Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Eurockéennes 2006 (samedi)
Morrissey - Depeche Mode - The Sundays Drivers - Camille - Pascals - Animal Collective  (Belfort)  1er juillet 2006

Samedi, les Sunday Drivers & Orchestre seront plus convaincants que Dionysos la veille, le groupe, moins délirant laisse plus d'espace à l'ensemble qui les accompagne ce qui met l'un et l'autre en valeur.


Camille
et les Pascals ou une judicieuse alchimie.

La fantaisie enfantine des Pascals fonctionne à merveille avec celle de Camille pour cette création des Eurockéennes.

En conférence de presse, Camille expliquera que la moitié des Pascals a l'habitude de jouer les morceaux tandis que l'autre improvise.

Il aura fallu à Camille, musicienne d'oreille, apprendre à la troupe à se libérer du carcan de la partition tout en conservant leur folie.

Le Moz sur la grande scène avec ses Tormentors !

Le groupe qui le suit désormais rompt avec le côté trop pop et propre de la formation antérieure. On croit presque malgré l'âge et l'embonpoint retrouver le Moz d'il y a 20 ans, qui reprend d'ailleurs quelques morceaux des Smiths, qui, il faut le reconnaître, resteront les morceaux dont on se souviendra de ce concert.

Mais la voix, le charme sont toujours là.

Arrive France-Brésil et il faut bien dire que le spectacle est joli devant le petit écran. La tente presse est bondée pour suivre le match tandis que Depeche Mode, clou de la soirée et plus gros budget groupe du festival récite ses tubes sur la grande scène.

Je décide de profiter de la mi-temps pour y jeter une oreille et un oeil plus attentifs. Dave Gahan virevolte sur scène et aguiche le public comme au plus fort du début des années 90, à croire qu'il ne vieillira jamais.

Les projections sur l'arrière de la scène sont impressionnantes, on cerne rapidement où passe le budget, et pourquoi Depeche Mode est si cher.

C'est professionnel et efficace.


Passées les émotions du football, visite à la Loggia pour Animal Collective, dans une salle peu remplie, concert de Katerine au chapiteau oblige.

Le public semble assez peu réceptif à leur folk expérimental, dommage.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album You are the Quarry de Morrissey
La chronique de l'album Live at Earls Court - Who put the M in Manchester ? de Morrissey
La chronique de l'album Ringleader of the tormentors de Morrissey
Morrissey parmi une sélection de singles (juin 2006)
La chronique de l'album Tomorrow will be beautiful de Flo Morrissey
Morrissey en concert à La mutualité (28 octobre 2002)
Morrissey en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
Morrissey en concert au Festival International Benicàssim 2008
Morrissey en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
Morrissey en concert au Zénith (vendredi 13 novembre 2009)
Morrissey en concert au Grand Rex (27 octobre 2014)
La chronique de l'album Playing the angel de Depeche Mode
La chronique de l'album Spirit de Depeche Mode
Depeche Mode en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Depeche Mode en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Lundi 9 juillet
Depeche Mode en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2018 - Jeudi 19
La chronique de l'album Feels de Animal Collective
La chronique de l'album Strawberry jam de Animal Collective
Animal Collective parmi une sélection de singles (mai 2008)
La chronique de l'album Merriweather post pavilion de Animal Collective
La chronique de l'album Summertime Clothes de Animal Collective
La chronique de l'album Painting With de Animal Collective
Animal Collective en concert à La Maroquinerie (17 et 18 juillet 2007)
Animal Collective en concert à Dix nuits avec (septembre 2009)
Animal Collective en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
Animal Collective en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - vendredi 2 novembre
L'interview de Animal Collective (septembre 2005)
L'interview de Animal Collective (21 juillet 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de Morrissey
Le site officiel de Camille
Le site officiel de The Sunday Drivers
Le site officiel de Depeche Mode

Crédits photos :Laurent Baillet (plus de photos sur Taste of indie)


Laurent Baillet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=