Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ecr.Linf
Belluaires  (Atone Records / My Kingdom Music)  mars 2024

Je ne sais par où commencer. Parce que je ne suis pas habitué à présenter des groupes de black metal, parce que ce n’est pas un genre musical que j’écoute beaucoup. Je ne sais pas vraiment pourquoi, aucun a priori négatif, juste sûrement un peu de paresse de ma part.

Mais là, je dois admettre que le nom du groupe m’a intrigué : Ecr.Linf. Curieux que je suis, j’ai voulu en savoir plus et voilà ce que signifie ce nom mystérieux (et qui spontanément ne fait pas penser à un groupe et encore moins à du black metal) : c’est emprunté à la célèbre formule de Voltaire.

Un peu d’explications peut-être ? Faisons appelle à internet : "Écr.l'inf.", abréviation de "Écrasons l'infâme" et parfois contracté en Ecrelinf, était une formule que le philosophe des Lumières Voltaire utilisait dès 1763 en conclusion de ses lettres. Ce slogan invitait ainsi ses correspondants à le joindre dans son combat contre l'obscurantisme, notamment religieux (merci Wikipédia).

Nous sommes donc en présence d’un groupe de black metal, français, mais ça je le savais avant, qui choisit un nom en rapport avec Voltaire. Nous sommes en droit de nous attendre à des paroles de qualité. Est-ce le cas ? Assurément.

Habituellement, avec le black metal, le chant tient plus du hurlement inarticulé (enfin pour le néophyte bien sûr) et pas toujours compréhensible. Là, ce n’est pas le cas. Certes, nous avons un chant puissant, parfois à la limite du hurlement, mais pas systématiquement et il est compréhensible.

Cet album se nomme Belluaires donc, et si contrairement à moi tu as de la culture littéraire, tu sais que c’est le nom de personnages de Dune de Frank Herbert. Tiens, encore des références littéraires, différentes des premières. Mais alors nous serions loin du cliché du gros lourdaud qui hurle dans un micro ! Bien sûr que oui !

Qui se cache derrière Ecr.Linf ? Et bien, voilà ce qu’en dit le communiqué de presse : "Né des retrouvailles musicales de Dorian Lairson et Krys Denhez (Ophe, Neo Inferno, etc.) dix ans après la fin de Jarell, Ecr.Linf passe rapidement de duo à quintet. D'abord avec l'arrivée de Jiu Gebenholtz (ex-No Return) à la basse, puis de Rémi Sefarino (ex-Svart Crown, Hyrgal, etc.) à la batterie et enfin de Jean Lassalle (Jarell) aux claviers. Dès mai 2023, le groupe pousse les portes du Lower Tones Place Studio (Nature Morte, Demande à la Poussière, Omrade, etc.).

Voilà aussi ce que l’on apprend au sujet de leur album : "De la préhistoire à nos jours, l’histoire s’est déchaînée sur l’Homme d’une telle violence qu’on en chercherait un coupable idéal. Alors, on pourrait commencer à faire une liste de toutes les personnalités historiques en les accusant d’avoir fait tomber l’humanité dans ses plus grands travers : une guerre mondiale par ci, une épuration par là… Mais ceci ne nous aiderait guère à faire évoluer les mentalités, on rejetterait encore une fois la faute sur autrui (aussi vil soit-il).

Quel est donc ce dénominateur commun ? Le contexte historique, économique ou idéologique ? Un peu de tout ça mais si on remonte un cran en amont, c’est le procès de l’âme humaine qu’il nous faut réaliser."

J’espère que le groupe me pardonnera de recopier ce texte, mais il me semble juste de ne pas déformer sa parole et je ne voudrais pas que l’on m'attribue un texte que je n’ai pas écrit (pas plus que je n’apprécierais que l’on m’en pique un !).

Ecr.Linf fait preuve d’innovation en apportant par exemple de l’accordéon dans le titre "La Danse des crânes". Ce qui pourrait apparaître incongrue est totalement bienvenue dans ce titre et parfaitement intégré.

Pour résumer : un superbe album de black metal, français, qui sort à l’international chez My Kingdom Music et en France chez Source Atone Records. Des paroles intelligentes, une musique puissante et envoûtante. C’est un superbe album, incontournable pour les fans du genre et une formidable porte d’entrée pour découvrir cet univers, comme je l’ai fait grâce à eux.

 

En savoir plus :
Le Soundcloud de Ecr.Linf
Le Facebook de Ecr.Linf


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil

Un peu de soleil, des oiseaux qui chantent, le calme avant la tempête olympique. En attendant, cultivons-nous plutôt que de sauter dans la Seine. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch
"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard
et toujours :
"Le carnajazz des animaux" de Dal Sasso Big Band"
"Deep in denial" de Down To The Wire
"Eden beach club" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Ailleurs" de Lucie Folch
"Ultrasound" de Palace
quelques clips en vrac : Pales, Sweet Needles, Soviet Suprem, Mazingo
"Songez" de Sophie Cantier
"Bella faccia" de Terestesa
"Session de rattrapage #5", 26eme épisode de notre podcast Le Morceau Cach

Au théâtre

les nouveautés :
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Music hall Colette" au Théâtre Tristan Bernard
"Pauline & Carton" au Théâtre La Scala
"Rebota rebota y en tu cara explota" au Théâtre de la Bastille
"Une vie" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Le papier peint jaune" au Théâtre de La Reine Blanche
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
zt toujours :
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

et toujours :
"L'innondation" de Igor Miniaev
"Laissez-moi" de Maxime Rappaz
"Le jeu de la Reine" de Karim Ainouz
"El Bola" de Achero Manas qui ressort en salle
"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
et toujours :
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=