Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 54 Nude Honeys - A Brand - HellBoys
La Maroquinerie  (Paris)  24 avril 2006

Un concert à La Maroquinerie en cache souvent deux autres… Tel est le cas ce soir, puisqu'en plus des 54 Nude Honeys (en tête d'affiche) sont programmés les HellBoys et A Brand…

HellBoys, chemises léopard vêtus, sont aux nombres de cinq.

Cinq garçons dans le vent, non dépourvus d'humour et dont le rock, aux accents très 50's, affublés d'une énergie sympathique et joviale !

Le chanteur, convie le public (encore clairsemé à cette heure) à se rapprocher de la scène comme pour réclamer plus de chaleur, plus de proximité.

Bon numéro, bonne musique ! D'ailleurs les spectateurs réagissent avec entrain et commencent à s'agiter ci et là… L'ambiance monte, bon enfant, sur le son des guitares électriques ! Le temps d'enchaîner quelques morceaux et les HellBoys laissent la place aux suivants…

Autres garçons, cinq autres diables également dans le vent : A Brand !

Alignés en bord de scène, y compris le batteur qui a fait rapprocher du public ses caisses et ses cymbales, les gars de A Brand sont belges et ont par quelques aspects l'allure d'un Boys Band ! (Ils chantent à quatre voix et en simultané…)

Mais, la comparaison s'arrête là car l'énergie est d'appartenance résolument rock. De belles harmonies, de bons rythmes : le public est conquis.

Mais, véritable rendez-vous de la soirée, les 54 Nudes Honeys entrent en scène deux heures après le début de la soirée…

Et, je tiens à le signaler, cher lecteur non averti, nuls mots ne sauraient remplacer ce que nous avons vu ce soir ! Les aficionados le savent déjà (ils sont nombreux ce soir à se serrer dans l'antre de La Maroquinerie) : les 54 Nudes Honeys ça déménage !

Imaginez trois japonaises affublées de bottes noires et panoplies vinyls hyper mini-sexy bondissant sur la scène avec leurs guitares et leurs basses à 1450 volts !

Un public branché et survolté réceptif à 200% ! Des textes "braillés" en japonais à la façon punk ! Un batteur androgyne rallié au groupe prêt à faire exploser sa batterie !

Une salle surchauffée qui pogotte à qui mieux-mieux ! Outre le style sexy en diable qui rallie immédiatement le public du côté des tout-à-fait-totalement-conquis (80% du sexe fort !), le son est là !...

Et l'énergie qui s'en dégage est radicalement euphorisante !! La chanteuse, enragée, manie le micro comme un Iggy Pop "englamouré" et on se prend à rire tellement les pin-up déjantées en font trop et tellement bien ! À couper le souffle ! Une télé transportation au pays des mangas, mais en live !...

Au terme d'une heure et demie de concert non-stop, la chanteuse se jette dans la foule comme pour parachever le show ! Les loups dans la fosse stoppent le pogot, façon gentlemen, pour faire corps autour de la diablesse tout en maintenant une distance d'usage !...

On ne saurait que vous conseiller d'y foncer ! Ca tombe bien les 54 Nude Noneys sont en tournée dans toute la France !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

54 Nude Honeys en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
54 Nude Honeys en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
54 Nude Honeys en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (jeudi)

En savoir plus :

Le site officiel de 54 Nude Honeys

Crédits photos : Laurent (plus de photos sur Taste of indie)


IC         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=