masses sollicitant la quiétude du prêt-à-penser, et l'imbrication d'une pluralité d'intrigues mêlant faits sociétaux et histoires individuelles.

Elle a ainsi conçu une partition, qu'elle qualifie de thriller politico-journalistique, articulée autour d'une procédure de destitution diligentée, de surcroît en période de campagne électorale, à l'encontre du président des Etats Unis en place suite aux révélations concernant sa vie sexuelle et de l'enquête menée par d'opiniâtres journalistes d'investigation sur la véracité de ce pourrait être une "deepfake".

Cette fresque-épopée se déploie en scènes brèves aux dialogues percutants, incluant punchlines et traits d'humour, s'enchaînant à la manière du "short-cut" dont Mélody Mourey assure une efficace et adéquate mise en scène cinétique en mode zapping propice à mobiliser l'attention du spectateur.

Elle est soutenue par la scénographie d'Olivier Prost qui déjoue la difficulté liée à la pluralité des lieux dans lesquels interviennent les nombreux protagonistes par la projection, en fond de scène d'un plateau "black box", de photographies en mode pêle-mêle, l'insertion de quelques vidéos réalisées par Edouard Granero et les lumières spots d'Arthur Gauvin tout comme la bande-son de Simon Meuret instille haletant tempo rythmique.

Au jeu, une distribution de six comédiens - tous excellents - campent une vingtaine de personnages. En multirôles souvent dans une immédiateté frégolienne, Karina Marimon, Marine Llado et Guillaume Ducreux réussissent une belle performance.

Ils figurent également au rang des principaux protagonistes en compagnie de Patrick Blandin, en rédacteur en chef aux prises avec sa fille (Marine Llado, experte en communication engagée par le fondateur d'un nouveau parti politique interprété par Guillaume Ducreux) et son adjointe (Karina Marimon), Pierre-Yves Bon, en journaliste fils du directeur du journal et amoureux transi d'une consoeur opiniâtre Ariane Brousse.

Donc une réussite d'autant que le non-dénouement incite à la réflexion.
 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"J'aimerais arrêtée" au Théâtre Luna / Quartier Luna
"Les enfants du diable" au Théâtre L'Oriflamme
"Momentos" au Théâtre Girasole
"Venise, récit chanté d'un corps" au Théâtre le 11
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=