Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Happy Mondays - dEUS - Katerine - Yeah Yeah Yeahs - The Rakes - David Walters - Cirkus  (Saint Brieuc - 22)  3 juin 2006

Après une première journée plutôt axée sur la world music, ce samedi s'annonce comme la grande soirée rock du festival avant l'anniversaire de Tôt ou Tard ce dimanche (et donc composé principalement de chanson française).

David Walters ouvre le bal au forum au milieu de ses multiples instruments. En plein dans la génération live-sampling, il joue, enregistre et chante seul mais richement accompagné... par lui-même.

Du folk à un début de hiphop, il touche à tous les styles et tient la foule en se réjouissant du concert. Nous aussi.

 

Sur la grande scène, place à du vrai rock anglais avec The Rakes.

Pas de looks travaillés, pas d'attitude de stars, les Rakes font du rock simple mais bougrement efficace. Pas forcément original mais de quoi bien continuer la journée et commencer à habituer les oreilles aux décibels.

S'il n'y a qu'une chose à dire sur son concert c'est bien que peu importe qu'il soit dans un petit club ou sur une grande scène, Katerine a la classe.

La classe du grand dandy qu'il est, fleur dans les cheveux, accompagné de ses fidèles ex-Little Rabbits (moins Federico probablement occupé par son nouveau side-project). Moins bavard que sur les petites scènes, il ne se donne toutefois pas moins en spectacle dans un show dont il est seul à detenir le secret, mêlant guitares rock, rythmes irrésistiblement dansants et textes surréalistes.

Toujours dans la puissance, Tom Barman et dEUS lui succèdent avec un concert impeccable de force. On revisite le répertoire avec une toujours fabuleuse Instant Street avec Mauro Pawlowski au chant, tout en ajoutant de nombreux nouveaux titres. Barman se déchaîne et entraine avec lui toute la place dans ses envolées soniques.

Pas de répit pour les oreilles, aussitôt dEUS sortis de la scène ce sont les Yeah Yeah Yeahs qui l'envahissent avec leur chanteuse charismatique en première ligne.

Karen O en fait des tonnes pour le plaisir des spectateurs, jouant tantôt avec son micro ou tantôt avec le public en s'affichant sur le devant du plateau avec des poses pour le moins suggestives. La musique est à l'avenant, rentre-dedans, sauvage; totalement débridée. On en redemande.

Pendant ce temps dans le village, et plus précisement dans le Magic Mirror, Cirkus commence son deuxième concert du festival.

Curieuse rencontre entre Neneh Cherry, Cameron Mc Vey, John Tonks, Matt Kent et Lolita Moon, le collectif étonne et force l'admiration.

La guitare accoustique cotoie les nappes electro, la sublime voix de Neneh Cherry s'ajoute à celle de Lolita Moon et cette fine équipe semble aussi heureuse de jouer que le public d'assister à ce spectacle etonnant et surprenant d'originalité.

Après cet intermède réussi, retour sur la grande scène pour répondre à la grande question de ce festival : comment vont être les Happy Mondays ?.

En effet, de retour sur la scène en attendant un prochain album, les rescapés de l'époque Madchester sont attendus au tournant : ils doivent à la fois tenir leurs promesses face aux vieux fans tout en prouvant à la nouvelle génération de rockeurs qu'ils méritent leur réputation.

Dès les premières minutes, on sent que la réputation ne va pas souffrir de ce concert : les deux frères Ryder se font attendre, laissent leurs musiciens commencer et arrivent sur la scène comme on pouvait les imaginer. Shaun a pris de nombreux kilos et débarque nonchalement, petites lunettes noires au bout du nez, verre d'alcool dans la main avec un petit cuir fripé et une démarche chancelante.

Bez, le héros le plus inutile (et donc indispensable) de l'histoire du rock, le suit maracas en main pour son habituelle danse d'entertainer allant de cour en jardin en attisant le public. Shaun crie plus qu'il ne chante et ne bougera que très peu pendant tout le concert, ponctuant les pauses entre les chansons de vociférations.

La scène pourrait paraitre risible mais la force des Happy Mondays est que malgré ce chaos, ils donnent assez de puissance pour faire danser, remuer et réveiller les souvenirs de ceux qui considéraient Pills and Thrills and Bellyaches comme l'un des chefs d'oeuvres de cette grande époque. Et qu'aurait-on dit s'ils étaient arrivés proprets, à jeun et sympathiques ?

La dernière preuve qu'ils tiennent à leur légende est qu'ils n'ont pas souhaité qu'on les prenne en photo. Il faudra donc réserver leur prochain passage en France pour savourer le spectacle.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

la chronique du vendredi et du dimanche

Retour sur Art Rock 2005 :
jeudi, vendredi, samedi, dimanche

La chronique de l'album Uncle Dysfunktional de Happy Mondays
Happy Mondays en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Happy Mondays en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Happy Mondays en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007 - 2ème
La chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
La chronique de l'album Best of Selected Songs 1994-2014 de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)
La chronique de l'album Robots après tout de Katerine
La chronique de l'album Border Live cd/dvd de Philippe Katerine
La chronique de l'album Aéronef de Katerine - Da Brasilians
La chronique de l'album Le Film de Katerine
Katerine en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Katerine en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (jeudi)
Katerine en concert au Fil (jeudi 9 décembre 2010)
Katerine en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Katerine en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - vendredi 22 juillet
La conférence de presse de Katerine (29 avril 2006)
L'interview de Katerine (15 août 2006)
Yeah Yeah Yeahs en concert au Trabendo (10 juin 2003)
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Primavera Sound 2006 (vendredi)
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Rock en Seine 2009 (vendredi 28 août 2009)
La chronique de l'album Capture release de The Rakes
La chronique de l'album Ten new messages de The Rakes
La chronique de l'album Klang de The Rakes
The Rakes en concert au Trabendo (8 avril 2006)
The Rakes en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
L'interview de The Rakes (avril 2007)
La chronique de l'album Home de David Walters
La chronique de l'album Laylow de CirKus
La chronique de l'album Medicine de Cirkus
Cirkus en concert au Festival Les Inrocks 2006
Cirkus en concert au Festival Europavox 2007
Cirkus en concert au Festival Les Nuits Secrètes
Cirkus en concert au Festival Art Rock 2009 (Dimanche)
Cirkus en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Cirkus (11 mars 2009)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Art Rock
Le Myspace du Festival Art Rock
Le Facebook du Festival Art Rock

Crédit photos : Frédéric Villemin (Toute la série sur Taste of Indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Chanson Du Jour 5 - Huitième Ciel de Katerine (12 juin 2016)
Cirkus (11 mars 2009)


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=