Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tout le monde il est ... Jean Yanne
Théâtre Le Funambule Montmartre  (Paris)  février 2024

Spectacle musical de Anne Cadilhac et Eric Peavec, mise en scène de Yann de Monterno avec Eric Perez et Anne Cadilhac

Quelle bonne idée de réveiller Jean Yanne de ses vingt années de purgatoire ! Acteur, chanteur, auteur, réalisateur, moraliste, humoriste, grosse tête et mauvais esprit, on se doutait bien que Jean Gouyé survivrait à un repos forcé commencé il y a déjà deux décennies.

Il avait accompli trop de choses, et avec un sacré talent de touche-à-tout, pour disparaître à jamais, dans les poubelles d'un show-business qui n'aime pas les faux cyniques, encore moins les hommes libres et pas du tout ceux qui n'épargnent aucune tartuferie.

Dans la mise en scène joyeuse de Yann de Monterno, on sera dans un décor unique : un jardin coloré fortement herbu et fleuri où le couple qui va rendre hommage à Jean Yanne, Anne Cadilhac et Eric Perez, pourra se reposer et se balancer allongé sous un portique. Sans oublier de se rafraîchir les cordes vocales en prenant l'apéro ou de jouer de l'orgue électronique pour accompagner les ritournelles dues au talent de l'immortel scénariste de "La Langouste ne passera pas".

Habillés dans des teintes oranges bien dans le style des "Seventies" et des tenues bariolées post-hippies, ils emportent immédiatement l'adhésion, chantant bien et pas pour rien. Avant, pendant ou après chaque titre, ils intègrent au gré de leurs envies des petites pensées qui font toujours mouche, imaginées par celui qui fut un "Laval" plus vrai que nature pour Jean Marbeuf.

C'est Eric Pérez qui se lance avec "La Gamberge", une chanson poétique qui rappellera les grands heures de la chanson Rive-Gauche. Sa partenaire à l'orgue a quelque chose de Marlène Jobert, et pas seulement les cheveux roux. Leur tour de chant alterné comprend la plupart des chansons connues de Jean Yanne ("Pauvre Blanc", "Si tu t'en irais", "J'aime pas le rock", "L'eunuque",etc...) mais ne prétend pas à l'exhaustivité.

En écoutant les textes, on est étonné de constater qu'ils n'ont pas vieilli, même quand il s'agit de s'attaquer à gros traits à la religion catholique. L'esprit libertaire de Jean Yanne ne cesse de faire merveille et l'on se dit que c'était du gâchis et de les avoir décrétés désuets.

Bien entendu, dans ce florilège, les chansons des génériques des films de Jean Yanne - qu'Anne Cadilhac et Eric Perez ont gardé pour l'apothéose finale - confinent au génie. Elles bénéficient des mélodies de Michel Magne et en les écoutant, on revoit immédiatement les images de ces œuvres cinématographiques, écrites par Jean Yanne et Gérard Sire. Les plus jeunes auraient intérêt, non seulement à découvrir "Tout le monde il est Jean Yanne", mais aussi son cinéma satirique dont la puissance est aujourd'hui sans égale.

Ce spectacle est doublement appréciable : il fait revivre l'univers de Jean Yanne et donne envie de s'y plonger ou de s'y replonger. Anne Cadilhac et Eric Perez ont eu l'excellente idée de ressusciter Jean Yanne. Désormais, il n'est pas prêt de retourner dans son tombeau.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=