Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des terre-Neuvas 2006 (Vendredi)
Indochine - Les Wampas - The Dandy Warhols - Benabar - AqME - Blankass - Pause  (Bobital - 22)  7 juillet 2006

Ce qui était une grande fête de village en l'hommage des Terre-Neuvas était devenue un grand festival populaire. Désormais, ce n'est plus un simple événement local mais l'un des plus grands festivals français qui commence aujourd'hui.

Depuis l'an dernier, la programmation s'est ouverte aux artistes internationaux et le succès permettant toutes les audaces, le festival se retrouve cette année avec un formidable menu mêlant une série monumentale de têtes d'affiche françaises, des reformations improbables, des légendes du rock ainsi que quelques clins d'oeil dont seuls ces organisateurs ont le secret et la malice de placer dans leur programme.

Premier jour donc pour une soirée placée sous le signe d'Indochine avec des invités choisis par le groupe comme AqME ou les Wampas pour la deuxième fois à Bobital

Tout commence par le local de l'étape dans sa nouvelle formation. Guizmo , membre de Tryo et originaire de Dinan, présente son nouveau groupe Pause sur la nouvelle seconde grande scène inaugurée pour cette 9ème édition du festival.

Un peu de rock, un peu de hip hop, des textes évidemment toujours engagés et un savant mélange qui fait le plaisir des spectateurs présents sous un petit crachin intermittent.

Le crachin s'amplifie, s'arrête, repart, et semble prendre le dessus sur le soleil au moment où Ko et Josephine inaugurent le troisième plateau.

Chansons pop, voix douce, guitares vibrantes, un très joli moment en compagnie du groupe breton.

Le public ne cesse de pénétrer la prairie du Louvre. La sécurité aux entrées semble, comme on nous l'avait promis, s'être grandement améliorée malgré quelques petits couacs aux campings, rapidement complets dans l'après-midi.

Une éclaircie et les Tambours du Bronx font les tous premiers pas de 2006 sur la grande scène.

Comme depuis près de 20 ans, c'est un surprenant spectacle, une chorégraphie moderne d'une vingtaine de gaillards jouant avec leurs mailloches et leurs bidons. Certains prennent le micro pour chanter sur le rythme des bidons et des bruitages et on reste devant sans sentir qu'il faut réellement venir une terrible averse.

Elles étaient peut-être les ovnis de la soirée, les plus "rock-indé" de tout le festival, et auraient pu faire une jolie découverte pour ceux qui ne les auraient pas vues à la Route du Rock. Le concert de The Organ est annulé.. Problème de transport nous dira-t-on, le matériel était là mais elles étaient en retard. Un festival n'attend pas.

Pour oublier la déception, sous la pluie battante et dans le début de boue, rien de tel qu'un passage par la scène 3 pour redécouvrir AqME .

Batterie dévastatrice, bassiste irrésistible avec un chanteur omniprésent et tout sourire, les collaborateurs d'Indochine sur le dernier album présentent leur néo-metal à un public réceptif et encore plein de fougue. Nul doute que certains devraient en garder un peu pour plus tard, la soirée ne fait que commencer.

Sur la scène 1, la tête d'affiche internationale de la soirée arrive tranquillement. Après un rendez-vous manqué l'an dernier aux Vieilles Charrues il est temps de se rattraper avec la pop raffinée des Dandy Warhols.

Riches influences, mélodies incroyables, un régal pour les oreilles et pour les yeux.

Encore une petite marche pour naviguer entre les deux grandes structures pour retrouver Bénabar prêt à faire son show.

Rien n'a changé depuis ses premières prestations, le chanteur nous conte ses petites histoires, mêlant humour et gravité, sérieux et décontraction et soutenu par son orchestre impeccable il offre au public 50 minutes de chanson française en piochant dans tous ses petits contes réalistes.

