Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Lords of Altamont - Jetsex
La Maroquinerie  (Paris)  26 juin 2006

Pendant le mondial de football les salles de spectacles sont semble-t-il moins fréquentées.C'est le premier constat que l'on peut faire en ce début de soirée au cours de laquelle se produiront les Lords of Altamont et en première partie, Jetsex.

Jetsex est un groupe français, qui fait du bruit (au niveau décibels en tout cas), qui joue les gros bras et crache de la bière sur le public.

Le public, lui, ça le fait marrer.

De toute façon il fait hyper chaud alors ce n'est pas bien grave, une odeur de plus ou de moins, un peu plus ou un peu moins poisseux, du moment qu'on rigole…

Les plaisanteries les plus courtes étant néanmoins toujours les meilleures, c'en est bientôt fini de Jetsex !

Place aux Lords of Altamont et leur tatouages en tournée de promotion de leur album Lords have mercy.

Pas tombés de la dernière pluie, les 5 gaillards débarquent sur scène sereins et souriants. Après tout dans Hell's Angels il y a le mot "ange" non ?

Dès son arrivé le batteur monte sur la batterie pour saluer la foule, sympathique attention, car ensuite, dans le bruit et la fureur il sera bien difficile de revoir ce garçon tout de noir vêtu, casquette de cuir comprise (oui, on dirait un peu un Village People mais chut, ça risquerait de le vexer, et il est quand même assez costaud voyez vous …) sauf lors de quelques unes de ses autres incartades en devant de scène quand il viendra saluer et accessoirement exploser un de ses fûts tel une chèvre sacrifiée sur l'hôtel de la musique rock.

Car explosion est le mot juste avec ces fous furieux !

Les Lords ce sont 2 guitaristes, 1 bassiste et 1 batteur qui chacun donne le maximum … mais c'est surtout un chanteur claviériste qui bouge tellement qu'il fait passer ses collègues pour des grabataires !

Les Lords of Altamont sont au rock ce que Jon Spencer est au blues ! Tout à la fois caricaturaux, inventifs, incisifs et imprévisibles ! C'est un régal pour les yeux autant que pour les oreilles (si toutefois vous réussissez à éviter l'acouphène avant la fin du concert).

Le superbe et imposant Farfisa rouge Ferrari de Jake Cavaliere devient entre ses mains un jouet d'enfant.

Secoué, soulevé, jeté en pâture au public qui en profite pour composer un solo a 20 mains, remué en tout sens comme un punching ball et escaladé par le chanteur qui se roule dessus, et le piétine, le clavier mythique s'en sort toujours dignement et son rouge vif est la seule touche de couleur de toute la scène avec la batterie de Thomas Sullivan.

Couverts de tatouages, les bras de Jake dégoulinent rapidement de sueur et tel un dément possédé par sa musique, il court, saute, hurle et chante de plus belle …

"Jesus is my boss" est écrit sur sa veste aux multiples patchs.

Ces rois du rock n' roll n'ont sûrement besoin d'aucun dieu pour se faire entendre et soulever les foules comme un seul homme au son de leurs entêtantes et endiablées chansons, à la croisée des chemins des Cramps et d'Elvis, de Jon Spencer Blues Explosion et de Sisters of Mercy… rencontre de genres improbable, surprise garantie et authenticité certifiée pure rock !

A ne pas manquer en live ! Encore plus impressionnant que sur disque.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lords have mercy de The Lords of Altamont
La chronique de l'album To hell with the Lords de The Lords of Altamont
The Lords of Altamont en concert à L'Escapade (28 juin 2006)
L'interview de The Lords of Altamont (28 juin 2006)
Jetsex en concert au Festival Fury Fest 2004 (samedi)

En savoir plus :

Le site officiel de The Lords of Altamont

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=