Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stereolab
Fab four suture  (Too Pure / Beggars)  mars 2006

Avec le temps, les albums de Stereolab ont malheureusement fini par faire partie du décor. Les plus méchants auront même tendance à dire que cela fait des années que le groupe de Tim Gane et Laetitia Sadier a tout dit et qu'ils sont uniquement doués pour composer des bandes originales pour voyage en ascenseur.

Certes cela fait plus d'une décennie que le groupe cultive le même lopin : rétro futurisme kitsch, expérimentations répétitives krautrock, fixette tropicalia et paroles gnan-gnan qui feraient passer M Pokora pour Jaques Brel…

Donc encore un énième album de Stereolab qui va venir encombrer mon range cd Ikea à l'agonie ? Déjà, Fab Four Suture n'est pas à proprement parler un album, mais plus une compilation de faces B de maxis du groupe.

"Kybernetika Babicka Pt1" et "Pt 2", les morceaux d'introduction et de clôture, ressassent les obsessions du groupes pour les boucles répétitives à la Philip Glass. On trouve encore quelques bonnes surprises, sur "Get A Soot Of The Refrigerator", avec son petit côté désuet sixties et ses rythmiques tantôt affolées tantôt apaisées. Excursions Into "Oh, a-Oh" semble tout droit sorti du Dots And Loops que le groupe a sorti il y a déjà dix ans…

Cela faisait un bail que je n'avais pas écouté Stereolab, ni acheté un de leur disque. Pas de surprise, même musique atemporelle, en dehors des modes et de toute branchouille (même si le groupe a pu être branchouille malgré lui.).

Au fond, Tim Gane et Laetitia Sadier doivent s'en foutre royalement que les critiques geignent tout le temps sur leur fâcheuse tendance à tourner en rond… Lui s'affairera toujours derrière ses vieilles bécanes analogiques et ses mélodies beach boysiennes post modernes et Laetitia continuera de chanter ses bluettes naïves…

Dans 5 ans Stereolab fera toujours la même chose, sortira le même disque. On râlera pareillement mais on appréciera…

C'est là tout le paradoxe de Stereolab : un groupe essentiel, terriblement important mais qui fait désormais partie des meubles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Stereolab en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)
Stereolab en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)

En savoir plus :

Le site officiel de Stereolab


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Le morceau caché, Stereolab (13 octobre 2008)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=