Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Debout sur le zinc
Les promesses  (Wagram)  avril 2006

Personnellement, j'ai attendu avec beaucoup d'impatience la nouvelle galette de Debout sur le zinc. Sachant que le titre de celle-ci serait Les promesses, il n'en fallait pas plus pour me séduire.

Quatrième album du groupe, le successeur du magnifique Des singes et des moutons sorti en 2004 devait donc tenir toutes les promesses entrevues en concert et sur platine ces dernières années. Promesse tenue tant le combo parisien sait tirer parti des multiples influences ou sonorités qui l'habitent. Quatorze pépites (et un bonus) jalonnent cette dernière livraison, oscillant entre chanson, pop rock et musique orientale.

La place des arrangements est une marque de fabrique de Debout sur le zinc tout comme la présence de trois auteurs / interprètes permettant ainsi de diversifier les ambiances musicales et les propos. Simon, Romain et Christophe se partagent donc le chant, l'univers de chacun se fondant parfaitement dans le collectif. Cette démarche donne à l'album des variations, des sonorités différentes au fil des titres.

L'album commence par le magnifique "Des larmes sur ma manche" pour poursuivre par "Rester debout" à l'intro "cartoonesque" et à ses accents pop. Debout sur le zinc se dégage peu à peu de l'image de groupe festif, terme trop réducteur pour un groupe dont les influences sont multiples et pour qui les frontières musicales n'existent pas."La déclaration" commence ainsi comme une belle chanson d'amour pour petit à petit aboutir à un superbe final en fanfare.

Debout sur le zinc sait également être plus incisif et jeter un regard critique sur notre époque avec le titre "Comme s'il en pleuvait" qui s'inscrit dans la lignée de "Des petites envies de meurtre" présent sur L'homme à tue tête, deuxième album du groupe.

L'amour n'est pas en reste avec "La lettre perdue", "Mieux que rien" et le classieux "Anita" co-écrit avec Florent Vintrigner de La Rue Ketanou.

D'autres amis sont invités à porter leur pierre à l'édifice tels Jean-Michel Martin de Mon côté Punk et son étonnant soubassophone sur "La déclaration". "La Pantomine" est la cerise sur le gâteau de cette excellente galette.

En duo avec l'incroyable Dikès (chanteur de Mon Côté Punk), Debout sur le Zinc nous emmène vers des sonorités orientales, le français se mêlant à l'arabe, les percussions au violon et à l'accordéon, la contrebasse à la mandole, la clarinette à la guitare. Le nouvel arrangement d'un des premiers titres du groupe est tout simplement un chef d'œuvre.

Debout sur le zinc est en quelque sorte un groupe d'amis qu'on fréquente depuis quelques années et qu'on retrouve avec bonheur et envie à chaque nouvelle livraison discographique et à chaque concert.

Les sept "debout" sont généreux, entiers, disponibles et ouverts, leurs disques et Les promesses sont à leur image. Tout simplement merci…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La fuite en avant de Debout sur le zinc
Debout sur le zinc en concert au Festival Garorock 2005 (vendredi)
Debout sur le zinc en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Debout sur le zinc en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Debout sur le zinc en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - samedi

En savoir plus :

Le site officiel de Debout sur le zinc


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=