Place au groupe de la soirée alors que la nuit commence à tomber sur Bobital. En 2000, Indochine était déjà ici, dans une autre ambiance, avec son cortège de fans mais aussi un certain désamour de la part des critiques et des médias. Paradize est passé par là, le retour du rock aussi.

Ce soir ils sont accueillis en champions par les 30000 spectateurs et délivrent toute la puissance de leur rock efficace. Le son est un peu faible pour l'énergie déployée mais la bande à Sirkis parvient à relire les derniers albums en retournant évidemment sur des versions remaniées de leurs anciens tubes.

Après la prestation Indochinoise, Blankass s'avance sur la deuxième grande scène.

Fidèles à eux-mêmes, souriants, amicaux, ils égrènent les albums mêlant l'accordéon, les guitares et un rock totalement efficace sans être prétentieux.

Le sol est toujours aussi boueux mais on aimerait bien s'asseoir et profiter de la musique tranquillement en attendant le tremblement de terre annoncé.

Déjà à Bobital l'an dernier suite à leur énorme succès populaire, Les Wampas reviennent cette année pour cette soirée très spéciale.

Le groupe le plus discrètement adulé de ces 20 dernières années est désormais une pointure prisée dans les festivals et le spectacle donne raison à cette réputation de bêtes de scène.

Didier Wampas court, chante, hurle, plonge sous le martèlement punk-rock des musiciens. Arrivé en slip, après un strip tease sur plusieurs chansons, Didier a la bonne idée de se rouler dans la boue et d'invectiver les bretons en leur demandant de se rouler nus dans la boue.

Peu de spectateurs n'osent la chose (certains l'ont quand même fait) mais préfèrent lancer de la boue sur le roi Wampas. Le plateau deviendra un terrifiant champ de bataille, Didier heureux de sa blague hilare tandis que le guitariste, malheureusement visé par des indélicats, s'apprête à aller se bagarrer dans la fosse.

Le Monsieur Loyal des Wampas semble parfois débordé mais tout se termine bien avec un Où sont les femmes / Petite fille qui verra une cinquantaine de demoiselles se frotter sur la scène à Didier. Le roi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du samedi et du dimanche

La chronique de l'album Alice & June de Indochine
Indochine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (jeudi)
Indochine en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Jeudi
Indochine en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - jeudi 25 août
La chronique de l'album Rock'n'Roll part 9 des Wampas
La chronique de l'album Sauvre le monde des Wampas
Les Wampas en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Les Wampas en concert à l'Olympia (29 octobre 2003)
Les Wampas en concert au Festival Garorock 2006 (samedi)
Les Wampas en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Les Wampas en concert à La Cigale (29 mai 2007)
Les Wampas en concert à For the rock 2 (août 2007)
Les Wampas en concert au Festival Les Francos Gourmandes #3 (édition 2014) - vendredi 13 juin
La vidéo de For the rock par Les Wampas
La chronique de l'album The Black Album - Come on feel the Dandy Warhols de The Dandy Warhols
La chronique de l'album Distortland de The Dandy Warhols
The Dandy Warhols en concert au Bataclan (28 mai 2003)
The Dandy Warhols en concert à la Maison de la Radio (Black Session) (27 mai 2003)
The Dandy Warhols en concert à Bercy (20 octobre 2003)
The Dandy Warhols en concert au Festival Musiques en Stock 2008
The Dandy Warhols en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
The Dandy Warhols en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (vendredi 24 août 2012)
Benabar en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Benabar en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Benabar en concert au Festival Du Bout Du Monde 2006
Benabar en concert au Festival Les Vieilles Charrues (vendredi)
Benabar en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Benabar en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
La conférence de presse de Bénabar (11 juillet 2004)
La chronique de l'album AqME de AqMe
La chronique de l'album Requiem de AqME
AqME en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2004
AqME en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
La conférence de presse de AqME (9 juillet 2005)
La chronique de l'album C'est quoi ton nom ? de Blankass

En savoir plus :

