Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Lords of Altamont
L'Escapade  (Clermont Ferrand)  28 juin 2006

-"Quoi ? Les Lords of Altamont repassent à Clermont ?". Les ayant raté pour leur premier passage à la Coopérative de Mai, je décide de me rattraper en me rendant ce 28 juin à l'Escapade, petit bar près du centre ville. Je me demande alors si je me suis trompé d'adresse...non !

Le groupe américain jouera ce soir avec deux groupes clermontois, Ass Bandit et les Suppositorz. C'est grâce à ces derniers d'ailleurs que les Lords joueront ce soir.

Le concert, prévu initialement à 21h,débute une heure plus tard. Les deux groupes clermontois font bonne impression (en particulier les Suppositorz) et chauffe la centaine de personnes déjà présente dans le bistrot d'à peine 100m².

Puis, il est vite l'heure des Lords ! Dès que le groupe monte sur "scène", c'est la folie ! L'Escapade se transforme en four, pogos et slams sont au rendez-vous, l'ambiance rock'n'roll ne s'est pas trompée de porte!

Le groupe commence par "Big G", et dès le début du morceau, Jake "Preacher" Cavaliere saute partout ou monte sur sa farfiza ou sur la grosse caisse... Le groupe est déchaîné, le public aussi!

Les Lords enchaînent les titres, alternant morceaux du premier ("Too Old To Die", "Three", "The Split") et du deuxième album ("Project Blue", "Live Fast", "Velvet", "Let's Burn"). Les guitares jouent vite, la basse est efficace et la chaleur, déja intenable avant le début du concert, ne cesse de monter.

Le son garage des Lords nous fait oublier le temps : déjà une heure est passée ! Le batteur, Thom Sullivan aka le "Baron Von Ludwig", finira en jouant debout et en tenant ses énormes baguettes à l'envers (il a d'ailleurs fini le concert en cassant son timbre caisse claire!)

Le groupe achève son set sur "Little Doll" et l'excellent "Cyclone". Encore un peu ! Les spectateurs demandent un rappel, qu'ils auront.

Nos gentils motards remontent sur scène, afin de livrer trois titres énergiques et rock'n'roll à souhait ! Le groupe néanmoins refusent de jouer "Action", morceau que tout le monde demande. Dommage!

Le concert s'achève sous les applaudissements et les Lords ne faillissent pas à leur réputation de gentils rockeurs, allant discuter et boire un verre avec le public.

Les spectateurs présents ce soir là ressortent ravi de leur soirée. Il doit bien avoir 20° de différence entre la température de la salle et l'extérieur : la fraîcheur de la nuit nous remet un peu de la claque que l'on vient de prendre et que l'on ne risque pas d'oublier avant un bon moment !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lords have mercy de The Lords of Altamont
La chronique de l'album To hell with the Lords de The Lords of Altamont
The Lords of Altamont en concert à La Maroquinerie (26 juin 2006)
L'interview de The Lords of Altamont (28 juin 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de The Lords of Altamont


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=