Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Lords of Altamont - Jetsex
La Maroquinerie  (Paris)  26 juin 2006

Pendant le mondial de football les salles de spectacles sont semble-t-il moins fréquentées.C'est le premier constat que l'on peut faire en ce début de soirée au cours de laquelle se produiront les Lords of Altamont et en première partie, Jetsex.

Jetsex est un groupe français, qui fait du bruit (au niveau décibels en tout cas), qui joue les gros bras et crache de la bière sur le public.

Le public, lui, ça le fait marrer.

De toute façon il fait hyper chaud alors ce n'est pas bien grave, une odeur de plus ou de moins, un peu plus ou un peu moins poisseux, du moment qu'on rigole…

Les plaisanteries les plus courtes étant néanmoins toujours les meilleures, c'en est bientôt fini de Jetsex !

Place aux Lords of Altamont et leur tatouages en tournée de promotion de leur album Lords have mercy.

Pas tombés de la dernière pluie, les 5 gaillards débarquent sur scène sereins et souriants. Après tout dans Hell's Angels il y a le mot "ange" non ?

Dès son arrivé le batteur monte sur la batterie pour saluer la foule, sympathique attention, car ensuite, dans le bruit et la fureur il sera bien difficile de revoir ce garçon tout de noir vêtu, casquette de cuir comprise (oui, on dirait un peu un Village People mais chut, ça risquerait de le vexer, et il est quand même assez costaud voyez vous …) sauf lors de quelques unes de ses autres incartades en devant de scène quand il viendra saluer et accessoirement exploser un de ses fûts tel une chèvre sacrifiée sur l'hôtel de la musique rock.

Car explosion est le mot juste avec ces fous furieux !

Les Lords ce sont 2 guitaristes, 1 bassiste et 1 batteur qui chacun donne le maximum … mais c'est surtout un chanteur claviériste qui bouge tellement qu'il fait passer ses collègues pour des grabataires !

Les Lords of Altamont sont au rock ce que Jon Spencer est au blues ! Tout à la fois caricaturaux, inventifs, incisifs et imprévisibles ! C'est un régal pour les yeux autant que pour les oreilles (si toutefois vous réussissez à éviter l'acouphène avant la fin du concert).

Le superbe et imposant Farfisa rouge Ferrari de Jake Cavaliere devient entre ses mains un jouet d'enfant.

Secoué, soulevé, jeté en pâture au public qui en profite pour composer un solo a 20 mains, remué en tout sens comme un punching ball et escaladé par le chanteur qui se roule dessus, et le piétine, le clavier mythique s'en sort toujours dignement et son rouge vif est la seule touche de couleur de toute la scène avec la batterie de Thomas Sullivan.

Couverts de tatouages, les bras de Jake dégoulinent rapidement de sueur et tel un dément possédé par sa musique, il court, saute, hurle et chante de plus belle …

"Jesus is my boss" est écrit sur sa veste aux multiples patchs.

Ces rois du rock n' roll n'ont sûrement besoin d'aucun dieu pour se faire entendre et soulever les foules comme un seul homme au son de leurs entêtantes et endiablées chansons, à la croisée des chemins des Cramps et d'Elvis, de Jon Spencer Blues Explosion et de Sisters of Mercy… rencontre de genres improbable, surprise garantie et authenticité certifiée pure rock !

A ne pas manquer en live ! Encore plus impressionnant que sur disque.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lords have mercy de The Lords of Altamont
La chronique de l'album To hell with the Lords de The Lords of Altamont
The Lords of Altamont en concert à L'Escapade (28 juin 2006)
L'interview de The Lords of Altamont (28 juin 2006)
Jetsex en concert au Festival Fury Fest 2004 (samedi)

En savoir plus :

Le site officiel de The Lords of Altamont

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=