Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des terre-Neuvas 2006 (Samedi)
Trust - Patrice - Chuck Berry - Jerry Lee Lewis - Little Richard - Thiéfaine - Mickey 3D - Jean Louis Aubert  (Bobital - 22)  8 juillet 2006

Un tout petit peu de repos et c'est reparti pour la plus grande journée de ce festival. La plus longue et aussi la plus prisée à en voir les réservations complètes depuis presque un mois et les multiples demandes de renseignements du public sur cette programmation.

L'an dernier c'était Scorpions qui avait fait venir des fans de la France entière, cette année ce sont à la fois les légendes du rock, réunies pour la première fois sur la même scène, mais aussi et surtout la reformation de Trust pour la réalisation d'un DVD unique.

On prend son souffle, une chopine pour la route et c'est parti pour un marathon de plus de 10 heures de musique de tous les horizons.

Tout commence au Canada avec Le Nombre.

Etonnant groupe de rock énergique, ils peinent un peu à faire bouger les premiers festivaliers couchés sous le soleil après le déluge d'hier.

Ce n'est pourtant pas faute de mettre des décibels sur cette scène 2.

Après un petit nettoyage des écrans couverts de boue, la grande scène des Terre-Neuvas ouvre ses portes avec la fine équipe du Maximum Kouette.

Quatre filles et trois garçons, des couleurs bigarrées, des couettes (évidemment) et une petite heure de punk rock ska soutenant de jolis textes et avec un jeu de scène parfait. Superbe entrée en bouche.

Le festival des Terre-Neuvas a souvent été critiqué pour certains éléments de sa programmation. Aux têtes d'affiche du rock actuel se sont toujours mêés d'autres artistes plus populaires, et cela avec la grande bénédiction des programmateurs qui ont toujours revendiqué faire un festival pour tous publics avec des artistes capables de rassembler plusieurs générations.

Cette année, c'est peut-être Bonnie Tyler cet après midi sur la scène 2 qui prend ce rôle de rassembleur, le clin d'oeil qui fait se cotoyer les ados rebelles et leurs parents devant la même scène.

Tous les ans c'est la même histoire : les critiques fusent sur ces choix, et finalement une heure après le concert, jeunes comme vieux chantonnent les tubes qu'ils viennent d'entendre. Ce fut évidemment le cas cette année encore.

Cela dit, après le passage de Miss Bonnie, plutôt énergique, il est temps de prendre un grand moment de relaxation avec Patrice, l'homme qui a réconcilié le reggae et la pop.

Patrice est unique, souriant, il chante Bobital et le football, il joue avec ses musiciens et surtout il propose de magnifiques chansons dans un concert totalement réussi, comme d'habitude.

Les organisateurs nous avaient parlé de soirée exceptionnelle, de légendes du rock. Ils ne croyaient pas si bien dire à l'époque où ils avaient avancé ces propos. Tous les styles défileront ce soir devant les 40000 spectateurs du festival complet pour l'occasion.

La légende de l'ombre : Hubert Félix Thiéfaine.

Ce franc-comtois connaît les concerts complets comme ce soir puisque depuis presque trente ans, il n'a vu que cela.

Malgré une absence totale des médias (avant son dernier album et surtout l'album hommage que lui ont offert les jeunes pousses de la chanson), il draine depuis tout ce temps un cortège de fans, amis depuis le biberon de la fille du coupeur de joints ou de l'héroine des mathématiques souterraines.

Beaucoup de classiques mêlées aux meilleures chansons du dernier album pour un concert exceptionnel. Le chanteur est omniprésent, plein de mimiques, de mouvements saccadés, et soutenu par le fantastique Yann Péchin à la guitare et des musiciens péchus moins classic-rock que sur la précédente tournée en groupe.

Un concert exceptionnel .

La légende des années 80 : Jean-Louis Aubert.

La soirée 'légendes' continue avec l'ex-leader de Téléphone (en attendant peut-être un concert exceptionnel en 2007, qui sait ?).

Fidèle à lui-même, il déballe les titres en mélangeant sa carrière solo avec des standards de Téléphone.

Rien à redire pour celui qui depuis le split de son célèbre groupe a toujours su se renouveler sans finalement changer grand chose.


Les futures légendes : Mickey 3D.

Ou comment de petites ritournelles cheap chantées par une voix de monsieur tout le monde peuvent faire devenir l'un des plus grands groupes français. Les stéphanois aiment la musique et ça se voit. Pas de fioritures, de la simplicité et toujours un très bon moment d'un festival, ils reviendront même deux fois pendant que sur la scène 1, les gens attendent les stars américaines.

Les Légendes : Chuck Berry, Little Richard, Jerry Lee Lewis.

C'est peut-être ceux qui ont fait le plus parler en attendant cette 9ème édition des Terre-Neuvas. Viendront-ils, ne viendront-ils pas ? seront-ils bons, mauvais, trop vieux, trop mous ?

Un article de Ouest France a même signalé les caprices des stars, entre suites quatre étoiles et limousine en passant par les amplis Fender préférés de Chuck.

