Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les femmes s'en mêlent 2006
The Organ – Soldout – Ginger Ale – Mona Soyoc – Mi and L'Au  (La Laiterie (Strasbourg))  18 avril 2006

La Laiterie accueillait ce 18 avril le festival des Femmes s'en mêlent pour un panachage d'artistes très différents les uns des autres, du calme de Mi And L'Au à la frénésie extatique de Soldout.

Choix étrange que de faire débuter la soirée avec la prestation de Mi And L'Au au club.

Avec uniquement l'amplification de leurs instruments, le duo franco-finlandais joua ses balades acoustiques dépouillées et aux paroles susurrées devant un public respectueux : tâche difficile dans le cadre d'un festival et si tôt dans la soirée.

Le groupe aurait gagné à profiter d'un public peut être moins nombreux mais plus réceptif en fin de soirée.

Direction la grande salle pour les retrouvailles avec Mona Soyoc, une moitié de Kas Product, quasiment sur ses terres.

Depuis la fin du groupe légendaire nancéen des années 80, Mona avait participé à des projets artistiques moins faciles d'accès en tant que guest star. Les rumeurs disaient qu'elle continuait de produire des démos et de les distribuer au compte goutte, rumeur confirmée puisqu'un album devrait voir le jour prochainement avec Arnaud Rebotini à la production.

Pour la première fois, Mona se présentait ce soir là en solo sur scène, prête à relever le défi, armée de sa guitare et de son ordinateur.

Visiblement ravie de retrouver un public qui ne l'a pas oubliée et qui l'accueille chaleureusement, Mona Soyoc fit un récital de compositions rock brutes de sa voix puissante et a revisité quelques joyaux de Kas Product que la salle accueillit à sa juste mesure. Nostalgie.

Avec un Daggers Dawn tout juste sorti, Ginger Ale présentait ce nouvel album et sa pop teintée eighties, fruit de participations diverses comme pour leur Laid Back Galerie d'il y a quelques années.

Angèle David-Guillou (alias "Klima") est maintenant la véritable interprète du groupe.

Moins électro que par le passé, le groupe présente maintenant un pop légère qui fleure bon les grands noms du passé sans en copier les gimmicks.

On regrettera cependant un manque de nervosité pour quelques morceaux.

Retour dans la grande salle pour un changement radical de registre et où le duo belge de Soldout fait déjà danser le public avec ses morceaux électroniques popisant devant des projections vidéos.

On notera particulièrement leur "I Dont Want To Have Sex With You" qui fait mouche, titre qui les fit connaître dans le Benelux.

Aux machines David joue les DJ tandis que Charlotte déclame des textes simples et répétitifs, accrochée à son micro (telle la chanteuse W des Kills) qu'elle ne quitte que pour rejoindre elle aussi les machines.

Simplicité et efficacité, ma bonne surprise de la soirée !

Finalement très judicieusement programmées dans la petite salle qui apporte l'intimité nécessaire à leurs morceaux, les 5 filles de The Organ (têtes d'affiches ?) débutèrent sans attendre la fin de Soldout.

Sans réelle communication avec le public, mais semblant totalement habitée lorsqu'elle chante, l'androgyne et fascinante Katie Sketch tient la pop du groupe sur ses seules épaules alors que le reste du groupe semble absent. Bien sûr les influences sont évidentes : The Smiths, mais aussi The Cure ou Joy Division.

Point d'orgue de leur concert, leur "Brother", se révèle toujours aussi efficace et le phrasé de Katie reste un pur bonheur pour les fans (tels que moi) des Smiths.

On pourra crier au plagiat ou s'en ravir, il demeure que l'on passe un très agréable moment avec ces filles tatouées.

Alternant les scènes et les genres, le festival des Femmes S'en Mêlent peut s'enorgueillir de s'offrir quelques exclusivités telles les retours de Mona Soyo à Strasbourg ou Elli Medeiros à Paris au milieu de groupes du moment ou de découvertes.

Epousant la palette musicale féminine actuelle, la programmation se révèle encore une fois très juste et cohérente. Une soirée agréable et variée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Grab that gun de The Organ
La chronique de l'album The Organ King de F.M.
The Organ en concert au Festival La Route du Rock 2005 (samedi)
The Organ en concert à L'Antipode (5 novembre 2005)
The Organ en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
La conférence de presse de The Organ (13 août 2005)
La chronique de l'album More de Soldout
Soldout en concert à Palais de Tokyo (8 janvier 2006)
Soldout en concert au Festival FNAC Indétendances 2009 (samedi 15 août 2009)
La chronique de l'album Daggers drawn de Ginger Ale

En savoir plus :

Le site officiel de The Organ
Le site officiel de Soldout
Le site officiel de Ginger Ale
Le site officiel de Mona Soyoc

Crédits photos :Laurent Baillet (plus de photos sur Taste of indie)


Laurent Baillet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=