Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Lords of Altamont - Jetsex
La Maroquinerie  (Paris)  26 juin 2006

Pendant le mondial de football les salles de spectacles sont semble-t-il moins fréquentées.C'est le premier constat que l'on peut faire en ce début de soirée au cours de laquelle se produiront les Lords of Altamont et en première partie, Jetsex.

Jetsex est un groupe français, qui fait du bruit (au niveau décibels en tout cas), qui joue les gros bras et crache de la bière sur le public.

Le public, lui, ça le fait marrer.

De toute façon il fait hyper chaud alors ce n'est pas bien grave, une odeur de plus ou de moins, un peu plus ou un peu moins poisseux, du moment qu'on rigole…

Les plaisanteries les plus courtes étant néanmoins toujours les meilleures, c'en est bientôt fini de Jetsex !

Place aux Lords of Altamont et leur tatouages en tournée de promotion de leur album Lords have mercy.

Pas tombés de la dernière pluie, les 5 gaillards débarquent sur scène sereins et souriants. Après tout dans Hell's Angels il y a le mot "ange" non ?

Dès son arrivé le batteur monte sur la batterie pour saluer la foule, sympathique attention, car ensuite, dans le bruit et la fureur il sera bien difficile de revoir ce garçon tout de noir vêtu, casquette de cuir comprise (oui, on dirait un peu un Village People mais chut, ça risquerait de le vexer, et il est quand même assez costaud voyez vous …) sauf lors de quelques unes de ses autres incartades en devant de scène quand il viendra saluer et accessoirement exploser un de ses fûts tel une chèvre sacrifiée sur l'hôtel de la musique rock.

Car explosion est le mot juste avec ces fous furieux !

Les Lords ce sont 2 guitaristes, 1 bassiste et 1 batteur qui chacun donne le maximum … mais c'est surtout un chanteur claviériste qui bouge tellement qu'il fait passer ses collègues pour des grabataires !

Les Lords of Altamont sont au rock ce que Jon Spencer est au blues ! Tout à la fois caricaturaux, inventifs, incisifs et imprévisibles ! C'est un régal pour les yeux autant que pour les oreilles (si toutefois vous réussissez à éviter l'acouphène avant la fin du concert).

Le superbe et imposant Farfisa rouge Ferrari de Jake Cavaliere devient entre ses mains un jouet d'enfant.

Secoué, soulevé, jeté en pâture au public qui en profite pour composer un solo a 20 mains, remué en tout sens comme un punching ball et escaladé par le chanteur qui se roule dessus, et le piétine, le clavier mythique s'en sort toujours dignement et son rouge vif est la seule touche de couleur de toute la scène avec la batterie de Thomas Sullivan.

Couverts de tatouages, les bras de Jake dégoulinent rapidement de sueur et tel un dément possédé par sa musique, il court, saute, hurle et chante de plus belle …

"Jesus is my boss" est écrit sur sa veste aux multiples patchs.

Ces rois du rock n' roll n'ont sûrement besoin d'aucun dieu pour se faire entendre et soulever les foules comme un seul homme au son de leurs entêtantes et endiablées chansons, à la croisée des chemins des Cramps et d'Elvis, de Jon Spencer Blues Explosion et de Sisters of Mercy… rencontre de genres improbable, surprise garantie et authenticité certifiée pure rock !

A ne pas manquer en live ! Encore plus impressionnant que sur disque.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lords have mercy de The Lords of Altamont
La chronique de l'album To hell with the Lords de The Lords of Altamont
The Lords of Altamont en concert à L'Escapade (28 juin 2006)
L'interview de The Lords of Altamont (28 juin 2006)
Jetsex en concert au Festival Fury Fest 2004 (samedi)

En savoir plus :

Le site officiel de The Lords of Altamont

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=