Toujours est-il que le schéma est plutôt exceptionnel : les trois derniers pionniers du rock sur le même plateau, presque en même temps dans un village de Bretagne.

Finalement ce sera un combat de logue haleine toute la journée pour les voir gravir l'escalier de la grande scène. Jerry Lee Lewis, encore habitué aux concerts, est le premier à arriver, en petite limousine noire, et monte sur scène sans trop de difficultés. Le rockeur est voûté, peine à marcher mais il semble toujours vaillant et reste aussi efficace au piano et au chant.

Dans les coulisses, difficile de comprendre ce qui se passe. Un organisateur va chercher la limousine de 10m de Little Richard perdu au McDo de Quévert tandis que Chuck Berry reste enfermé au volant de sa voiture. Les discussions sont difficiles mais tout finira bien. Little Richard monte sur scène, se fait siffler pour avoir fait sortir un caméraman mais relit ses classiques avec brio.

A la fin de sa prestation, Chuck Berry s'approche du piano avant de démarrer son concert qui sera le plus énergique des trois. Souriant, sympathique, blagueur, il finira même son show avec Jean-Louis Aubert pour un joli moment de la soirée.

Ce fut difficile, les trois n'ont pas joué ensemble, mais l'équipe des organisateurs a réussi le pari. Unique en France, les trois pionniers étaient réunis dans la ville du rock !

La légende française : Bon le titre est exagéré, il n'était pas le seul, n'est pas le plus connu mais tout de même ! En remplacement d'Elmer Food Beat malheureusement annulés, c'est Dick qui va compléter la soirée déjà bien chargée.

Dick, oui, le niçois, Dick Rivers, un des pionniers du rock français avec Johnny ou monsieur Eddy. Toujours est-il que Dick propose un florilège de ses chansons devant un public parsemé, retenu sur la grande scène à cause des retards des américains.

Du bon rock classique et des mélodies que l'on connaît bien chantées par un Monsieur du Rock'n'roll.

Les antisociales légendes : Ce fut une aventure difficile, riche en rebondissements mais ils ont réussi : faire retourner l'équipe de Trust dans leur salle de répétition pendant quelques mois pour offrir au public de Bobital (et au public français puisque le concert devrait sortir en DVD) un concert unique du groupe le plus emblématique d'une époque.

Le résultat est plutôt réussi même si on peut sentir un petit manque de temps pour roder le show ainsi qu'une petite absence d'ambiance dans le public.

Bernie peine à prendre ses marques et semble un peu stressé.

Le show prendra de l'ampleur au fil du temps mais les fans, qui n'espéraient certainement plus réentendre ces classiques en live, ne donneront malheureusement guère plus de voix.

Depuis le temps qu'ils espéraient...


Voilà pour les légendes dans une soirée qui restera sûrement marquée d'une pierre blanche dans la vie de ce festival.

Comment aller plus loin et faire une thématique encore plus intéressante sans user et abuser (et se ruiner dans) d'énormes têtes d'affiche actuelles ?

Aux organisateurs de nous dénicher une autre aventure pour l'année prochaine. Le pari était osé, il a été joliment réussi avec une journée exceptionnelle et des spectateurs comblés.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Retrouvez les journées du vendredi, et du dimanche à Bobital 2006

La chronique de l'album Soulagez vous dans les urnes de Trust
La chronique de l'album I don't trust you de No Money Kids
La chronique de l'album One de Patrice
La chronique de l'album Ville Nouvelle / Nouvelle ville de Pascal Bouaziz / Michel Cloup / Patrice Cartier
Patrice en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)
Patrice en concert au Festival Art Rock 2005 (Samedi)
Patrice en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Patrice en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Patrice en concert au Fil (24 février 2009)
Patrice en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Dimanche
L'interview de Patrice (9 juillet 2004)
L'interview de Patrice (26 juillet 2010)
La chronique de l'album Last man standing de Jerry Lee Lewis
La chronique de l'album Scandale mélancolique de Hubert-Felix Thiéfaine
Thiéfaine en concert au Vauban (19 et 20 octobre 2004)
Thiéfaine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Thiéfaine en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Thiéfaine en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi
Thiéfaine en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Thiéfaine en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Thiéfaine en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Vendredi 7 juillet
Thiéfaine en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - Dimanche 9 juillet
La chronique de l'album Tu vas pas mourir de rire de Mickey 3D
La chronique de l'album On aime on aide de Mickey 3D
Mickey 3D en concert au Festival Solidays 2005 (vendredi)
Mickey 3D en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
Mickey 3D en concert au Festival Garorock 2006 (samedi)
Mickey 3D en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Mickey 3D en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
La conférence de presse de Mickey 3D (28 avril 2006)

En savoir plus :

Le Nombre : http://www.lenombre.ca/
Le Maximum Kouette : http://www.maximumkouette.com/
Bonnie Tyler : http://www.bonnietyler.com/
Hubert Felix Thiefaine : http://www.sonymusic.fr/thiefaine/
Jean louis aubert : http://www.jeanlouisaubert.com/flash/entrer.html
Mickey 3d : http://www.mickey3d.com/

Crédits photos : Fred (plus de photos)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Patrice (26 juillet 2010)


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=