Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ariane Moffatt
Le coeur dans la tête  (Labels / EMI)  mai 2006

Ses premiers mots lors de son concert à l'Européen furent "Je suis Ariane Moffatt et je fais partie de la nouvelle livraison de chanteuses québécoises en France".

Provocation ou lucidité ? Le fait est qu'elle a bougrement raison. Les québécoises sont partout.

Pourtant, ce ne sont pas les artistes qui manquent en France, bien au contraire, simplement on préfère les laisser au placard au détriment de chanteuses plus exotiques tout en étant parfaitement compréhensible (du moins quand elles chantent - encore que pas toujours - puisqu'il est de mise d'importer de la québécoise au nom de la sempiternelle culture francophone, sûrement ce que l'on appelle désormais l'immigration choisie ?).

La québécoise donc, fait recette en France. Et c'est cette recette qu'applique bien entendu la jeune Ariane Moffatt.

Textes simples tout d'abord. Petites histoires de tous les jours, si possible en rapport direct avec l'affect, les sentiments, le bien être. Tout y passe, nostalgie de son Montréal, petite maison dans la prairie, la famille, l'amour fleur bleue. C'est bien simple on se croirait en train d'écouter Bridget Jones chanter !

Musicalement c'est aussi plutôt zen, agréable, avec quelques petits arrangements électro doucereux mêler à quelques guitares bien peignées.

Ariane Moffatt à la chance de ne pas faire partie de ces québécoises à grande gueule. Elle se situe plutôt dans un registre intimiste et folk que l'on pourrait comparer à celui de notre Pauline Croze nationale (quand je vous le disais qu'on a les mêmes à la maison) comme sur "Farine 5 roses" et cette voix à la limite de la soul.

Cela dit, ce "Cœur dans la tête" (Morrissey disait qu'on avait le cerveau entre les jambes, cela commence à faire une sacrée gymnastique tout ça !) contient quelques beaux moments. "Combustion lente" est un de ceux là. Une électro minimaliste élégante sur lequel le texte n'est que prétexte au rythme.

"Se perdre" garde cette ligne électro renforcé par la guitare et un rappeur vient se greffer un peu comme un cheveu sur la soupe. L'ensemble reste tout de même interessant avec un côté Emilie Simon agréable.

"Le cœur dans la tête" et ses pseudos riff rock commence pourtant à gâcher le joli tableau et "Montréal" déçoit franchement par rapport au début d'album avec un reggae franchement léger et un texte "tranche de vie" fort peu original nous racontant l'incroyable histoire d' Ariane dans un aéroport en attendant l'avion pour Montréal. Les riffs de "Retourne chez elle" flirtent avec les sons déjà entendus chez M ("parrain" de Ariane d'ailleurs, ah bon ? tiens quelle curieuse coincidence !).

Visiblement à l'aise dans un registre électro folk on regrette presque que ce "Cœur dans la tête" se veuille trop éclectique et cherche à s'adresser à un public trop large. Une fois n'est pas coutume mais on se prend à rêver d'un album de remixes de ces 11 chansons… et pourquoi pas par Ariane elle-même ?

D'ici là on réécoutera "Combustion lente", "Se Perdre", "Farine 5 roses" ou l'anglophone et audacieux "Will you follow me" jazzy en prenant soin d'éviter "Imparfait" par exemple, tout droit sorti d'une comédie musicale … québécoise !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album MA Remix de Ariane Moffatt
Ariane Moffatt en concert à L'Européen (19 mai 2006)

En savoir plus :

Le site officiel d'Ariane Moffat


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=