Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Transglobal Underground - Recycler
Glazart  (Paris)  20 avril 2006

C'est dans un Glazart aux lumières très tamisées que s'étaient donnés rendez-vous les fans de world rythmé et hybride. Quelques réfractaires au football, totalement étrangers à ce qui se passait ailleurs, dans un stade ou un autre alors que les Transglobal Underground nous faisaient l'honneur d'un retour en France après plus de 4 ans d'absence.

En première partie, Les Recycler auront le privilège de venir chauffer la salle bien décidée de toute façon à gigoter aux rythmes des percussions africaines et des samplers.

Un avant goût de Transglobal donc mais considérablement allégé tout de même. Si les boucles de sons font mouche il manque un peu de musicalité à l'ensemble.

Recycler dispense un électro-world avec des chants tribaux africains plutôt funk à l'image du titre de leur album AlphaBhangraPsychedelicFunkin mais sans chant vivant, les voix étant sur bande, ce qui retire de l'épaisseur.

Les musiciens en tout cas mettent une sacrée ambiance (et en premier lieu sur scène) avec des Dj frénétiques, Tcherno assurant une grande partie du spectacle, et un percussionniste en transe pendant qu'Eric le bassiste en tenue exotico-hype, le seul noir du groupe, reste impassible.

Une musique parfaitement formatée pour faire danser à grand renfort de décibels un public de festivaliers cet été !

Quatre ans que Transglobal Underground n'avait pas pas joué à Paris. Ce concert, un an après la sortie de leur dernier album Impossible Broadcasting, pâtit un peu de sa programmation pendant les vacances pascales alors que le festival Les Femmes S'en Mêlent bat son plein. Le Glazart n'est pas bondé mais le public, plutôt des 30-40 ans, est manifestement composé de fans ultimes de la première heure qui se masseront bien vite autour de la scène, jusqu'à présent plutôt dégagée, lorsque les musiciens de Transglobal feront leur entrée sur scène.

Transglobal Underground jouera dans une formation groupe avec Sheema Mukherjee (sitar/basse), Tim Whelan (claviers/machines), Rav (dhol/dholak), Hami Lee à la batterie, d'un guitariste / sampler, menée par la voix envoûtante de Tuup, qui tâte aussi des percussions, vibe control oblige !

Et de la vibe il va y en avoir ce soir ! A peine arrivé sur scène, Tuup dans sa chemisette "Drum", ses multiples bracelets et ses boucles d'oreilles "tunnel" annonce la couleur ! Ca va bouger ce soir, nous sommes les Transglobal Underground International Soundsystem !

Et pour être internationaux, ils le sont. On voyage plus loin et plus vite que jamais tout en restant sur place à sautiller comme des cabris. Ainsi les Transglobal nous emmènent en Asie, en Afrique, en Europe de l'Est et bien sûr dans leurs terres d'origine ... c'est à dire Londres et ses clubs dans lesquels les Dj rivalisent de classe pour faire danser les gens.

Depuis 1992, ce collectif délivre un mix éclectique de house, dance et world beat. Transglobal Underground a toujours usé d'un riche potentiel sonore venant de ses collaborations multiples de l'Afrique, notamment avec les collaborations de Natacha Atlas et Doreen Webster, de l'Asie et de l'Inde. Il a réussi ce qui paraissait impossible, la fusion des musiques primitives et des rythmes contemporains, et a ouvert la voix non seulement à la world music mais notamment à ce que l'on a appelé " la révolution Asian Underground ".

Et ses concerts sont toujours flamboyants et chatoyants. Si sur la scène du Glazart, cet aspect semble moins prégnant du fait de l'exiguité de la scène, Transglobal Underground n'a rien perdu de son pouvoir hypnotique et cathartique.

Discrets, le batteur et Tim Whelan aux samplers n'en sont pas moins survoltés. Gurjit Sirha est déchaîné et saute sur place avec son énorme tambour autour du cou sur lequel il tape de toutes ses forces avec des baguettes de métal. Pendant ce temps, les petites mains dodues de Sheema Mukherjee se baladent à une allure incroyable et avec une virtuosité remarquable sur le sitar, immense instrument qui semble venu d'une autre époque.

Transglobal Underground jouera le meilleur de son dernier album Impossible Broadcasting ("The Khaleegi Stomp IB", "Yellow And Black Taxi Cab", "Radio Unfree Europe", "Vanilka" et "The Sikh Man And The Rasta") passant du rap malien de "Cikan-Me Message" aux sonorités d'Europe de l'Est de "Take The A Tram" et "Isis K".

Le groupe y dissémine aussi quelques morceaux plus anciens qui déclencheront les hurlements de joie du public ("Mouth wedding", "Nile Delta Disco", "Drums of Navarone", "One Of Our Dholaks Is Missing").

Dans la salle, tout le monde bouge et danse et sur scène les musiciens sont heureux car la magie de leur musique opère toujours de manière communicative et fusionnelle. C'est la vibe man ! et on en redemande !

Et il faudra pas moins de deux rappels pour rassasier le public.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Destination Overground : The Story of Transglobal de Transglobal Underground

En savoir plus :

Le site officiel de Transglobal Underground
Le site officiel de Recycler

Crédits Photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=