Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bob Dylan
Le Zénith d'Auvergne  (Clermont Ferrand)  4 juillet 2006

Bob Dylan en Auvergne, la nouvelle a fait mouche!

On a d'abord cru à un poisson d'avril,mais la date ne correspondait pas... Et ce 4 juillet, en ce rendant au Zénith d'Auvergne (qui a déjà vu aussi bien jouer Eric Clapton que Hélène Segara...), il fallait encore se pincer pour réaliser que l'on allait voir l'icône du folk.

On ne savait pas tellement à quoi s'attendre non plus car Dylan ne joue plus de guitare mais de l'orgue et sa carrière est longue de presque cinquante ans... Le public venu en masse ce soir est varié en âge et en provenance géographique (certaines voitures sont immatriculées "Italie" ou "Allemagne"). Peu étonnant, vue la rareté des concerts donnée par Bob Dylan sur le continent européen.

Juste le temps de trouver sa place et de s'installer et les lumières s'éteignent. Bob Dylan profite de la pénombre pour s'installer discrètement derrière son synthé avec son groupe. Pas une seconde de répit, l'artiste commence son show à la seconde où les lumières se rallument.

On a cependant du mal à bien distinguer son visage, caché par son chapeau et aussi par la distance entre les gradins et la scène (un des nombreux inconvénients du Zénith...). Le groupe joue trois premiers morceaux avant d'entamer "Mr. Tambourine Man", un des nombreux succès de Bob Dylan. Les spectateurs selon l'âge sont émus, impressionnés ou tout simplement heureux de voir la légende à la voix si ordinaire mais si touchante distiller avec simplicité et bonheur ses mélodies pleine de poésie.

Le concert continue de plus belle et les titres s'enchaînent. Fermez les yeux quelques minutes, vous vous retrouvez dans une cadillac sur la route 66, en direction de Memphis pour un festival de blues. Dylan sait s'entourer à en juger du très bon niveau de ses cinq musiciens.

Plus d'une heure et demie après le début du concert, Bob Dylan quitte la scène avec un simple geste de la main (l'artiste ne communique quasiment pas avec son public).

Les spectateurs sont debout, applaudissent et demandent un rappel avec vivacité. La star aime se faire désirer et ne reviendra que plusieurs minutes après sa première sortie de scène : le groupe entame le tubesque "Like a Rolling Stone".

Le public venant des gradins décide de descendre, au grand désespoir du service sécurité, à proximité de la scène. Les places assises se transforment alors en fosse. Encore un titre puis au lit. Papy Dylan n'est pas encore mort (près de deux heures de concert tout de même) mais demeure tout de même fatigable...

Une très belle soirée pour toutes les générations présentes ce soir de juillet ! C'était pour beaucoup la première et sans doute la dernière fois qu'ils voyaient Bob Dylan ; le public quitte donc la salle en espérant que l'occasion se renouvelle !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Bob Dylan en concert à Zénith (13 novembre 2003)
Bob Dylan en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - dimanche
Bob Dylan en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Bob Dylan en concert au Festival International de Benicàssim #18 (vendredi 13 juillet 2012)

En savoir plus :

Le site officiel de Bob Dylan


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=