Ko et josephine : http://www.info-groupe.com/groupe-koejosephine.php
Les Tambours du Bronx : http://www.tamboursdubronx.com/
The Organ : http://www.theorgan.ca/
aQme : http://www.aqme.com/
The Dandy Warhols : http://www.dandywarhols.com/
Benabar : http://www.benabar.com/
Indochine : http://www.indo.fr/
Blankass : http://www.blankass.com/
Wampas : http://www.wampas.com/

Crédits photos : Fred (plus de photos sur Taste of indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 avril 2020 : sous le soleil... mais pas vraiment

Les beaux jours sont au rendez vous en ce début avril mais nous, sages et confinés n'allons pas cette année envahir parcs et terrasses à comparer son bronzage à coup de vin rosé douteux... non on attend que la mort détourne les yeux de notre pauvre monde. Donnons nous un peu de baume au coeur avec notre sélection culturelle hedbo.

Du côté de la musique :

"Shut up Mix #13" par Listen in Bed à écouter en ligne
"Cerc" de Artus
Interview avec Christophe Chassol autour de son album "Ludi"
"Que faire de son coeur ?" de Eskimo
"Bonheur ou tristesse" de Lesneu
"Super lâche" de Maalers
"Zeno" de Muzi
"Shostakovich : Symphony N 8" de Orchestre National du Capitole de Toulouse & Tugan Sokhiev
"It's a mighty hard road" de Popa Chubby
"Chapter 3" de Tropical Mannschaft
"Cimes" de Volin
et toujours :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
un classique revisité avec la vidéo de "Le Misanthrope"
une comédie dramatique historique avec le streaming de "A tort et à raison"
une comédie dramatique contemporaine avec le streaming de "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner"
une comédie contemporaine avec "L'heureux élu"
du divertissement caustique avec des inoxydables :
"J'aime beaucoup ce que vous faites"
"Sexe, magouilles et culture générale"
du boulevard avec :
"Ma femme s'appelle Maurice"
"Le Nouveau testament"
dans la série "Au Théâtre ce soir" :
"Folie douce"

"Chat en poche"
une gourmandise avec "La Belle Hélène" façon peplum hybridé comics
et des spectacles à voir ou a revoir en DVD :
"Orphée"
"Poisson et Petits pois !"
"Road Trip"

Expositions avec:

des balades muséales à Paris en en bord de Seine avec la visite virtuelle des collections permanentes du Musée d'Orsay, du Musée des Arts Décoratifs et du Musée du Quai Branly
pousser en province jusqu'au Musée des Beaux Arts de Lyon et même au Mucem à Marseille
et commencer un Tour d'Europe par l'Italie direction Galerie d'Art Moderne de Milan puis la Galerie des Offices à Florence
mettre la zapette dans le sac à dos pour s'aventurer dans les musées du bout du monde du Japon au The National Museum of Modern Art de Tokyo aux Etats Unis avec le Musée Guggenheim à New York
enfin retour at home en toute tranquillité mais en musique en son électro avec sur le Musée de la Sacem "Musiques électroniques - Des laboratoires aux dance floors"

Cinéma at home avec :

en mode Ciné-Club avec :
"Dementia" de Francis Ford Coppola
"M le maudit" de Fritz Lang
"La maman et la putain" de Jean Eustache
découvrir en DVD la filmographie de Jean-Daniel Pollet, réalisateur atypique - et méconnu - de la Nouvelle Vague pour lequel la Cinémathèque française avait prévu une rétrospective avec en parallèle la sortie en salles de ses films restaurés avec en streaming "Méditérranée
et des films récents sortis en DVD :
"Adults in the room" de Costa Gavras
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
"Martin Eden" de Pietro Marcello

Lecture avec :

"Aotea" de Paul Moracchini
"Fille et loup" de Roc Espinet
"Ghosts of L.A." de Nicolas Koch
"Pierre le Grand" de Thierry Sarmant
"Propriétés privées" de Lionel Shriver
et toujours :
"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=