Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce TV on the radio - Celebration
La Boule Noire  (Paris)  18 mai 2006

Ce soir, la Boule noire affiche plus que complet pour le concert de TV on the radio en tournée de promotion de son deuxième opus dont la sortie est prévue pour juin 2006.

TV on the radio a été LA claque de l'éditon 2004 de la Route du Rock. Si leur album Desperate youth, blood thirsty babes avait un côté un peu arty qui pouvait irriter, leur prestation live avait été triomphale.

En attendant, c'est Celebration qui ouvre les vannes des décibels.

Celebration est un trio composé de Katrina Ford (chant), Sean Antanaitis (orgue et guitare) et David Bergander (batterie), qui a sorti son premier album éponyme sous le prestigieux label 4AD, premier album remarquable et remarqué.

D'autant qu'il a bénéficié de la production du déjà fameux David Sitek (Yeah Yeah Yeahs, Liars, Ocs, Massive Attack pour les déjà connus) membre du groupe TV on the radio, tête d'affiche de ce soir.

Le son est plutôt brut, percutant, tripal, mené par un orgue intense et une batterie épileptique, sur lequel la voix polymorphe de Katrina fait des merveilles.

Cris, chant, feulements, scansion stridente, tout y passe de manière instinctive et la jeune femme ne reste jamais plus de dix secondes en place.

Les membres de TV on the radio viendront, un par un, participer à quelques morceaux du trio et l'on perçoit bien la connivence des deux groupes qui tournent ensemble.

Ca dépote pas mal et le public, venu essentiellement pour TV on the radio, ne s'y trompe pas et leur fait un bel accueil.

Quand les membres de TV on the radio montent sur scène, c'est déjà le délire côté public.

TV on the radio scotche le public dès le premier morceau, histoire de bien délimiter son territoire, c'est-à-dire ailleurs, là où les autres groupes ne s'aventurent pas, comme pour laisser le temps aux spectateurs au gré d'une invitation le temps d'avaler leur bière tiède et de filer.

Pas d'introduction, pas de montée en puissance, TV on the radio attaque directement avec un nouveau titre, "I was a lover", d'une intensité sonique et d'une puissance effarante.

 

 

Et immédiatement, on reconnaît leur patte.

Alors que le clavier caché par les amplis au fond de la scène assène son tempo, Jaleel Bunton, particulièrement concentré, tient la rythmique avec une précision et une efficacité totale indispensable pour permettre aux guitaristes de se lâcher complètement.

Kyp Malone, à la guitare, d'une fausse impassibilité, ne laisse rien paraître si ce n'était les mouvements des pieds presque gracieux avant de se mettre à sauter sur place.


David Sitek, fondateur du groupe, producteur, guitariste est impressionnant d'énergie, de maitrise et de technique.

Souvent en retrait, proche du batteur, il bidouille et maltraite son instrument, laissant le devant à la scène à Kyp Malone et surtout à Tunde Adebimpe.

Tunde Adebimpe, un chanteur qui semble être en transe.

Point de non retour quand il ôte ses lunettes, corps en soubresauts spasmodiques, voix psalmodiante, exceptionnelle, gorgée d'animalité, de sensualité et d'émotion, qui passe du blues au punk sans coup férir.

En tournée de promotion de leur prochain album, Return to cookie mountain, qui sortira en juin, TV on the radio jouera néanmoins 4 titres de leur premier album "The wrong way", "Dreams" "Staring at the sun" et "Ambulance"

TV on the radio nous dispense avec ses nouveaux titres ("Province", "Young Liars", "Dirty whirl", "Wolf", "Devil", "Satellite") le rock-punk-funk-psyché-pop-jazz dont ils ont le secret. Disto, lo-fi, bidouillages électroniques, tout y est et plus encore.

L'intensité sonore, l'émotion et l'énergie iront crescendo sans jamais connaître un instant de répit juqu'au rappel, pour lequel tous les membres de Celebration montent sur scène.

Et on assiste à une avalanche sonique pour clôre le concert avec un "Ambulance" complètement déchaîné.

La scène de la Boule Noire est trop exigue pour permettre à chacun de se mouvoir à l'aise alors que l'envie ne manque pas et même Jaleel Bunton délaisse la batterie au profit de la guitare.

Une fin de concert apocalyptique !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Desperate youth, blood thirsty babes de Tv on the radio
La chronique de l'album Return to Cookie Mountain de TV on the radio
La chronique de l'album Dear Science de TV on the radio
TV on the radio en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
TV on the radio en concert à La Laiterie (6 août 2004)
TV on the radio en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
TV on the radio en concert au Festival Les Inrocks 2006
TV on the radio en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
TV on the radio en concert au Festival Les Vieilles Charrues (vendredi)
TV on the radio en concert à Paléo Festival #34 (2009)
TV on the radio en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
TV on the radio en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
La conférence de presse de Tv on the radio (août 2004)
La chronique de l'album eponyme de Celebration
La chronique de l'album The modern tribe de Celebration
L'interview de Celebration (décembre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de TV on the radio

Crédits photos : MM (plus de photos sur Taste of indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=