Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Motörhead
Live at Montreux Jazz Festival '07  (BMG)  juin 2023

Ceci est une chronique doudou, une chronique madeleine de Proust. Je vais te raconter une petite histoire (vraie) : quand j’étais jeune, j’écoutais pas mal de variété française (c’est ce qui passait à la maison) jusqu’au jour où un copain m’a offert une cassette enregistrée (oui, à l’époque, on échangeait des cassettes, on n’avait pas les plateformes de streaming), donc disais-je avant d’entamer une longue digression, un copain m’a offert une cassette avec une face AC/DC et une face Motörhead : The Ace of Spades. Et là, la claque de ma vie !

Je ne vais pas te raconter de connerie, j'étais plus AC/DC à cette époque, mais il y avait toujours un album de Motörhead pas loin. L’un et l’autre groupe m’ont ouvert les portes de la damnation éternelle et du rock’n’roll bien énervé.

Comme tu le sais, Lemmy, figure emblématique, parfois controversée, du rock nous a quitté en 2015, 4 jours après avoir fêté ses 70 ans ! L’apôtre du Live Fast Die Young nous a dégommé les tympans de sa voix pleine de gravier et sa basse démoniaque. Lui qui a été le roadie de groupe comme Thin Lizzy ou Jimi Hendrix a découvert le rock avec les Beatles.

Avec Motörhead ils ont tout fait, des plus petites salles aux stades les plus immenses, ils semblaient être taillés pour la scène. Mon plus grand regret est de ne jamais les avoir vu en live. Je me suis longtemps consolé avec le live au Hammersmith : No sleep ‘til Hammersmith.

Quand j’ai appris qu’ils avaient joué au Montreux Jazz festival et qu’il y avait un enregistrement, j’ai voulu écouter ça. Que nous avaient-ils joué ? Leur titre version jazz ? Alors non, Motörhead reste Motörhead et ils ont joué du rock’n’roll. Lemmy l’a toujours clamé : we are Motörhead et we play rock’n’roll !

L’album nous propose les meilleurs titres du groupe sur les deux CD. Sur la fin, après avoir calmé le jeu en interprétant "Rosalie" de Thin Lizzy (tiens, tiens) gravé pour la première fois sur un disque, ils remettent le couvert avec un "Sacrifice" démentiel où le batteur Phil Campbell démontre tout sa puissance, assisté par un Mikkey Dee à la guitare, impérial. Ils calment à nouveau le jeu avec "Whorehouse Blues", précédé de "Killed by death" (mon titre fétiche) et "Iron Fist" et pour achever tout le monde, ils clôturent avec les incontournables "Ace of Spades" et "Overkill".

Ce concert nous démontre, s’il en était besoin, que Motörhead est capable de rallier un large public : du Hellfest au prestigieux Montreux Jazz Festival. Le festival, créé par Claude Nobs ne s’est jamais voulu élitiste et il est capable de donner la place sur scène à Dexter Gordon, comme à ZZ Top ou encore Deep Purple. Une belle preuve d'ouverture d'esprit !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Another Perfect Day de Motörhead
Motörhead en concert au Festival Primavera Sound 06 (jeudi)
Motörhead en concert au Festival des Vieilles Charrues 2008 (jeudi)
Motörhead en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Motörhead en concert au Splendid et Le Zénith (lundi 31 octobre 2011)
Motörhead en concert à Sonisphere Festival - France 2013 - 3ème édition

En savoir plus :
Le site officiel de Motörhead
Le Soundcloud de Motörhead
Le Facebook de Motörhead


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=