Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Wedding Present
Search for paradise  (Talitres)  mai 2006

Un an après la reformation de The Wedding Present et la sortie de l'estimable Take Foutain revoilà David Gedge et ses acolytes pour un album compilation.

Un peu d'histoire ....

A l'aube des années 90, The Wedding Present fait les beaux jours du rock indé anglais entre punk des débuts et le noisy rock sombre. Après 10 ans de carrière, David Gedge s'offre une parenthèse en formant Cinerama qui connaît malheureusement un succès plus confidentiel. L'aventure dure jusqu'en 2005 où des problèmes de cœur (la séparation d'avec sa compagne Sally Murrell qui officiait également dans le groupe) poussent le chanteur-guitariste-leader à cesser toute activité sous ce nom et à reformer The wedding Present.

Seul rescapé du groupe originel, David Gedge garde cependant dans ses valises son guitariste Simon Cleave qui officiait avec lui depuis 1999.

De nos jours ...

Après Take Fountain, ode à sa ville Seattle, qui avait marqué l'an dernier le retour de David Gedge aux manettes de Wedding Present, ce dernier nous gratifie d'un d'album compilation qui regroupe les singles et les faces b comme au bon vieux temps de Hit parade (1992). Reprenant "Interstate 5", "Ringway to seatac" et "I'm further north than you", les trois singles de Take Fountain, il propose des versions alternatives, des morceaux inédits (les faces b des singles UK) ainsi que et des versions acoustiques.

La recette est toujours la même et dans un style direct et sans fioriture, David Gedge nous distille ses trésors cachés. Des guitares tendues ou bien arpégées, des accords joués à la double croche à la force du poignet, tout ce qui fait sa marque de fabrique est bien là.

"Shivers" ressemble à la BO d'un film en technicolor aux couleurs passées et s'accompagne de paroles mélancoliques à souhait qui contrebalancent l'impression "mélodie du bonheur". Et tandis que l'électrique provoque une surtension avec "Bad thing" et "American Tan" dans le style noisy pop mélodique, les arpèges appliqués de "Rekindling" au tempo de valse font chalouper le morceau.

L'ensemble est efficace, frais et mélodique mais toujours intransigeant.

L'album se conclut sur les trois singles de Take Fountain en acoustique ce qui permet de voir que le nerf est là, même quand le son ne résonne qu'à travers des caisses en bois.

Un album concept qui démontre une fois de plus les ressources et le savoir faire de David Gedge. Un album à recommander à tous ceux qui possèdent déjà l'opus précédent ... pour les autres, l'album Take Fountain reste incontournable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Seamonsters de The Wedding Present
La chronique de l'album Hit Parade de The Wedding Present
La chronique de l'album Bizarro de The Wedding Present
La chronique de l'album Take fountain de The Wedding Present
La chronique de l'album Live de The Wedding Present
La chronique de l'album Valentina de The Wedding Present
Articles : The Wedding Present - Le retour
The Wedding Present en concert à La Maroquinerie (16 mars 2005)
The Wedding Present en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
The Wedding Present en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
The Wedding Present en concert au Trabendo (25 octobre 2005)
The Wedding Present en concert au Festival des Vieilles Charrues 2008
The Wedding Present en concert à L'Ubu (lundi 22 octobre 2012)
La conférence de presse de David Gedge - The Wedding Present (12 août 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de The Wedding Present


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=