Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Art Rock 2006 (Vendredi)
Why - Seun Kuti - Fun lovin' criminals - The Black Heart Procession - Goran Bregovic - My Lullaby  (Saint Brieuc - 22)  2 juin 2006

Premier jour du premier grand festival de l'été 2006. Peut être le seul d'ailleurs à mélanger aussi harmonieusement art, spectacle vivant et musique actuelle. C'est parti pour trois jours d'emerveillements visuels et sonores avec Art Rock 2006 en plein coeur de Saint-Brieuc.

Le village s'est transformé cette année avec l'apparition d'un Magic Mirror (sorte de cabaret démontable que l'on voit de plus en plus souvent sur les festivals) planté au beau milieu de place de la résistance où auront lieu les concerts gratuits de l'après midi.

Dans la grande salle de la Passerelle, haut lieu de spectacle, rien n'a changé et la journée commence par un savoureux reportage sur les scopitones et toutes ces années où les yéyés se faisaient filmer par des Lelouch ou Mamy Scopitone, Daidy David Boyer. Images kitsch, témoignages émouvants, une bonne entrée en matière avant d'aborder de la musique plus moderne.

Pendant ce temps dans le village, après un bon concert de Sofiane Saidi en ouverture du lieu, l'équipe de My Lullaby envahit la petite scène avec leur rock accrocheur fait d'effets savamment maitrisés pour soutenir une voix qui n'est pas sans rappeler celle de Matthew Bellamy.

Il est temps d'ouvrir la grande scène, fidèle à sa place Poulain Corbion et sans changements aucuns pour le retour en France des Fun Lovin Criminals.

Le trio new-yorkais inclassable et peu connu en France malgré un tube entêtant il y a quelques années parvient sans difficultés à faire bouger la foule avec des rythmes rock'n'roll imparables et un énorme son dans tout le lieu.

Pendant ce temps au petit théâtre a lieu la performance du jeune japonais Hiroaki Umeda. Lentement, sur une vidéo répétitive et sous un vrombissement sonore, le corps se déplace, oscille pour terminer dans une chorégraphie déchaînée sous les hurlements des enceintes.

Un spectacle particulier tout comme celui d'Adrien M., 'Convergence 1.0' où le jongleur en duo avec une violoncelliste manie aussi bien, et avec grand talent, les boules réelles que les boules virtuelles. Derrière un grand écran, il joue avec son image, avec les boules qui apparaissent, disparaissent, se figent et dessinent son double numérique. Une maitrise parfaite des effets et un exploit technique pour ce spectacle.

Que dire de Goran Bregovic et de son orchestre des mariages et des enterrements ? Sinon que dès les premiers morceaux, ils posent l'ambiance : fanfare tzigane, costumes traditionnels, il ne faut que quelques minutes pour se retrouver en europe de l'est en plein milieu d'un film de Kusturica dans un mélange de folklore et de musique remplie de cuivres.

Cuivres toujours avec Seun Kuti du Nigeria dans un déluge de couleurs. Il présente ses musiciens dès le premier morceau et se lance dans de longs morceaux dansants aux intonations jazzy. Le public est sous le charme et c'est toute la foule de Poulain Corbion qui bouge sous le saxo ou la voix du personnage.

Premier concert du forum avec Black Heart Procession dans une chaleur moite. Les barbus débarquent sur le plateau et entament une longue série de chansons noires. Scie musicale, violon, cuivres et guitares ethérées, ils réalisent un concert un peu répétitif mais néanmoins fort intéressant dans un forum bien rempli.

Les concerts des petites scènes n'ont pas forcément été très ponctuel dans la journée et c'est encore le cas pour la balance de why? qui déborde sur le planning.

Les musiciens plaisantent en sortant du plateau et reviennent aussitôt pour un concert de rappel. Et cette fois ci on tient la révélation de la journée. Le setup est original : un chanteur debout sur ses deux pédales muni d'un clavier, d'une caisse claire et d'une cymbale, un batteur déchainé armé de percussion et surtout un guitariste-clavier-bassiste-avec-les-pieds totalement hors du commun.

Les chansons sont pop avec un phrasé parfois hip hop mais une voix toujours impeccable. Le batteur passe de rythmique classique à solos dévastateurs en un clin d'oeil tandis que, les deux mains sur son clavier, le guitariste joue de la basse avec son pédalier. Le groupe reviendra pour un rappel avec un Yoni Wolf chauffé à blanc qui chante, monte sur les retours, tombe et laisse le public sans voix.

D'ailleurs tout cela a même fait oublier qu'il y avait Fishbone sur la grande scène. Parfois mieux vaut découvrir une perle que risquer d'être deçu par des anciens...

A demain pour la grande journée du retour des Happy Mondays, entre Katerine, dEUS, les Rakes et tout le bonheur de ce progrmmation du samedi !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

la chronique du samedi et du dimanche

Retour sur Art Rock 2005 :
jeudi, vendredi, samedi, dimanche

La chronique de l'album Many Things de Seun Kuti & Fela's Egypt 80
Seun Kuti en concert au Festival Terres du Son #15 (édition 2019)
L'interview de Seun Kuti (dimanche 14 juillet 2019)
La chronique de l'album The Spell de The Black Heart Procession
La chronique de l'album Six de The Black Heart Procession
The Black Heart Procession en concert à La Maroquinerie (29 mai 2006)
La vidéo de A tropical murder mystery presented by The Black Heart Procession par The tropics of love
L'interview de The Black Heart Procession (29 mai 2006)
Goran Bregovic en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
Goran Bregovic en concert à Yugen Blakrok - Tiken Jah Fakoly - Demi Portion - Goran Bregovic - Zoufris Maracas - Thérap (2 au 4 août 2019)
My Lullaby en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Art Rock
Le Myspace du Festival Art Rock
Le Facebook du Festival Art Rock

Crédit photos : Frédéric Villemin (Toute la série sur Taste of Indie)


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=