Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Shearwater
Palo Santo  (Fargo)  mai 2006

Que celui qui n'a jamais rêvé d'un album uniquement fait de titres au niveau de Fake plastic trees chanté par un Thom Yorke sous acides quitte la pièce. Ou meurt sur le champ. Shearwater, nom d'oiseau un peu perché pour une musique belle, belle, belle…

.Signe qui ne trompe que rarement, la pochette de Palo Santo est magnifique, ténébreuse, abstraite. Puisant dans les méandres de l'Amérique perdue entre le Wyoming et Yellowstone. Superbe, des l'introduction de l'objet dans la fente…

Quatrième album et regain d'intérêt pour l'Americana alternative, qui recommence cahin-caha à retrouver ses titres de noblesse, avec des groupes comme The Strugglers, Clem Snide, The Devastations ou Shearwater, justement. Exit Tindersticks. Bonjour jeunesse.

Inévitablement, "La dame et la licorne", premier titre d'une longue série, devient indispensable à la première écoute. Oui, le grain de voix de Jonathan Meiburg rappelle celui de Mark Hollis de Talk Talk, et ses consonances 80' , sans paraître pour autant démodé. Mais réduire Shearwater à sa voix serait bien sur absurde. Palo Santo, c'est avant tout la pêche aux influences, d'Arcad Fire et ses batteries sanguines ("Red sea, black sea") à Robert Plant et ses échos filtrés (Ont-ils le même micro ?), ou bien encore Radiohead, sa fragilité et sa douce folie….

L'Americana, qu'est-ce vraiment au fond, si ce n'est cet espoir tragique chanté en anglais, subtil mélange de piano et de hautbois, de violons discrets et de guitares languissantes, de grandes plages instrumentales soutenues par une électrique Hendrixienne ("White waves") ?

Shearwater semble avoir bien appris sa leçon. Sheawater fait pleurer au premier coup d'œil. On peut lire ça et là que le groupe s'inspire de Nick Drake. Conneries que ceci. Sans renier leurs influences personnelles, les membres de Shearwater tracent leurs routes en construisant eux-mêmes leur chemin, prétexte à de jolies promenades funestes ("Palo Santo") évoquant le "I will" de Radiohead et ses chœurs macabres.

Piano magique sur "Seventy four, seventy five", entre un Keane qui aurait gobé moult amphés et Can pour son chanteur emporté par la démesure de son chant hors de la stratosphère. On sent la rage, l'envie et la hargne sur chacune des notes égrenées, comme si c'était l'ultime. Pourra-t-on entendre quelque chose de mieux cette année, venant des Amériques ?

On aimerait dire non. Pour préserver encore un peu ce souvenir, prolonger le moment quelques secondes encore, et le bonheur d'écrire sur un groupe qu'on espère mythique un jour.

En attendant, l'auditeur se repassera encore "Sing, little birdie", ses trombones mariachis et son piano pastoral sans doute inspirés par "Dayslepper" de REM, autre groupe en son temps novateur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rook de Shearwater
La chronique de l'album The Golden Archipelago de Shearwater
La chronique de l'album Animal Joy de Shearwater
La chronique de l'album Fellow Travelers de Shearwater
La chronique de l'album Jet Plane and Oxbow de Shearwater
Shearwater en concert à La Maroquinerie (29 octobre 2006)
Shearwater en concert au Grand Mix (mercredi 4 avril 2012)
L'interview de Shearwater (1er juin 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Shearwater


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=