Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les femmes s'en mêlent 2006
The Organ – Soldout – Ginger Ale – Mona Soyoc – Mi and L'Au  (La Laiterie (Strasbourg))  18 avril 2006

La Laiterie accueillait ce 18 avril le festival des Femmes s'en mêlent pour un panachage d'artistes très différents les uns des autres, du calme de Mi And L'Au à la frénésie extatique de Soldout.

Choix étrange que de faire débuter la soirée avec la prestation de Mi And L'Au au club.

Avec uniquement l'amplification de leurs instruments, le duo franco-finlandais joua ses balades acoustiques dépouillées et aux paroles susurrées devant un public respectueux : tâche difficile dans le cadre d'un festival et si tôt dans la soirée.

Le groupe aurait gagné à profiter d'un public peut être moins nombreux mais plus réceptif en fin de soirée.

Direction la grande salle pour les retrouvailles avec Mona Soyoc, une moitié de Kas Product, quasiment sur ses terres.

Depuis la fin du groupe légendaire nancéen des années 80, Mona avait participé à des projets artistiques moins faciles d'accès en tant que guest star. Les rumeurs disaient qu'elle continuait de produire des démos et de les distribuer au compte goutte, rumeur confirmée puisqu'un album devrait voir le jour prochainement avec Arnaud Rebotini à la production.

Pour la première fois, Mona se présentait ce soir là en solo sur scène, prête à relever le défi, armée de sa guitare et de son ordinateur.

Visiblement ravie de retrouver un public qui ne l'a pas oubliée et qui l'accueille chaleureusement, Mona Soyoc fit un récital de compositions rock brutes de sa voix puissante et a revisité quelques joyaux de Kas Product que la salle accueillit à sa juste mesure. Nostalgie.

Avec un Daggers Dawn tout juste sorti, Ginger Ale présentait ce nouvel album et sa pop teintée eighties, fruit de participations diverses comme pour leur Laid Back Galerie d'il y a quelques années.

Angèle David-Guillou (alias "Klima") est maintenant la véritable interprète du groupe.

Moins électro que par le passé, le groupe présente maintenant un pop légère qui fleure bon les grands noms du passé sans en copier les gimmicks.

On regrettera cependant un manque de nervosité pour quelques morceaux.

Retour dans la grande salle pour un changement radical de registre et où le duo belge de Soldout fait déjà danser le public avec ses morceaux électroniques popisant devant des projections vidéos.

On notera particulièrement leur "I Dont Want To Have Sex With You" qui fait mouche, titre qui les fit connaître dans le Benelux.

Aux machines David joue les DJ tandis que Charlotte déclame des textes simples et répétitifs, accrochée à son micro (telle la chanteuse W des Kills) qu'elle ne quitte que pour rejoindre elle aussi les machines.

Simplicité et efficacité, ma bonne surprise de la soirée !

Finalement très judicieusement programmées dans la petite salle qui apporte l'intimité nécessaire à leurs morceaux, les 5 filles de The Organ (têtes d'affiches ?) débutèrent sans attendre la fin de Soldout.

Sans réelle communication avec le public, mais semblant totalement habitée lorsqu'elle chante, l'androgyne et fascinante Katie Sketch tient la pop du groupe sur ses seules épaules alors que le reste du groupe semble absent. Bien sûr les influences sont évidentes : The Smiths, mais aussi The Cure ou Joy Division.

Point d'orgue de leur concert, leur "Brother", se révèle toujours aussi efficace et le phrasé de Katie reste un pur bonheur pour les fans (tels que moi) des Smiths.

On pourra crier au plagiat ou s'en ravir, il demeure que l'on passe un très agréable moment avec ces filles tatouées.

Alternant les scènes et les genres, le festival des Femmes S'en Mêlent peut s'enorgueillir de s'offrir quelques exclusivités telles les retours de Mona Soyo à Strasbourg ou Elli Medeiros à Paris au milieu de groupes du moment ou de découvertes.

Epousant la palette musicale féminine actuelle, la programmation se révèle encore une fois très juste et cohérente. Une soirée agréable et variée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Grab that gun de The Organ
La chronique de l'album The Organ King de F.M.
The Organ en concert au Festival La Route du Rock 2005 (samedi)
The Organ en concert à L'Antipode (5 novembre 2005)
The Organ en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
La conférence de presse de The Organ (13 août 2005)
La chronique de l'album More de Soldout
Soldout en concert à Palais de Tokyo (8 janvier 2006)
Soldout en concert au Festival FNAC Indétendances 2009 (samedi 15 août 2009)
La chronique de l'album Daggers drawn de Ginger Ale

En savoir plus :

Le site officiel de The Organ
Le site officiel de Soldout
Le site officiel de Ginger Ale
Le site officiel de Mona Soyoc

Crédits photos :Laurent Baillet (plus de photos sur Taste of indie)


Laurent Baillet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=